Publicité
Publicité
Constructeurs - 18/06/2024 - #Hyundai , #General Motors , #Ford

Hyundai dépose un dossier d'entrée en Bourse de sa filiale indienne, selon des médias

Par AFP

Hyundai dépose un dossier d'entrée en Bourse de sa filiale indienne, selon des médias

(AFP) - Le constructeur automobile sud-coréen Hyundai a déposé une demande d'introduction en Bourse pour sa filiale en Inde, ce qui pourrait constituer une des plus grosses opérations de ce genre dans le pays, rapportent plusieurs médias samedi.

Hyundai prévoit de mettre sur le marché 142,2 millions d'actions, représentant 17,5% de Hyundai Motor India, selon Bloomberg News, qui cite un document provisoire déposé par l'entreprise.

Bien que le prix par action soit encore incertain, la société chercherait à lever entre 2,5 et 3 milliards de dollars grâce à cette entrée en Bourse, selon des médias locaux.

La plus grosse introduction en Bourse en Inde a été celle de la compagnie publique Insurance Corporation of India, qui a permis au gouvernement de lever 2,7 milliards de dollars en vendant une participation de 3,5% en 2022.

Hyundai cherche à profiter de l'essor de marché boursier indien, qui a récemment supplanté Hong Kong pour devenir la quatrième place mondiale.

La compagnie sud-coréenne est implantée en Inde depuis plus de vingt ans et y est le deuxième constructeur en termes de ventes, alors que ses concurrents américains Ford et General Motors n'arrivent pas à percer le marché indien.

En janvier, le Times of India écrivait que Hyundai prévoyait d'investir des milliards de dollars dans le pays pour augmenter la production, lancer de nouveaux modèles et s'étendre dans le pays le plus peuplé du monde.

Publicité

Réactions

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Marchés

Entre “ponts” et météo capricieuse, le marché de la moto recule de 2,3% en mai

“Petit” mois de mai pour la moto dont les ventes (3-roues inclus) ont perdu 2,3%. La faute à des “ponts” à rallonge et à une météo pluvieuse sur une bonne partie de la France. A tel point qu’à la moitié du mois, les ventes étaient à -22% ! Grâce à une bonne deuxième quinzaine, le mois de mai limite la casse à 500 ventes de moins. Au cumul, le marché est exactement au même niveau que celui de 2023.

Salons

Mondial de l’auto 2024 : un beau panel de marques

"Le Mondial de l'auto is back !", se félicite Serge Gachot, directeur du Mondial de l’auto qui n’a pas ménagé ses efforts pour convaincre les constructeurs de venir rencontrer le public en octobre prochain (du 14 au 20) à la porte de Versailles à Paris. D’un point de vue de la représentativité commerciale des constructeurs exposants, l’édition 2024 se présente beaucoup mieux que la précédente avec déjà une quarantaine de marques que nous vous dévoilons.