Publicité
Publicité
Constructeurs - 17/09/2021

Dieselgate : un procès Volkswagen s'ouvre en Allemagne

(AFP) - Le procès de quatre anciens responsables de Volkswagen, accusés de fraude dans l'affaire des moteurs diesels truqués, s'ouvre jeudi, une nouvelle étape dans l'épilogue pénal du "dieselgate" malgré l'absence de l'ancien patron du groupe.

Auteur : AFP

Partager cet article

Tous sont accusés de "fraude en bande organisée" et "fraude fiscale aggravée" liées à ce scandale mondial qui a éclaté en septembre 2015, quand le premier constructeur allemand a reconnu avoir truqué 11 millions de voitures pour qu'elles affichent des niveaux d'émission d'oxydes d'azote inférieurs à la réalité.

Mais la justice a décidé la semaine passée de scinder la procédure, repoussant sine die, pour raisons médicales, le procès de l'ancien PDG Martin Winterkorn.

Agé de 74 ans, celui qui a piloté le géant de l'automobile de 2007 à 2015 a récemment subi une intervention chirurgicale.

L'audience qui s'ouvre à Brunswick (nord), non-loin du siège historique du constructeur, sera tout de même le deuxième grand procès pénal en Allemagne lié au "dieselgate". Celui visant Rupert Stadler, ancien patron d'Audi, filiale de Volkswagen, a débuté il y a un an et est toujours en cours.

Les juges auront à coeur d'éclaircir plusieurs questions : qui, entre ingénieurs et directeurs, était au courant, de l'utilisation du logiciel frauduleux ? A quel moment ont-ils su ? Qui était à l'origine de la tricherie ou l'a tolérée, pour écouler plus de voitures ?

"L'accusation de fraude concerne quelque 9 millions de véhicules qui ont été vendus en Europe et aux Etats-Unis" avec un dommage pour les clients de "plusieurs centaines de millions d'euros", selon l'accusation.

Le groupe Volkswagen a, de son côté, tiré un trait sur une grande partie du scandale avec une facture dépassant les 30 milliards d'euros en remboursements, dédommagements et frais judiciaires, dont le plus gros a été payé aux États-Unis.

M. Winterkorn va de son côté payer 11,2 millions d'euros à son ancien employeur qui lui a réclamé des dommages et intérêts, dans le cadre d'un accord à l'amiable entre le groupe et plusieurs ex-dirigeants.

Son procès sera le plus attendu du "dieselgate" mais le tribunal juge encore impossible de dire à quel moment cet ingénieur de formation sera apte à comparaître.

L'ancien patron a également été mis en accusation à Berlin pour faux témoignage devant une commission d'enquête parlementaire sur ce scandale qui a ébranlé la réputation du secteur automobile allemand, branche reine de l'industrie.

Sous la houlette de son actuel PDG Herbert Diess, le groupe aux douze marques s'est désormais résolument tourné vers la voiture électrique pour redorer son image et sous pression de la réglementation européenne.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

"...redorer son image et sous pression de la réglementation européenne..."
Je les aurais mis dans l'autre sens !
;0)

Lucos , Le 17/09/2021 à 09:23

Lucos a raison, sans la pression réglementaire, je ne suis pas certain (euphémisme) que le groupe VW se soit lancé à corps perdu dans le VE.

Bruno Haas, Le 17/09/2021 à 10:48

Ils se sont lancés à corps perdu dans le VE...de la mauvaise manière et en toute précipitation sur un coup de tête, car si Tesla ne donne pas accès à ses bornes exclusives (Musk le fait croire...mais traine des pieds et à ses conditions) beaucoup qui veule faire faire de la route (en France et en Europe) et pas uniquement de la ville...ne vont pas lâcher Tesla et en plus à des prix plus bas !!
Les teutons ont beau faire des consortium de bornes de recharge (Ionity) ...mais les prix et le nombre en Europe laisse largement à désirer ...et cela c'est la RÉALITÉ des faits !!
Sur Turbo ce dimanche...l'essayeur qui a voulu faire 1200 km sur une Hyundai 5 à trouvé UNE Ionity dans un coin paumé en Catalogne !!
Tiens...ils nous sortent en ce moment du VE GTI (!!!) ...mais ils ne voient que l'arrière d'une Tesla T3 Performance !!
Bon pour aller au château de la marquise la nouvelle DS4 en PHV c'est pas mal...mais c'est largement au delà des 50000 euros !!
Sortez vos sous...car le confort à la française n'est pas donné !!
Allo, mais allo quoi !!

Durand Pierre, Le 19/09/2021 à 12:22

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 17/09/2021

Citroën dévoile une C3 spécialement conçue pour le marché indien

Dans la quête d’un développement international, Citroën mise sur le marché indien. Pour conquérir les clients sur ce marché réputé être l’un des plus exigeants en contenu produit et en prix, Citroën a développé un véhicule spécifique avec une C3 très différente de la version européenne dont la révélation avait lieu hier.

Constructeurs

Catégorie Constructeurs

Le nouveau HR-V hybride donne à Honda des envies de conquête

Calée entre 0,3% et 0,4% de part de marché, Honda ne court pas après les volumes et maintient en France une présence constante et modeste. Avec le nouveau HR-V hybride (non rechargeable), Honda cible en majorité des clients qui ne sont pas encore dans la marque et en a largement les moyens. Les commandes sont ouvertes pour des livraisons en 2022.

27/10/2021

Volvo Cars réduit la taille de son introduction en Bourse

(AFP) - Le prix de l'action Volvo Cars, qui doit entrer à la Bourse de Stockholm vendredi, a été fixé à 53 couronnes (5,3 euros), a indiqué lundi le groupe suédois, qui annonce par ailleurs réduire la taille de son introduction en Bourse.

26/10/2021

Troisième trimestre difficile pour Renault en volume et en chiffre d’affaires

L’activité de Renault au troisième trimestre a été fortement impactée par la crise des semi-conducteurs. Renault maintient cependant ses objectifs de marge opérationnelle et de free cash-flow grâce au plan de réduction des coûts qui va être renforcé, a précisé Clotilde Delbos, directrice financière du groupe.

25/10/2021

Crash d'une Tesla au Texas : le conducteur était bien au volant

(AFP) - Une personne était bien au volant lors de la collision mortelle d'une Tesla au Texas en avril, contrairement à ce qu'avait initialement annoncé la police locale, a indiqué jeudi dans un rapport préliminaire l'agence américaine de sécurité routière.

22/10/2021