Publicité
Publicité
Constructeurs - 20/10/2020

L’électrique pourrait peser 30% des ventes de Twingo

Avec Twingo Electric, Renault cible d'abord les acheteurs de Twingo en boîte auto et en finition haut de gamme, soit un potentiel de 30% du mix de Twingo. Une offre à 99 euros/mois incluant 30 jours de location d'un véhicule thermique devrait aussi séduire la clientèle mono-motorisée.

L’électrique pourrait peser 30% des ventes de Twingo

Auteur : Xavier Champagne
Chef de rubrique

Partager cet article

Non content de proposer, avec la Twingo Electric, le modèle électrique le moins cher du marché (en attendant la Dacia Spring…), Renault va y ajouter 30 jours de location d’un véhicule thermique dans le cadre d’une offre de LLD à 99 euros/mois qui sera lancée en novembre prochain, dès que le modèle sera déployé en concession.
Cette offre à 99 euros sur 37 mois comprend un apport correspondant au bonus électrique et à la prime à la conversion. La prestation de location de véhicules thermiques sera gérée par Axa qui fera appel à ses partenaires LCD, à commencer par Renault Rent.
"Notre objectif avec Twingo Electric, c’est de faire basculer le client Twingo vers l’électrique, explique Stéphane Wiscart, directeur adjoint du programme Twingo. En bénéficiant de 30 jours de location d’un véhicule thermique, il n’a même plus besoin d’être bi-motorisé", dit-il.

En termes de tarif, avec une entrée de gamme à 15.558 euros, bonus déduit, la Twingo ZE n’est qu’à 2.000 euros de plus que le panier moyen des Twingo thermiques. "Notre cible ce sont les 30% d’acheteurs de Twingo en boîte automatique et les 40% d’acheteurs de Twingo en finition haute. Avec une même fourchette de prix, la Twingo Electric se distingue par un meilleur TCO que ces modèles thermiques, il est donc très raisonnable d’envisager qu’elle prenne 30% du mix total", estime-t-il.

Ses marchés principaux seront la France et l’Allemagne, "même si l’Italie démarre mieux que ce dernier", constate-t-il. En France, depuis que les prix ont été dévoilés, début septembre, c’est "plusieurs centaines de commandes qui ont déjà été enregistrées, sans qu’il y ait eu de véritable communication", se félicite-t-il.

Stéphane Wiscart estime qu’il ne devrait pas y avoir de cannibalisation entre Zoé, Twingo Electric et la future Dacia Spring : "Zoé, plus grande de 53 cm et dotée d’une batterie de 52 kWh est plus polyvalente (et plus chère aussi avec ses 32.500 euros, NDLR) que la Twingo qui est destinée à un usage plus urbain avec son rayon de braquage record et sa batterie de 22 kWh. Quant à la Spring, dont le prix n’a pas été communiqué, elle n’offre pas le contenu qu’attendent les clients de Twingo en finition haute".

La Twingo est notamment dotée d’un écran tactile de 7 pouces et d’applications spécifiques liées à l’usage d’un véhicule électrique : programmation à distance de la recharge, de la climatisation ou du chauffage, rayon d’action de la voiture en temps réel sur la carte, visualisation des stations de recharge avec leur disponibilité actualisée en temps réel…Selon les versions, elles offrent la navigation connectée, la caméra de recul jusqu’au régulateur de vitesse.

La Twingo est proposée en quatre versions dont les prix s’étagent de 21.350 euros pour la version Life, 24.250 euros pour la Zen, 25.450 euros pour la Intens et 26.450 euros pour la série limitée Vibes. Toutes sont équipées du chargeur Caméléon qui permet de se brancher sur une borne de 22 kW pour récupérer jusqu’à 80 km d’autonomie en 30 minutes. A la maison, inutile d’investir dans une Wallbox, la recharge sur une simple prise "Green Up" de 3,7 kW, se fait à 100% pendant la nuit (en 8 h).

Imaginée dès le départ avec une plateforme adaptable à l’électrique, la Twingo accueille son moteur de 82 ch (à l’arrière) et ses batteries (sous les places avant) sans perdre de son espace intérieur, notamment de son coffre (240 litres). Dotée d’une autonomie de 190 km (WLTP) que l’on peut faire monter à 225 km en mode Eco (accélération limitée et vitesse max bloquée à 110 km/h), voire à 270 km si l’on ne fait que de la ville, la Twingo Electric n’a pas besoin de plus pour son usage citadin et peut même s’autoriser quelques tronçons d’autoroute à 130 km/h sans peiner.

Dynamique (0 à 50 km/h en 4,2 s.), même en mode Eco, elle pourrait même nous faire facilement dépasser les limites autorisées. Au cours de notre essai sur une centaine de km dans la banlieue Ouest de Paris, mixant centres urbains et voies rapides, nous avons consommé 13,4 kWh au 100 km, ce qui nous a laissé plus de 40% d’autonomie à l’arrivée.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Bien vu la formule pour "fourguer" de la Twingo électrique ..Surtout, surtout si la loc de 30 jours permet d'accéder à la dispoition d'un véhicule de segment B oire C ...Faut pas rêver ?
Si c'est une Twingo thermique, faudra pas " inviter" ...!
;0)

Ade Airix, Le 20/10/2020 à 06:57

Pour avoir pu l'essayer, j'ai réussi à faire une conso inférieure à 10 kWh/100km et je suis vraiment séduit, nul doute qu'elle sera mienne d'ici quelques mois !

