Publicité
Publicité
Marchés - 09/06/2022

La première usine française de lithium attendue en Alsace fin 2025

(AFP) - La première usine française de lithium pour batteries de véhicules électriques devrait ouvrir fin 2025 à Lauterbourg (Bas-Rhin), à l'initiative de l'entreprise de recherche alsacienne Viridian associée aux groupes Technip Energies et Veolia Water, a-t-on appris mardi auprès de Viridian.

Auteur : AFP

Partager cet article

"L'entreprise Viridian annonce le lancement officiel de son projet de construction de la première usine française de production de lithium de qualité batterie", a-t-elle annoncé sur son site internet.

L'unité aura une capacité initiale de 25.000 tonnes par an, un volume qui devrait pouvoir alimenter 500.000 véhicules électriques, a indiqué à l'AFP Rémy Welschinger, président de Viridian.

"Cette capacité sera créée fin 2025 par la mise en service de l'unité et nous prévoyons de l'atteindre de manière effective dans les 12 à 24 mois suivants", a précisé M. Welschinger.

A cette échéance de fin 2026/courant 2027, le projet aura créé "70 à 80 emplois" directs et représenté un investissement "de 150 à 180 millions de dollars" (140 à 170 millions d'euros), qui doit être financé par plusieurs levées de fonds de Viridian, les emprunts bancaires, des "partenaires industriels" et des aides publiques, a ajouté le dirigeant.

"Si le projet réussit à ce stade initial", selon son dirigeant, Viridian prévoit d'étendre l'unité pour aboutir à 100.000 tonnes annuelles au début des années 2030, correspondant à 2 millions de véhicules et 250 emplois.

"D'après les projections des experts, ces 100.000 tonnes pourraient alors couvrir la totalité de la demande française" en lithium pour batteries, a souligné M. Welschinger.

L'unité produira précisément de l'hydroxyde de lithium, par un raffinage "en procédé bas carbone" de minerai extrait d'Amérique latine et qui sera acheminé par la mer et le Rhin jusqu'au port de Lauterbourg, lieu d'implantation du projet, a précisé le dirigeant.

"A l'avenir, on espère transformer le lithium local", a-t-il ajouté. En effet, sa présence a été détectée depuis quelques années dans le sous-sol environnant, à l'occasion de forages pour des centrales de géothermie, selon une qualité prometteuse mais en quantités toutefois insuffisantes pour répondre à la majeure partie de la demande nationale.

Jeune entreprise de recherche créée à Strasbourg à l'automne dernier à partir d'une expertise en raffinage du lithium, Viridian sera associée dans son projet aux groupes Technip Energies et Veolia Water. Technip Energies apportera "la compétence d'ingénierie", a indiqué un de ses porte-parole à l'AFP.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

La prévision de 100 000 tonnes/an correspond à la production annuelle mondiale totale en 2021 ??
Il y a un bug !
Le Portugal par exemple a produit 900 tonnes de lithium l'an dernier.
;0)

Lucos , Le 09/06/2022 à 09:16

Pas sûr qu'il y ait un bug Lucos.
L'article parle d'une production capable d'équiper 2 millions de bagnoles, alors pourquoi pas ?
Le Portugal n'a produit que 900 tonnes parce qu'il n'y a pas ou peu de VE à ce jour. Pourquoi en produire plus ?

Maintenant, penser qu'il continuera à se vendre 2M de bagnoles en France chaque année, c'est un autre pari. Pour moi les ventes continueront à baisser inexorablement pour un tas de raisons :
- le Français n'a plus les moyens d'acheter un VE
- le prix des bagnoles va flamber
- la politique anti-bagnole n'en est qu'à ses débuts
- les ZFE vont croître et embellir
Si le marché atteint 1,5M ce sera déjà un exploit.

Bruno Haas, Le 09/06/2022 à 10:07

Ça va faire 1,4 millions cette année et ça va licencier dans les réseaux.
;0)

