Publicité
Publicité
Marchés - 10/11/2021

Aramis Auto affiche un chiffre d'affaires supérieur à ses attentes en 2021

(AFP) - La plateforme internet de vente de véhicules Aramis Auto a enregistré un chiffre d'affaires sur l'ensemble de son exercice décalé 2021 supérieur à ses objectifs, selon des chiffres publiés mardi.

Auteur : AFP

Partager cet article

En pondérant l'acquisition du site britannique CarSupermarket.com (données pro forma), Aramis Auto affiche des revenus en progression de 25,9% à 1,361 milliard d'euros pour l'exercice clos au 30 septembre, "au-dessus des objectifs révisés à la hausse en septembre 2021", souligne le groupe. Une hausse emmenée par la très forte croissance du segment des véhicules reconditionnés (chiffre d'affaires en augmentation de 42,1% à 712,7 millions d'euros), "en ligne avec la stratégie du groupe".
La croissance est de 53,5% en incluant le chiffre d'affaires et les volumes réalisés par CarSupermarket "à compter uniquement de son intégration dans le périmètre de consolidation" le 1er mars 2021.   

Le segment des voitures pré-immatriculées a été affecté par la "forte baisse" de la production de voitures neuves, précise Aramis Auto, et affiche un chiffre d'affaires annuel de 470,2 millions d'euros (+4%).

"Cette performance en 2021 démontre la capacité d'Aramis Group à croître fortement en dépit de conditions de marché rendues plus difficiles par les tensions dans les chaînes d'approvisionnement", ont déclaré Nicolas Chartier et Guillaume Paoli, cofondateurs d'Aramis Group, cités dans le communiqué. 
Ils ont mis en avant "les excellents chiffres de ventes de véhicules reconditionnés avec plus de 50.000 unités vendues sur l'année".
L'activité du groupe a été tirée en particulier par une "performance remarquable de l'Espagne (+217,2%), une bonne dynamique en France (+14,3%) et en Belgique (+23,1%) et la montée en puissance progressive du Royaume-Uni (+6,4%)".   

Le groupe, entré en Bourse cette année et dont l'actionnaire majoritaire est le constructeur d'automobiles Stellantis, a confirmé l'ensemble de ses objectifs annuels pour 2021 et publiera le 9 décembre ses résultats complets.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Aramis a-t-il vendu des Atos à des Portos ?
;0))

Lucos , Le 10/11/2021 à 13:01

Que du matos...
;-)

Clerion , Le 10/11/2021 à 15:30

Matos d’enfer ???

Durand Pierre, Le 10/11/2021 à 17:19

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 10/11/2021

Les ailes du désir

C’est d’une auto particulièrement sexy dont je vous parle aujourd’hui. Mais sans doute moins que celle dont elle s’inspire…

Analyse

La hausse des prix, l’autre élément clé de la baisse du marché automobile

Alors que le PIB progresse de 3% sur le troisième trimestre, le marché automobile français atteint un plus bas historique. Pourquoi, le dynamisme de l’économie ne se retrouve-t-elle pas sur le marché automobile ? La crise des semi-conducteurs en est-elle le seul élément ? Les explications d’Eric Champarnaud, associé fondateur de C-Ways et Marc Bruschet, président de la branche concessionnaire du CNPA.

Marchés

Catégorie Marchés

Coronavirus : Shanghaï espère entamer bientôt la levée des restrictions

(Reuters) - Les autorités municipales de la mégalopole chinoise de Shanghaï visent une situation "zéro Covid" à l'échelle communautaire dans les prochains jours et commenceront ensuite à progressivement lever les restrictions de déplacement et à rouvrir les magasins, a déclaré vendredi Wu Qing, maire-adjoint de la ville.

16/05/2022

Marc Bruschet (Mobilians) : "Nous devons nous préparer à un marché VP à 1,4 million d’unités"

Fin connaisseur du marché automobile français, Marc Bruschet patron d’un groupe de distribution installé dans le sud-est de la France et président de la branche concessionnaire de Mobilians (ex-CNPA) estime que les chiffres du premier quadrimestre mettent les immatriculations sur une tendance à 1,4 million de VP pour l’année 2022. Sans mesures de soutien, cette situation risque de conduire à "des ajustements d’effectifs" conséquents dans la filière aval.

13/05/2022

Pénalisé par la pénurie de produits, le marché moto résiste bien

Certes, les immatriculations sont en baisse de 3% à la fin du mois d’avril. Mais le volume reste fort (64 000 unités sur 4 mois) et toutes les nouveautés n’ont pas encore été commercialisées. Pas mal pour un marché pénalisé par la pénurie et des prix en hausse.

13/05/2022