Publicité
Publicité
Equipementiers - 06/12/2021

Des mines de lithium en France ? "Ne s'interdire rien", dit Pompili

(AFP) - Face au boom de la demande en métaux rares comme le lithium utilisé dans les batteries, la France ne doit "s'interdire rien" en matière d'extraction, à condition d'avoir les autorisations environnementales nécessaires, a jugé vendredi la ministre de la Transition ecologique Barbara Pompili.

Auteur : AFP

Partager cet article

"La crise de la Covid a montré qu'on avait besoin de récupérer notre souveraineté sur un certain nombre de matériaux très importants (...) et donc je crois qu'il ne faut s'interdire rien", a déclaré Mme Pompili sur BFM Business.
L'extraction minière est un sujet particulièrement sensible chez les écologistes, qui dénoncent régulièrement les ravages provoqués sur l'environnement et la biodiversité par l'exploitation de telle ou telle mine dans le monde.
"Il faut regarder ce qu'il y a chez nous et qu'on pourrait peut-être éviter d'importer de pays où justement ça va être prélevé de manière peu intéressante pour l'environnement" a précisé la ministre, elle-même issue d'un parti écologiste.
"Nous savons que nous avons du lithium en France", a-t-elle dit.   

Ce matériau critique est utilisé dans la fabrication des batteries électriques ou des éoliennes, qui sont deux des piliers de la transition énergétique destinée à lutter contre le réchauffement climatique. Or, l'essentiel des ressources en lithium dans le monde est exploité par la Chine.
"Il faut que nous regardions si ça vaut la peine d'en prélever en France. Et dans ces cas là, (...) nous avons besoin d'autorisations environnementales pour pouvoir lancer de nouvelles mines" a-t-elle dit: "Cela veut dire que nous pouvons avoir éventuellement des mines, mais qui seront beaucoup plus respectueuses de l'environnement que ce qui se passe ailleurs dans le monde".
"Se dire, c'est pas grave, on laisse polluer ailleurs en fermant les yeux (...) non, ça ne va pas. Moi je préfère qu'on fasse les choses chez nous, et qu'on les fasse bien" a-t-elle lancé.
"Il faut savoir ce que l'on veut", a ajouté la ministre.   

Interrogée sur la possibilité de trouver au fond des océans d'autres métaux ou minéraux nécessaires à la transition écologique, elle a aussi répondu qu'il "ne faut s'interdire rien".
"Les fonds marins sont parfois moins connus que ce qui se passe dans l'univers ou sur la Lune, donc il faut qu'on découvre ce qui se passe dans nos fonds marins. Est-ce que pour ça il faut tout prélever ? Non, il faudra le faire de manière très attentive, raisonnée" a-t-elle dit.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Il ne faut pas s'interdire de dire des bêtises...et plus c'est vaseux plus on risque de toucher le fond !!

Durand Pierre, Le 06/12/2021 à 01:18

La preuve !
;0)

Lucos , Le 06/12/2021 à 08:28

pourquoi les circuits courts ne seraient bons que pour les légumes ?

Porte Nawak, Le 06/12/2021 à 08:28

De plus le lithium se trouve en France dans des régions rurales et montagneuses qui ne refuseraient pas un peu d'activité industrielle. Le gros se trouve dans le Massif central, Limousin, les Vosges, les Alpes et sud Bretagne.
;0)

Lucos , Le 06/12/2021 à 08:55

Circuits courts ...Pourquoi pas ?
Porte Nawak, apparemment, vous avez déjà essayé le lithium en salade, c'est comment ?
... je galèje , bien sûr . Et "il est interdit d'interdire" ... y parait !
;0)

Ps : cela dit le retournement sur le tout "VE" n'est il pas en train de faire lentement son chemin (la route est longue ...) ? ... Cf la diffusion très discrète, par des "chercheurs" japonais, mais néanmoins universitaires, d'une étude en faveur de la préservation ( au sens accroissement de la durée d'utilisation) des "thermiques" procurant finalement un meilleur bilan carbone que la fabrication "trépidante" de VE ... En gros, ne pas gaspiller c'est mieux, en voilà une idée, "neuve" ...

