Services - 07/10/2020

Le loueur Arval s'oriente vers les "solutions de mobilité durable"

(AFP) - Arval, filiale de BNP Paribas dédiée à la location longue durée de véhicules, a annoncé mardi qu'elle se tournerait désormais vers les "solutions de mobilité durable intégrant l'automobile".

Auteur : AFP

Partagez cet article     

Le plan stratégique 2020-2025 d'Arval prévoit des offres en mobilité "à 360 degrés", avec la location de vélos électriques ou de solutions d'autopartage et de micromobilité, a indiqué la direction du loueur lors d'une conférence de presse.
Arval a pour objectif de devenir "le leader de la mobilité durable", a expliqué à l'AFP son PDG Alain Van Groenendael. Ses clients lui "demandent de les aider à réduire leurs émissions de CO2 et d'élargir la palette des mobilités", en élaborant "des solutions ensemble", centralisées dans une application.

Arval ambitionne également de "lever les contraintes" liées aux véhicules électriques (autonomie, recharge) en y associant la location d'un véhicule thermique pour des trajets plus longs quelques semaines par an, ou d'un vélo.
Ce plan quinquennal affiche un objectif de 2 millions de véhicules loués dans le monde à horizon 2025, dont 500.000 hybrides ou électriques, contre 1,3 million au total en 2019. Le loueur avait passé le cap du million de véhicules en 2017. 
Arval compte notamment développer ses offres auprès des petites entreprises et des particuliers (via ses partenariats avec des banques ou assurances), qui ne représentent pour l'instant qu'un quart de ses volumes. La part de moteurs diesel devrait passer de plus de 50% à 30% en 2025, selon le PDG.

Malgré le contexte de crise sanitaire, le loueur a accru sa flotte de 6,6% à fin septembre, sur un an. 
Si le confinement et le développement du télétravail ont poussé des entreprises à renégocier leurs contrats, le volume de commandes reste "très bien orienté", souligne Alain Van Groenendael. "Le télétravail va changer les usages, sans transformer radicalement le système", a-t-il souligné.

A l'échelle d'Arval France, l'entreprise ambitionne de dépasser les 400.000 véhicules loués avant 2025 (contre 334.699 véhicules à fin décembre 2019) dont 100.000 véhicules électrifiés, mais aussi 15.000 vélos. Arval teste également des scooters électriques et prévoit de lancer bientôt une navette autonome à son siège de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine).
Arval veut également "mettre la technologie au service des conducteurs", avec une offre "Connected & Flexible" qui propose le paiement automatique du stationnement, la réservation à distance de prestations de lavage, ou le dépôt de colis dans le véhicule en l'absence du conducteur.

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Arval dans le vélo,bientôt une équipe au tour de France ?

Alain Boise, Le 07/10/2020 à 09:30

Comme dirait Lucos, pour les structures à maillage regional, décentralisées ou autres... la solution de mobilité la plus sûre pour les collaborateurs et pour la réduction des rejets CO2 demeure la visioconférence ...
A intégrer dans le plan stratégique d'Arval ..
;0)

Ade Airix, Le 07/10/2020 à 15:37

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 07/10/2020

L’électrique pourrait faire baisser le business après-vente de 20% dans 15 ans

L’Observatoire de l’ANFA s’est interrogé sur l’impact que le développement du véhicule électrique pourrait avoir sur l’activité après-vente dans 15 ans. Ses conclusions sont sans appel : les concessionnaires automobiles doivent impérativement conquérir le parc ancien s’ils ne veulent pas perdre près de 20% de leur chiffre d’affaires après-vente. Explications…

Réseaux

Catégorie Services

ALD s'attend à un bénéfice net d'environ 140 millions d'euros au 3e trimestre

(AFP) - ALD, spécialiste de la gestion de flotte et de la location longue durée de véhicules, s'attend à dégager un résultat net d'environ 140 millions d'euros au troisième trimestre, profitant d'une reprise plus rapide que prévu des ventes de voitures d'occasion, a-t-il annoncé mardi dans un communiqué.

21/10/2020

Renault cède Marcel à la holding de By My Car

Après Keolis, qui a cédé LeCab trois ans après l'avoir acquis, c'est au tour de Renault de jeter l'éponge et de revendre Marcel, l’opérateur de VTC en Ile-de-France, à un opérateur inattendu, Ascom Invest, holding familiale du groupe By My Car.

21/10/2020

DMS : Imaweb se développe par acquisition en Europe

Après avoir fusionné en 2019, les deux fournisseurs de DMS, l’espagnol Imaweb et le français Datafirst-I’Car Systems, sont désormais réunis sous une unique marque, Imaweb, qui pèse plus de 40% des marchés français et portugais et environ 30% du Benelux, grâce à de récentes acquisitions qui ont encore augmenté son potentiel.

15/10/2020

Le loueur Sixt lance un abonnement "tout inclus"

(AFP) - Le loueur de véhicules Sixt a annoncé mardi le lancement d'un abonnement "tout inclus" et presque sans engagement, pour répondre à "l'évolution des besoins de mobilité".

14/10/2020

Goldman Sachs rachète l'activité cartes bancaires de GM

(AFP) - La banque d'affaires américaine Goldman Sachs va racheter l'entreprise de cartes de crédit de General Motors, GM Card,  pour environ 2,5 milliards de dollars, rapporte jeudi le Wall Street Journal (WSJ), citant des sources anonymes proches du dossier.

05/10/2020