Marchés - 18/06/2020

Coronavirus : le marché automobile européen a encore chuté de 52,3% en mai

(AFP) - Victime de la pandémie, le marché automobile européen s'est encore effondré de 52,3% en mai sur un an, moins lourdement qu'en avril toutefois grâce à la réouverture des concessionnaires dans de nombreux pays, selon des données publiées mercredi.

Auteur : AFP

Partagez cet article     


Comment consulter cette actualité ?

Vous avez un abonnement INFORMATIONS, MARCHÉ ou CLUB : Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Choisissez une offre d'abonnement

En souscrivant un abonnement INFORMATIONS au prix de 122,52 € TTC/an. Prix de lancement jusqu'au 30 septembre 2020 : 61,26 € TTC/an avec le code promo INFO3009

Je m'abonne

Découvrez nos abonnements MARCHÉ et CLUB pour profiter d’un accès illimité aux actualités et de leurs avantages spécifiques !

DÉCOUVREZ TOUS NOS ABONNEMENTS !

Vous pouvez aussi accéder aux actualités à l’unité ou par pack de 10

1 actualité

3,50 € HT

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Autres actualités

Edition du 18/06/2020

Les motorisations E-tech de Renault tiennent leurs promesses

Premier essai dynamique depuis le déconfinement avec les motorisations E-tech de Renault, en version hybride pour la Clio et hybride rechargeable pour le Captur. Avec sa technologie basée sur une boîte de vitesse sans embrayage, Renault réussit son pari et propose deux motorisations qui devraient booster les ventes de ses deux best-sellers.

Constructeurs

Catégorie Marchés

Homologation en "conditions réelles" : après le vote des députés européens les négociations peuvent démarrer

Les députés européens ont voté ce jeudi en séance plénière sur le texte qui régit les normes d’homologation en "conditions réelles" pour les NOx. Ils ont adopté à une écrasante majorité (70%) une version qui supprime les "facteurs de conformité". Ils doivent désormais trouver un compromis avec le Conseil de l’Union européenne qui représente les Etats membres.

18/09/2020

Motos

marché motos

16/09/2020

L'industrie automobile européenne craint un désastre en cas de "no-deal"

(AFP) - L'industrie automobile européenne a averti lundi qu'un échec des négociations sur un accord post-Brexit entre l'UE et le Royaume-Uni infligerait une chute des échanges commerciaux de 110 milliards d'euros sur cinq ans à une filière déjà frappée par la crise sanitaire.

15/09/2020