Cela dit, pas une raison pour ne pas regarder si l'extraction du lithium est possible dans des conditions satisfaisantes (environnementales et économiques, si c'est possible ...) ... "Rio Tinto" s'en pourleche deja les "babines".
;0))

Ade Airix, Le 06/12/2021 à 09:05

J'aurais plutôt mis le "rien" devant le "s'interdire"...
;0)

Lucos , Le 06/12/2021 à 09:43

"On" ne saurait mieux le dire ...
Çà "arrache" d'une certaine manière.
Mais ne tirons pas sur le pompi(er)li en campagne.
;0)

Ade Airix, Le 06/12/2021 à 10:19

Les Auvergnats voudront bien que des mines soient creusées dans les Alpes tandis que les Dunois (habitants de Duingt) préfèreront évidemment que ces mines soient du côté des volcans d'Auvergne.
Pas de mine dans ma cours.
Pas d'éolienne dans mon jardin.
Pas de centrale nucléaire dans mon champ.
Pas de barrage à la place de mon village (Tignes, etc.)
Pas............... facile.

Bruno Haas, Le 06/12/2021 à 10:44

Ils excellent ce matin !! Ils n'ont pas osé nous dire que madame Pompili nous pompe !!
Et la possibilité pour les japonais de marcher à pied et à vélo...ils n'en veulent pas ?? Ils essayent déjà l'hydrogène plus le saké...mais est-ce que cela marche ??
Il parait qu'il y a des petits génies qui sortent de la forêt vietnamienne, ont découvert, les batteries solides et comment recharger leurs VE en cinq minutes...et ceci à eux tous seuls, mais ils cherchent des picaillons en bourse car leurs bourses sont vides et insuffisantes pour tiret un gros coup...ils veulent faire beaucoup de petits lapins et parader sur la Cinquième Avenue à NY !!
Au vu de la mocheté de ceux qu'ils ont déjà, c'est mal barré !!
Avis aux grosses bourses de chez nous !! Ou alors envoyez le groupe Indochine et la mère Marguerite... à la place !!
Est-ce que nous allons voir un jour Musk manger avec des baguettes ??
Vous avez vu comment je torche le tout en 12 lignes ??

Durand Pierre, Le 06/12/2021 à 12:20

"Torcher" est le bon mot effectivement...
;0)

Lucos , Le 06/12/2021 à 12:44

Jo, vous n'auriez pas dû fumer 3 pétards d'affilée ce matin. Vos messages auraient été un peu moins confus.

Bruno Haas, Le 06/12/2021 à 12:46

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 06/12/2021

Les balbutiements encourageants de la filière batterie française

Que France et Europe aient mis la charrue du véhicule électrique à batterie (VEB) avant les bœufs de la recherche et de l’industrie des batteries est assez unanimement admis. Tout le problème désormais est de savoir si le retard pris et la dépendance que cela implique vis-à-vis des acteurs asiatiques en général et chinois singulièrement pourront petit à petit se résorber. En acceptant de renoncer à un certain nombre de batailles symboliques, il nous semble que la filière française aura accompli cette année d’assez grands progrès en ce sens.

Analyse

Catégorie Equipementiers

La Fonderie du Poitou Alu toujours en sursis, selon l'intersyndicale

(AFP) - Le sort de la Fonderie du Poitou Alu, sous menace de liquidation judiciaire, reste en sursis et le sous-traitant automobile de la Vienne cherche encore un investisseur financier qui accompagnerait une transition vers l'électrique aidée par l'Etat, a-t-on appris jeudi de source syndicale.

21/01/2022

Benteler : toujours aucune offre de reprise, malgré un nouveau délai

(AFP) - Aucune offre de reprise ne s'est présentée pour le sous-traitant automobile allemand Benteler qui emploie 400 personnes à Migennes (Yonne), malgré de nouvelles recherches demandées par le ministère de l'Économie, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

10/01/2022