Publicité
Publicité
Autour de l'auto - 15/03/2021

Carrefour s’associe à Meridiam pour proposer des bornes de recharge

Carrefour devient la première enseigne à proposer une offre complète de bornes de recharge pour véhicules électriques en s’associant à la société Meridiam spécialisée dans le développement et la gestion de projets d’infrastructures publiques.

Auteur : Marin Prévôt

La lecture de cette actualité est réservée aux abonnés.

Partager cet article


Comment consulter cette actualité ?

Vous avez un abonnement INFORMATIONS, MARCHÉ ou CLUB : Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Choisissez une offre d'abonnement

En souscrivant un abonnement INFORMATIONS au prix de 122,52 € TTC/an

Je m'abonne

Découvrez nos abonnements MARCHÉ et CLUB pour profiter d’un accès illimité aux actualités et de leurs avantages spécifiques !

DÉCOUVREZ TOUS NOS ABONNEMENTS !

Vous pouvez aussi accéder aux actualités à l’unité ou par pack de 10

1 actualité

3,50 € HT

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Autres actualités

Edition du 15/03/2021

La dé-succursalisation confirme la résilience de la distribution

Les succursales de distribution sont des spécificités européennes dont la pertinence et la pérennité sont remises en cause de manière récurrente. Au-delà des débats traditionnels, l’idée que la distribution dans ses formes traditionnelles aurait vécu et justifierait le désengagement des constructeurs est évoquée. L’examen du dossier permet de rejeter cet argument et de considérer que le seul vrai motif de la dé-succursalisation observable aujourd’hui est financier. La facilité que le vendeur a à trouver des investisseurs le prouve.

Réseaux

Automobile: l'UE doit mettre le turbo sur les batteries

(AFP) - La pandémie a accéléré l'adoption de la voiture électrique, constatent trois responsables européens, qui appellent l'UE dans une tribune commune à mettre le turbo dans les batteries pour pouvoir "alimenter au moins sept millions de voitures électriques" d'ici 2025.

Constructeurs

Catégorie Autour de l'auto

Affaire Ghosn : Rachida Dati réclame le bénéfice de la prescription

(AFP) - L'ancienne garde des Sceaux Rachida Dati, visée par une enquête anticorruption sur ses prestations de conseil auprès de l'ex-magnat de l'automobile Carlos Ghosn, a fait valoir auprès des juges d'instruction que les faits étaient prescrits et ne pouvaient faire l'objet de poursuites judiciaires, a appris l'AFP mardi de sources concordantes.

07/04/2021