Publicité
Publicité
Constructeurs - 05/07/2024 - #General Motors

General Motors : 146 millions de dollars de pénalités pour avoir sous-évalué ses émissions

Par AFP

(AFP) - General Motors va verser à l'Agence américaine de sécurité routière (NHTSA) 145,8 millions de dollars au titre de pénalités pour avoir sous-évalué le niveau des émissions de ses véhicules.

L'accord passé avec le constructeur automobile américain concerne quelque 5,9 millions de véhicules fabriqués entre 2012 et 2018, des pick-up et des SUV, aujourd'hui en circulation, a indiqué à l'AFP une porte-parole de la NHTSA.

Des tests réalisés sur certains de ses modèles ont montré que leurs émissions de dioxyde de carbone étaient supérieures, en moyenne, de plus de 10% aux niveaux déclarés par General Motors, selon l'Agence de protection de l'environnement (EPA).

Le constructeur a également consenti à effacer des crédits carbone équivalents à environ 50 millions de tonnes de CO2, a indiqué l'EPA. Cela revient à renoncer à plusieurs centaines de millions de dollars, car ces crédits ont une valeur marchande.

Le gouvernement Biden a encore renforcé, en mars, les normes d'émissions des automobiles aux Etats-Unis.

Il restreint progressivement, sur plusieurs années, les émissions annuelles moyennes autorisées pour les nouveaux véhicules de chaque constructeur, ce qui les incite à éléctrifier leur flotte.

Le titre General Motors a perdu 0,51% mercredi à la Bourse de New York.   En juin 2023, General Motors avait accepté de payer 128,2 millions de dollars à la NHTSA pour n'avoir pas atteint les objectifs de consommation de carburant fixés par le gouvernement. Cela concernait des pick-up vendus en 2018 et 2019.

Réactions

... Çà manque à Stellantis, dans la "collection" des "emmerdes qui volent en escadrille" telle que rappelée par Bruno, il y a deux jours, ici même (?).
;0)

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Constructeurs

BYD ouvre sa première usine en Thaïlande

(AFP) - Le constructeur chinois de véhicules électriques BYD a poursuivi son expansion internationale en ouvrant une usine en Thaïlande jeudi, malgré un marché mondial en ralentissement et de lourds droits de douane en passe d'entrer en vigueur dans l'UE.

Analyse

Quels sont les enjeux réciproques du soutien de Volkswagen à Rivian

Fisker est en procédure de gestion des faillites, Lucid vient de recevoir un financement, Tesla a vu son action remonter sur l’annonce de résultats positifs pour le second trimestre. C’est au tour de Rivian de recevoir le soutien de Volkswagen avec la promesse d’un investissement de 5 milliards de dollars. Les nouveaux venus poursuivent leur activité dans un marché plus difficile.