Par contre on ne dit plus "ZE" mais "Electric" maintenant :-)

Seb 16S, Le 20/10/2020 à 07:47

Super offre de Renault, belle ingéniosité.
En terme de placement produit c'est sans concurrence : autonomie, prix, performance et formule de location, tout est bien ficelé pour appâter le chaland.
J'espère que cela va se vendre comme des petits pains et redonner des couleurs au constructeur.
PS: j'espère simplement que le confort de suspension/siège est meilleur que celui des versions thermiques; mais j'ai un gros doute.

Grumly Ours, Le 20/10/2020 à 12:09

Seb
Faut alors dire au Renault de Dreux de changer ses beach flags...
;0))

Lucos , Le 20/10/2020 à 14:55

Enfin les petites VE correspondant au marché arrivent. L'offre Loïc thermique pour les vacances de est ingénieuse. Reste juste que l'ersatz de Fiat 500 est toujours moche en commençant par le TdB en tupperware.
Mais la 500 VE est pour l'instant hors de prix en commençant par le haut de gamme. (Qui devrait tirer toute la gamme inférieure ?)
;0)

Lucos , Le 20/10/2020 à 15:06

..Logique..
;0)

Lucos , Le 20/10/2020 à 15:36

Enfin une VE pour les villes !
On se fout du 0 à 100 en 3 secondes, on veut une formule location économique, c'est le cas, une autonomie correcte, c'est le cas, une bouille sympa, c'est le cas. Y a plus qu'à multiplier les points de recharge, pas encore le cas.
Elle va mieux se vendre que l'Ami de Citroën, ce sera mérité.

Bruno Haas, Le 20/10/2020 à 16:44

Bruno ... Pourquoi mettre une citadine et un "quadricycle" sur le même plan ?

Comparez donc les ventes d'Ami à celles de Twizy ... Sont elles aussi "calamiteuses" ? .Un peu tôt pour le dire, mais je crois pressentir votre pronostic ...
;0))

Ade Airix, Le 20/10/2020 à 17:24

Je suis d'accord avec lui, il y a quoi d'autre en petit Ve chez Citroën ?
;0)

Lucos , Le 20/10/2020 à 19:01

Cher Ade, en citadine, où est l'offre Citroën ?

Bruno Haas, Le 20/10/2020 à 19:13

... Ben . ..Simple c la C1 thermique qu'AXA met en location pendant 30 jours ...

Sérieusement, si quelqu'un peut m'éclairer à proposs du deal monté avec l'assureur précité alors que Renault sait faire de la LCD tout seul comme un "grand" ?
Décentralisation d'un risque ...?
Car filer de la marge ou de l'activité aux "copains" par les temps qui courent ...Nan franchement j'vois pas !
AXA servirait il de portail d'entrée pour l'offre ? Quelle sa valeur ajoutée, l'assurance du "bouzin" ?
;0)

Ade Airix, Le 20/10/2020 à 23:14

Action commune AXA / Renault ? Il s'agit peut-être de co-branding.
AXA peut faire de la pub pour que cette Twingo soit achetée/louée et ... assurée (?).

Bruno Haas, Le 21/10/2020 à 10:01

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 20/10/2020

Catégorie Constructeurs

Carlos Tavares reçoit les organisations syndicales de PSA lundi

Les résultats financiers exceptionnels de PSA ont été obtenu au prix "d’un niveau de tension sociale assez élevé", nous a dit Olivier Lefebvre, délégué syndical central FO Stellantis. Il sera reçu lundi 8 mars par Carlos Tavares (en même temps que CFE-CGC, CFTC et CFDT) à qui il compte demander des réponses claires sur la place qui va être donnée à la France dans Stellantis.

05/03/2021

PSA : une rentabilité 2020 à peine entamée par la crise

Les résultats financiers de PSA sont assez impressionnants : malgré une baisse de son chiffre d’affaires de -18,7% la marge opérationnelle du groupe est restée à très haut niveau à 7,1%. Son bénéfice est de 2 milliards d’euros.

04/03/2021

Fiat Chrysler résiste à la crise avec un petit bénéfice en 2020

(AFP) - Le constructeur italo-américain Fiat Chrysler (FCA) a annoncé mercredi avoir enregistré un bénéfice net de 24 millions d'euros en 2020, signe que le groupe a résisté à la crise du secteur automobile provoquée par la pandémie de coronavirus.

04/03/2021

Pénurie de puces : GM prolonge encore la fermeture de plusieurs usines

(AFP) - Le constructeur américain General Motors (GM) a annoncé mercredi qu'en raison de la pénurie de puces électroniques qui touche l'ensemble du secteur automobile, il allait de nouveau prolonger la fermeture de trois usines et suspendre la production dans une quatrième, au Brésil.

04/03/2021