Publicité
Publicité
Constructeurs - 23/06/2022 - #Volkswagen , #Ford

Ford choisit l'Espagne pour fabriquer une voiture électrique et inquiète l'Allemagne

(AFP) - Le constructeur automobile américain Ford a annoncé mercredi avoir choisi son usine en Espagne pour fabriquer un futur modèle électrique, au détriment d'un site allemand aux 4.600 employés dont le sort inquiète les syndicats.

Auteur : AFP

Partager cet article

L'usine de Valence est "le site préféré pour l'assemblage de véhicules basées sur la nouvelle génération d'architecture électrique", selon un communiqué.

A l'usine de Sarrelouis, dans l'ouest de l'Allemagne, les équipes "continueront de produire" un modèle actuel, mais le groupe "évalue des options" pour l'avenir.

En Espagne, cette annonce a été saluée par le Premier ministre Pedro Sanchez, qui s'est félicité sur Twitter de ses conséquences pour "l'emploi", mais aussi par les syndicats, qui ont fait part de leur "soulagement" pour les 6.000 salariés du site.

C'est une "grande nouvelle qui garantit le futur de l'usine", a estimé le secrétaire générale de l'Union générale des travailleurs (UGT), Pepe Alvarez. Pour le syndicat, l'annonce de Ford "assure un avenir pour les salariés durant douze ans".

"Le site de Sarrelouis avec ses 4.600 employés sera progressivement démantelé", a affirmé le syndicat IG Metall, annonçant son opposition au projet de la direction.

"Si on compte le réseau de fournisseurs il s'agit de 6.000 emplois" dans la région de Sarre, frontalière de la France, ajoute l'organisation.

"Nous n'allons pas accepter la décision du groupe sans qu'il n'y ait de perspective pour Sarrelouis", a déclaré Lars Desganges, un responsable syndical.

Ford, qui a drastiquement restructuré son activité européenne avec la suppression de milliers d'emplois et la fermeture de six usines, a cependant confirmé son investissement de deux milliards d'euros sur un autre site, à Cologne.

Construire un nouveau modèle en Espagne "nous aidera a bâtir une activité rentable en Europe", explique l'entreprise qui a, selon les syndicats, organisé ces derniers mois "une compétition brutale" entre les deux usines.

Le constructeur américain collabore pour l'électrification avec le groupe allemand Volkswagen et utilise certaines de ses technologies.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

...Les Allemands sont "mauvais joueurs ...le désindustrialisation "çà rend pas pareil" quand çà se déroule chez soi ... Y aura t il un arrangement car ils ont l'air assez énervés à IG Metall et Ford doit continuer à leur vendre des chignoles ...
;0)

Ade Airix, Le 23/06/2022 à 08:17

Oui Adeairix mais il était temps que les constructeurs, tous les constructeurs, réduisent leurs capacités de production. Le virage du Thermique vers l'Electrique est une opportunité.
Je maintiens que dans ce marché éternel de l'offre et de la demande, il est nécessaire de maintenir un (petit) delta avec une offre inférieure à la demande ; en tout cas pour la bagnole.
Le marché européen va drastiquement baisser, le Covid et les puces ne sont que le révélateur de cette tendance irréversible. Il faut donc continuer à baisser les capacités de production.

Bruno Haas, Le 23/06/2022 à 09:00

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 23/06/2022

Ménage à trois

Aujourd’hui, je vous parle d’un homme, d’une femme et d’une voiture. Mais aussi un peu de chacun de nous.

CHRONIQUE

Catégorie Constructeurs

Le groupe Volkswagen paie une amende en Suisse pour dépassement de CO2

L’application de la règlementation européenne à l’échelle de la Suisse concernant les limites d’émissions de CO2 coûte 104 francs suisse par gramme de dépassement. Avec une moyenne (remises comprises) à 123,6 g/km en 2021 le groupe Volkswagen dépasse son objectif individuel a révélé hier Schmidt Automotive Research.

24/06/2022

Citroën vend 50 Ami en 17 minutes et fait un clin d'oeil à Elon Musk

(Reuters) - Stellantis s'est targué mercredi d'avoir vendu les 50 exemplaires de l'édition limitée "My Ami Buggy" de sa voiturette électrique en 17 minutes et 28 secondes, et a profité de ce résultat pour adresser un clin d'oeil à Elon Musk par publicité interposée.

23/06/2022

De la voiture connectée à la voiture autonome

La Fiev a réuni vendredi dernier de multiples experts pour parler du futur de "l’intelligence automobile" qui sera à la fois embarquée à bord, à travers de nouveaux systèmes d’exploitation, ou "débarquée", dans le Cloud, et ouvrira la porte au business de la voiture connectée et rendra possible la voiture autonome. Extraits…

22/06/2022