Constructeurs - 07/10/2020

Daimler accélère son électrification et vise 20% d'économies d'ici 2025

(AFP) - Le constructeur automobile allemand Daimler, fabricant des Mercedes-Benz, a indiqué mardi qu'il comptait réduire ses coûts de 20% d'ici 2025 et redoubler d'efforts pour électrifier son offre sous pression de la règlementation européenne.

Auteur : AFP

Partager cet article

"Les événements de 2020 ont confirmé que notre seuil de rentabilité était trop haut", a expliqué le groupe Daimler dans un communiqué à l'occasion de la journée d'investisseurs annuelle, organisée en ligne en raison de la pandémie de Covid-19.
L'objectif d'un cinquième, calculé par rapport aux coûts de 2019, doit être atteint grâce à une baisse des coûts fixes, des "adaptations de capacités" et une "réduction des coûts du personnel", a-t-il dit.
Daimler n'a pas détaillé l'impact sur l'emploi de cette restructuration, qui s'ajoute à un programme d'économies annoncé en fin d'année dernière. 

Celui-ci prévoit d'économiser d'ici 2022 1,4 milliard d'euros de dépenses liées au personnel et supprimer au moins 10.000 emplois à travers, par exemple, des départs volontaires ou des retraites anticipées non remplacées.
La presse a évoqué quelque 10.000 à 30.000 réductions de postes supplémentaires.
Daimler, contraint de brider rapidement ses émissions de CO2 pour respecter la règlementation européenne, multipliera en parallèle son offre électrique haut-de-gamme, domaine où toute la branche automobile allemande peine à ratrapper son retard sur l'américain Tesla.

"Avec notre nouvelle stratégie, nous soulignons notre intention d'électrifier l'intégralité de nos modèles", a expliqué mardi le patron Ola Källenius, qui peine encore à tirer un trait sur le scandale des moteurs diesels truqués qui a éclaboussé le groupe.
En août, Daimler a accepté de payer au total 2,2 milliards d'euros aux Etats-Unis pour solder le "dieselgate" aux Etats-Unis.
Au coeur de l'offensive électrique : l'arrivée en 2021 de la limousine EQS, construite sur une nouvelle base technologique -- la plateforme -- conçue spécifiquement pour l'électrique et pour laquelle Daimler promet plus de 700 km d'autonomie.
En 2021, Daimler proposera au moins 5 voitures électriques. Le nombre doit doubler d'ici 2025 et atteindra plus de 20 véhicules en 2030 basés sur deux nouvelles plateformes purement électriques au total.

Le nombre d'options thermiques proposées à la vente sera réduit de 40% d'ici 2025 et de 70% d'ici 2030 par rapport à cette année, a détaillé le groupe.
Daimler compte par ailleurs renforcer son positionnement en tant que constructeur de luxe.
Ces annonces interviennent dans un contexte délicat pour l'industrie automobile allemande affectée par la crise du coronavirus alors même que l'électrification et le développement de la voiture autonome nécessitent déjà de lourds investissements.
Daimler a accusé une perte d'exploitation (EBIT) de 1,68 milliard d'euros au deuxième trimestre liée essentiellement à la pandémie.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

...Selon le piteux score de Mercedes lu hier lors de la publication du suivi réalisé par l'ICCT à fin août en lien avec l'atteinte des "objectifs CO2" (ouf).
Çà ne semble pas du " luxe " !
;0)

Ade Airix, Le 07/10/2020 à 09:06

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 07/10/2020

L’électrique pourrait faire baisser le business après-vente de 20% dans 15 ans

L’Observatoire de l’ANFA s’est interrogé sur l’impact que le développement du véhicule électrique pourrait avoir sur l’activité après-vente dans 15 ans. Ses conclusions sont sans appel : les concessionnaires automobiles doivent impérativement conquérir le parc ancien s’ils ne veulent pas perdre près de 20% de leur chiffre d’affaires après-vente. Explications…

Réseaux

Catégorie Constructeurs

Harley-Davidson lance une société de vélos  électriques

(AFP) - Harley-Davidson, mondialement connu pour ses grosses motos, a lancé une société dédiée aux vélos électriques, une façon pour le groupe américain dont la clientèle est vieillissante de se donner un coup de jeune.

30/10/2020

Les véhicules électrifiés de PSA, plus profitables que prévu

Rassuré sur la contribution aux profits de ses gammes de véhicules électriques et hybrides rechargeables, le groupe PSA a annoncé un changement de doctrine sur leur volume de production, a dit Philippe de Rovira, directeur financier du groupe.

29/10/2020

Fiat Chrysler Automobiles renoue avec les bénéfices au 3e trimestre

(AFP) - Victime au premier semestre de l'effondrement du marché sous l'impact de la pandémie, le constructeur italo-américain Fiat Chrysler Automobiles, qui doit fusionner avec le français PSA, a renoué avec les bénéfices au troisième trimestre, avec un résultat meilleur qu'attendu.

29/10/2020

VO, prises de commandes VN et stock bas : les bons indicateurs de PSA

Le groupe PSA a annoncé de bons chiffres pour le troisième trimestre de cette année avec une croissance du chiffre d’affaires de la division automobile (+1,2%) à 11,9 milliards d’euros, malgré une baisse des ventes de 12,7% sur la période. L’activité VO, l’amélioration du mix produit et la baisse des stocks expliquent ces bons résultats.

29/10/2020