Publicité
Ressources Humaines - 15/03/2022

L'Union européenne donne son accord initial pour instaurer des quotas de femmes dans les conseils d'administration

(Reuters) - Les États membres de l'Union européenne (UE) sont parvenus à un accord de principe qui doit permettre d'améliorer l'équilibre hommes-femmes parmi les administrateurs des sociétés cotées en Bourse.

L'Union européenne donne son accord initial pour instaurer des quotas de femmes dans les conseils d'administration

Auteur : Reuters

Partager cet article

Ce projet doit inciter les entreprises à nommer ou élire des femmes à un minimum de 40% des postes d'administrateurs non exécutifs ou bien à 33% de l'ensemble des postes d'administrateurs d'ici 2027.

La législation proposée s'appliquerait aux entreprises cotées en bourse ou qui comptent au moins 250 employés. Selon les estimations, elle pourrait concerner quelque 2.300 entreprises dans le bloc de 450 millions d'habitants.

Au-delà d'obliger les entreprises à mettre en place des politiques claires visant à réduire l'écart, la directive ne propose toutefois pas de sanctions strictes en cas de non-respect des objectifs.

Les ministres de l'Emploi et des Affaires sociales des 27 États membres ont donné leur accord de principe sur la proposition, ce qui leur permet de lancer les discussions avec le Parlement européen. Aucune date n'a encore été fixée pour celles-ci.

"En octobre 2021, seuls 30,6% des membres des conseils d'administration et à peine 8,5% des présidents des conseils étaient des femmes dans l'Union européenne. L'écart entre les Etats membres est important", ont déclaré les ministres dans un communiqué.

Cette nouvelle impulsion en faveur des quotas intervient après que des études ont montré que la pandémie de COVID-19 a affecté les femmes de manière disproportionnée, de l'emploi à la violence domestique, creusant ainsi les inégalités entre les sexes dans l'UE.

Huit pays de l'UE, dont la France, appliquent déjà des quotas au niveau national et pourraient être dispensés de la réglementation européenne.

Dix États membres ont mis en place des dispositions qui sont inférieures aux quotas proposés. Les neuf restants n'ont pris aucune mesure substantielle jusqu'à présent. Chaque pays serait autorisé à choisir entre l'objectif de 33% et de 40%.

"Nous voulons briser le plafond de verre qui empêche les femmes talentueuses d'accéder aux conseils d'administration", a déclaré lundi sur Twitter la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

"Il aura fallu dix années, mais nous y sommes arrivés", a souligné pour sa part le président français Emmanuel Macron sur les réseaux sociaux.

"C'est un grand pas en avant pour l'égalité."

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Pourrait-on surtout mettre un quota de gens compétents plutôt que s'occuper de leur genre ?

Fred Et Rick, Le 15/03/2022 à 09:37

Je propose 100% dans ce cas !
Encore faudrait-il que ceux qui le décideraient le soient déjà... compétents !
;0)

Lucos , Le 15/03/2022 à 10:06

Rien que l'expression "quota de femmes"...
Que dire ? Heu... rien.

Bruno Haas, Le 15/03/2022 à 10:13

J'ai une pensée pour les LGBT...
;0))

Lucos , Le 15/03/2022 à 11:17

Oui Lucos, patience, c'est l'étape d'après.
Puis viendront les quotas de LGBT né(e)s sous GPA !
On n'a pas le cul sorti des ronces.

Bruno Haas, Le 15/03/2022 à 11:39

Et puis ya beaucoup trop de blancs...
;0))

Lucos , Le 15/03/2022 à 13:24

Tout ça, c'est comme je jour "des..." ou "du..." etc... On créée un jour de queqlque chose pour tout.
Et bien là on va finir pas créer un quota pour tout : les femmes, le LGBT, les nains, les blonds, les chauves, les barbus et j'en passe.
Il est vrai que lorsqu'on voit certains comité d'administration, on se demande quand même. Mais ce n'est pas en imposant des quotas qu'on va y arriver. Des entreprises l'ont fait avant que les quotas n'existent.

Fred Et Rick, Le 15/03/2022 à 14:53

Et puis si on peut plus aller déjeuner avec ses potes maintenant...
;0)

Lucos , Le 15/03/2022 à 15:38

… "La femme serait vraiment l'égale de l'homme le jour où, à un poste important, on désignerait une femme incompétente." c'est ce que disait Françoise Giroud dans les années 80 …
Un succulent aphorisme plein de lucidité ... !

De fait, quand je vois les interventions de la présidente de la Commission européenne (candidature poussée par notre Président), "j'me" demande si nous n'avons pas, finalement, atteint cette "sorte de maturité" … (?) … Hein ? Pas bien ? … Oui je sais !
;0)

Ade Airix, Le 15/03/2022 à 20:13

Oui Adeairix, je préférais Ursula En Grèce que Ursula fan de Layettes

Bruno Haas, Le 15/03/2022 à 20:15

… Et çà vient d'un connaisseur, c'est dire !
;0))

Ade Airix, Le 15/03/2022 à 20:18

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 15/03/2022

Les Etats-Unis ajustent les règles pour les voitures autonomes

(AFP) - L'agence américaine en charge de la sécurité routière (NHTSA) a ajusté certaines de ses règles pour prendre en compte les voitures dotées d'un système de conduite entièrement autonome et n'ayant pas forcément les commandes manuelles traditionnelles comme un volant ou des pédales.

Marchés

Ford accélère encore son électrification en Europe

(AFP) - Ford, qui a fait de la transition aux véhicules électriques une priorité, a annoncé lundi qu'il mettait le paquet en Europe, doublant la mise en Allemagne, pariant sur sa production en Roumanie et prévoyant une usine de batteries électriques en Turquie.

Constructeurs

Le tout-électrique est une folie selon les représentants de Macron et Zemmour

Lors de la journée organisée par la filière automobile deux des représentants des candidats à la présidentielle, Bruno Le Maire pour Macron et Sébastien Pilard pour Zemmour ont tous les deux défendu la "neutralité technologique". Xavier Bertrand pour Pécresse et Jean-Philippe Tanguy pour Le Pen ont eux aussi plaidé pour le maintien des véhicules hybrides.

Marchés

Catégorie Ressources Humaines

Sortir du paradigme "Je suis ce que je fais"

Auteur du Leadership au féminin, ouvrage de référence sur le sujet, Eléna Fourès est l'une des meilleures expertes dans l'accompagnement de dirigeants avec des références prestigieuses. Le cabinet qu'elle a créé en 1995, Idem per Idem, est spécialisé dans le domaine du changement et sur les thèmes du rayonnement du leader et de la culture corporate.

28/06/2022

Hertz France recrute

Le loueur courte durée recrute 80 postes en France, dont des mécaniciens et préparateurs automobiles.

13/06/2022

Stellantis : coup de pouce de 3,2% pour les salaires en France

(AFP) - Stellantis, qui a dévoilé mercredi d'énormes profits, a proposé pour ses salariés français une enveloppe globale d'augmentation salariale de 3,2% avec une hausse générale pour tous les ouvriers de 2,8% à l'issue des négociations annuelles obligatoires (NAO) achevées mardi soir.

24/02/2022

La métallurgie bien partie pour avoir "sa" convention collective

(AFP) - Un "rendez-vous social historique" : au terme de plus de cinq ans de négociations, les quelque 1,5 million de salariés de la métallurgie, devraient être bientôt rassemblés dans une seule et unique convention collective nationale, alors que leurs droits étaient régis jusqu'ici par une multitude d'accords.

01/02/2022