Lucos , Le 09/06/2022 à 10:11

Les experts en matières premières viennent de déclarer le Mali comme le futur troisième producteur mondial de lithium !!
Au final la surproduction mondial n'aboutira à terme qu'à une chute des prix et perte de la valeur des investissements colossaux déjà engagés dans le monde pour cette filière, usines de batteries comprises sur une technologies loin d’être mature.
Le retard mondial et abyssal du développement des infrastructures de recharge ne vont permettre que l'accroissement des pertes de tout constructeur de VE !!
L'étude de l'Argus sur la maintenance et réparation des batteries de VE (ne parlons pas de leur recyclage) n'inaugure rien de bon pour la filière naissante des véhicules électriques.
La paresse, la précipitation le manque de maturité industrielle de la part des constructeurs auto va mettre en grosse difficulté certains.
N'importe quel industriel même novice dans n'importe quel pays peu aujourd'hui fabriquer de toutes pièces un VE et venir saborder le marché par une concurrence aux bas prix !!
L'obsolescence programmé est déjà là par mauvaise stratégie industrielle ou incompétence et précipitation sur un marché en très forte pression et faible demande d'un public dans le manque d'information et du mode d'usage des VE qui est diffèrent dans les villes et les campagnes.
Les pays sous-développés qui possèdent des carburants fossiles vont subventionner leurs peuples, mais n'auront aucun moyen de financer et d'importer de la technologie bas carbone.
La Russie en fait partie maintenant, avec un PIB du niveau de l'Espagne et une enquête récente montre que seul l'énergie n'augmente pas chez eux et en plus les incendies ont démarré encore plus fort et plus tôt chez eux.
Un Poutine malade et irresponsable de ses actes va aggraver l'instabilité du monde.
Jo Biden est prêt à investir au Venezuela...pour que leur production de pétrole passe de 900000 de barils par jour à 3 millions de barils par jour !
Les pays riches du nord sont prêts à accepter de manière totalement inconsciente de faire de l'énergie bas carbone avec de l'énergie fossile comme par exemple fabriquer de l'hydrogène !
Empiler des fausse technologies "miracle" les unes sur les autres ne vas pas faire avancer la transition climatique dans le bon sens !

Durand Pierre, Le 09/06/2022 à 11:47

Vous pouvez nous faire un résumé de votre texte coliqueux svp ? en deux phrases si possible.

Bruno Haas, Le 09/06/2022 à 12:01

Ne faites pas de la provoc type Lucos, merci d'être un peu plus adulte...de manière à éviter de vous dire cher ami que vous lacunes et manque de connaissances vous empêche de comprendre ce que j'écris !!
J'ai cru comprendre que vos états de service dans le passé dans cette industrie étaient plus importants que le simple vendeur de voitures !!

Durand Pierre, Le 09/06/2022 à 12:19

Qu'avez-vous contre le simple vendeur de voitures ?

Bruno Haas, Le 09/06/2022 à 12:30

Jo qui est toujours à son âge dans sa période scato, nous parle de devenir adulte...
;0)

Lucos , Le 09/06/2022 à 15:12

Vous exagérez : pour une fois qu'il sort de ses phobies germaniques et adorations toyotesques habituelles et nous présente un argumentaire construit et des phrases qui tiennent la route avec peu de hors sujet.
Relisez le bien et on en reparle en 2036...

Jean-Christian Savary, Le 09/06/2022 à 16:27

Meuhnaaan ! A peine !
Quoique, encore aurait-il fallu lire la diarrhée verbale du sieur Jo !
Mais la lecture des vomissures de la fiente de ce site n'a aucun intérêt.
Sur Caradisiac peut-être... ?
;0)

Lucos , Le 09/06/2022 à 22:08

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 09/06/2022

Catégorie Marchés

Le marché automobile français sur un trend annuel à 1,43 million

Avec des immatriculations à -14% en juin, le marché automobile français finit le premier semestre à -16%. En l’absence d’amélioration de la disponibilité des semi-conducteurs, les marques privilégient les livraisons aux particuliers et aux entreprises dont le poids remonte légèrement.

01/07/2022

Face au casse-tête de la préservation de la mobilité des Français, les préconisations de Mobilians

Le "leasing social" du candidat Emmanuel Macron est très loin du compte pour traiter la question du renouvellement du parc automobile français. Le retour du réel pourrait être brutal. Xavier Horent, délégué général de Mobilians et Marc Bruschet, président de la branche concessionnaires de Mobilians ont présenté lors d’une conférence de presse une solution d’accompagnement qui tient compte des données réelles.

30/06/2022

Prolongation du bonus 6.000 euros confirmé, toujours pas de décret

Le bonus écologique versé à l'achat d'une voiture électrique restera fixé à 6.000 euros jusqu’à la fin de l’année a dit hier le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire en personne, lors d’une interview sur CNews. Pour autant, le décret n’est toujours pas paru et le site officiel pas à jour…

30/06/2022