Publicité
Publicité
Constructeurs - 23/07/2021

Daimler va ouvrir quatre "giga-usines" en Europe d'ici 2030

(AFP) - Le constructeur automobile allemand Daimler sera prêt à passer au tout électrique avant 2030 et, pour y parvenir, va investir 40 milliards d'euros au cours de la décennie, a-t-il annoncé jeudi. Il compte notamment investi des 8 usines de batteries dans le monde.

Auteur : AFP

Partager cet article

Le fabriquant des Mercedes compte ouvrir dans le monde huit usines de cellules de batteries, la composante clé des modèles électriques, signe de l'abandon accéléré par le secteur automobile des carburants traditionnels sur fond de normes environnementales de plus en plus strictes.

Daimler va ouvrir d'ici 2030 en Europe quatre "giga-usines" de cellules de batteries, en plus de trois en Asie et une aux Etats-Unis.

"Nous seront prêts si les marchés se tournent entièrement vers l'électrique d'ici la fin de la décennie", note Ola Källenius, patron de Daimler, présentant une "réaffectation fondamentale du capital" au moment où se prépare aussi une scission historique du groupe.

D'ici la fin de l'année, Daimler compte en effet introduire en Bourse son activité poids-lourds Daimler Trucks, devenue autonome.

Pour la branche automobile et fourgons,  Mercedes-Benz Cars and Vans, Daimler va au total consacrer au moins 40 milliards en moins de dix ans à l'électrification.

Les investissements dans les technologies thermiques et hybrides vont baisser de 80% entre 2019 et 2026.

Mercedes s'attend désormais à une part des voitures hybrides et électriques parmi les ventes mondiales d'au moins 50% en 2025, contre 25% précédemment.

"La Chine doit jouer un rôle-clé dans la stratégie d'électrification accélérée", affirme le constructeur des luxueuses Classe S, dont le modèle électrique EQS a été dévoilée en avril.

La clé de cette stratégie : dès 2025, Mercedes ne lancera plus que des "plateformes" - la base technique d'un véhicule qui accueille moteur, roue et châssis - 100% électriques.

Il va également acquérir la start-up britannique Yasa, spécialisée dans les moteurs électriques (lire article dédié).

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Ils peuvent mettre 120 millards, VW et Daimler mais qu’ils n’oublient pas d’aller sur la planète Mars sinon ce n’est pas bon et ils ne seront pas assez fortiches !!
Bezos et Musk rigolent !!

Durand Pierre, Le 23/07/2021 à 09:38

Par ailleurs le jour où ces deux-là vendront 1,5 millions de VE réellement dans le monde comme Tesla… nous en parlerons !
Pour « les voitures du peuple » et au vu de la came qu’ils produisent ( ID3 par exemple et au prix surfait) ce n’est pas gagné ni près des millions annoncés !!
Pas de bornes, connectivité faiblarde, et plastique partout !! Ceux qui comparent avec la Tesla Sr+ On est vachement déçu !!!

Durand Pierre, Le 23/07/2021 à 14:50

Merco sors une classe S essence PHEV qui va faire 100 km sans charger…
C’est un tournant… pour les VE…et ils sont en train d’occuper tous les places dans tous les segments !
Il faut se méfier de ces gars là et leurs concurrents encore plus !
C’est tentant une classe S si on est un VTC de luxe, un chauffeur de maître écolo ou un gangster chic de la haute finance… ou russe ou pétrolier etc… mais pas moi !!
Merco pourra attendre 2035 tranquillement !!

Durand Pierre, Le 24/07/2021 à 14:10

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 23/07/2021

Herbert Diess : "Nous allons réinventer Volkswagen"

D'ici 2026, le groupe Volkswagen disposera d'une unique plateforme pour tous ses modèles électriques et de son propre système d'exploitation logiciel, prêt pour le niveau 4 d'autonomie. Une "New Auto" dans laquelle le groupe investira 73 milliards d’euros sur la période 2021-2025.

Constructeurs

Véhicule électrique, taxe carbone aux frontières : "Le point clé c’est la compétitivité du site France", estime Claude Cham (Fiev)

Le passage forcé au véhicule électrique c’est la porte ouverte à l’invasion de véhicules fabriqués en Chine, ne cesse de répéter Claude Cham qui "ne comprend pas la stratégie d’un certain nombre d’Etats" et s’inquiète du risque d’effets pervers de la taxe carbone aux frontières annoncée dans le paquet législatif européen "Fit for 55".

Equipementiers

Catégorie Constructeurs

Les Smart de la coentreprise avec Geely seront distribués par un nouveau réseau

Smart France recevait hier matin à Paris les concessionnaires Mercedes pour leur présenter le concept qui préfigure la nouvelle gamme. Les futurs véhicules de la marque seront distribués par un nouveau réseau d’agents "commissionnaires" choisis dans le réseau Mercedes, tandis que les véhicules actuels resteront distribués dans le cadre des contrats actuels. Les explications de Cyril Bravard, président de Smart Automobile France.

24/09/2021

Le vietnamien VinFast part à la conquête du marché européen

(AFP) - Le design est italien, le PDG allemand et le constructeur vietnamien : VinFast, filiale du conglomérat Vingroup, s'apprête à partir à la conquête du marché européen très prometteur, mais disputé, des véhicules électriques.

24/09/2021

La piste légendaire de Fiat transformée en immense jardin suspendu

(AFP) - Le constructeur italien Fiat, qui fait partie du groupe Stellantis, a transformé sa légendaire piste d'essai sur le toit de son ancienne usine du Lingotto à Turin en immense jardin suspendu, tout un symbole pour une marque automobile décidée à prendre le virage électrique.

24/09/2021

Ivan Segal, DCF Renault : "Il faut que nous soyons logiques et que nous aidions notre réseau à baisser les coûts"

Depuis l’arrivée de Luca de Meo, la marque Renault a pris de nouvelles orientations dans plusieurs domaines qui commencent à être perceptibles : nouvelle image de marque, rationalisation de sa gamme, rééquilibrage de ses canaux de ventes. Le groupe gère la relation réseau dans un esprit constructif et le renouvellement des contrats se fait sans heurts avec des objectifs partagés de réduction des coûts, nous explique Ivan Segal, directeur commercial France que nous avons rencontré au salon de Munich, lors de la révélation de la Mégane E-Tech électrique.

23/09/2021