Publicité
Publicité
Constructeurs - 01/03/2021

Camions : Nikola reconnaît que son ex-patron a exagéré les avancées du groupe

(AFP) - Certaines déclarations de l'ex-patron du concepteur de camions électriques et à hydrogène Nikola sur les avancées du groupe étaient bien "inexactes", a reconnu un rapport demandé par l'entreprise, qui rejette toutefois l'idée que le groupe est une "vaste fraude".

Auteur : AFP

Partager cet article

Fondé en 2015 et entré en Bourse en juin dernier, Nikola s'était retrouvé sous le feu des projecteurs en septembre quand la société d'investissement Hindenburg a affirmé que son fondateur, Trevor Milton, avait menti à plusieurs reprises pour embellir l'activité du groupe et avait "induit ses partenaires en erreur (...) en prétendant faussement disposer d'importantes technologies". 

M. Milton avait démissionné peu après de son poste de président du conseil d'administration de Nikola, et l'entreprise avait demandé au cabinet d'avocat Kirkland & Ellis de mener une enquête interne. 
Dans ses premières conclusions rendues publiques jeudi soir dans un document transmis à l'autorité américaine des marchés financiers (SEC), le cabinet reconnaît que neuf affirmations présentées comme erronées par Hindenburg étaient bien "inexactes, entièrement ou en partie".    

Parmi elles, figurent une déclaration en août 2016 selon laquelle l'entreprise avait déjà conçu un camion n'émettant pas de gaz polluants, et une autre en juillet 2020 selon laquelle un des logiciels développés par Nikola était "le plus avancé au monde".

Le rapport estime toutefois que d'autres accusations d'Hindenburg sont erronées et qu'il est "inexact" de conclure que Nikola est une fraude "complexe" et "vaste". 
Le cabinet n'a pas encore déterminé si certaines des informations erronées ont pu, quand elles ont été prononcées, enfreindre les règles.    

La SEC et un procureur fédéral de New York ont engagé des enquêtes à l'encontre de Nikola et M. Milton. Le groupe fait aussi l'objet de plusieurs plaintes déposées par des actionnaires l'accusant d'avoir enfreint les règles de communication financière.
General Motors, qui avait annoncé en grande pompe début septembre un partenariat stratégique avec Nikola, avait finalement renoncé à en devenir actionnaire suite à tous ces remous.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Il ne suffit pas d'en prendre le prénom pour devenir Tesla..
;0)

Lucos , Le 01/03/2021 à 09:00

Le mensonge peut couter de millions voir des milliards de dollars aux US....
Impossible d’effacer son casier judiciaire même pour une amende !!
Le coco Musk nage à l'aise dans le marigot...et le patron de VW est parti à la retraite loin et a touché son parachute doré, tout en laissant un bouc émissaire en cabane aux US !!
Des immenses parkings, un quinzaine sur tout le territoire, remplis de caisses diesel VW rachetées aux clients ricains sont visibles aux US !!
Une vrai poilade !!

Durand Pierre, Le 01/03/2021 à 11:30

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 01/03/2021

Volkswagen réduit ses profits mais maintient ses dividendes et sa R&D

La capacité du groupe Volkswagen à dégager malgré des baisses des volumes produits et vendus importants des profits très significatifs en 2020 lui permet non seulement de servir à ses actionnaires les mêmes dividendes que pour l’exercice 2019 mais aussi de maintenir sa dépense en R&D aux alentours de 14 milliards d’euros. L’importance de cette enveloppe et la volonté explicite de la maintenir aux mêmes niveaux dans les 5 années à venir contraste de manière saisissante – et inquiétante – avec le credo français de ces derniers mois qui voudrait que l’on soit un constructeur automobile d’autant plus performant que l’on parvient à réduire son ratio R&D/CA.

Analyse

Catégorie Constructeurs

Avec C5 X, Citroën invente le break au look de SUV

"La synthèse de la berline et du break", c’est ainsi que Citroën présente sa nouvelle C5 X, un crossover qui adopte aussi des éléments stylistiques des SUV. Assemblé et vendu en priorité en Chine, ce modèle fait l’impasse sur le Diesel, lui préférant l’hybride rechargeable de 225 ch qui équipe déjà le C5 Aircross.

13/04/2021

Amiante/Renault Trucks: plus de la moitié des plaignants déboutés

(AFP) - Plus de la moitié des plaignants réclamant que leur soit reconnu un "préjudice d'anxiété" découlant de leur travail sur un site amianté du constructeur Renault Trucks près de Lyon, ont été déboutés, a-t-on appris vendredi auprès de leur avocat.

12/04/2021

Jeep veut conquérir du terrain en Europe avec ses SUV hybrides

(AFP) - Jeep, une des marques du groupe automobile Stellantis né de l'alliance entre PSA et Fiat Chrysler, mise sur ses SUV hybrides pour conquérir du terrain en Europe, a déclaré vendredi le directeur de la marque, Christian Meunier.

12/04/2021

Tesla s'agace de la bureaucratie allemande et prodigue ses conseils

(AFP) - Le fabricant de voitures électriques Tesla, qui bâtit près de Berlin une usine géante mais attend toujours le permis de construire définitif, se dit "irrité" par les lenteurs de la bureaucratie allemande et va jusqu'à suggérer des pistes de réforme.

09/04/2021

Le super-malus de 30.000 euros modifie radicalement le mix des ventes de Porsche

Avec un malus qui représente un tiers du prix final, les ventes du Porsche Macan se sont effondrées et même les gammes 911 et 718 sont en net recul. Les hybrides rechargeables et électriques représentent 85% des volumes du premier trimestre. Marc Meurer, président de Porsche France nous explique comment la marque s’adapte.

07/04/2021