Publicité
Publicité
Marchés - 21/10/2021

Nouveau coup de frein des exportations japonaises en septembre

(AFP) - La croissance des exportations du Japon, l'un des fers de lance de son économie, a ralenti pour le quatrième mois d'affilée en septembre, sur fond de pénuries mondiales d'approvisionnement pesant notamment sur l'industrie automobile, selon des chiffres officiels publiés mercredi.

Auteur : AFP

Partager cet article

Les exportations nippones ont augmenté de 13% en septembre sur un an, à près de 6.841,2 milliards de yens (51,3 milliards d'euros) selon les données du ministère des Finances. C'est leur plus faible performance depuis un repli en février.

Les exportations automobiles japonaises se sont notamment écroulées de 35,2% en septembre sur un an.

Par grandes régions, les expéditions de marchandises nippones vers les Etats-Unis ont reculé de 3,3% sur un an, une première là aussi depuis février. Les expéditions vers la Chine n'ont augmenté que de 10,3%, au plus bas là encore depuis février. Celles vers l'Europe occidentale n'ont grimpé que de 1,7% le mois dernier, plombées par un déclin des exportations vers le Royaume-Uni.

Les économistes du consensus Bloomberg s'attendaient toutefois à une progression encore plus limitée des exportations japonaises vers le reste du monde, à +10,5%.

Le Japon a accusé en septembre un déficit commercial de 622,8 milliards de yens (4,7 milliards d'euros), car dans le même temps ses importations sont restées à un niveau élevé (+38,6% sur un an à 7.464 milliards de yens, soit 56 milliards d'euros).

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

C’est mieux que si c’était pire,augmentation de 13% sur un an(((

Alain Boise, Le 21/10/2021 à 02:54

Ouais mais + 13% par rapport à une année pourrie.
;0)

Lucos , Le 21/10/2021 à 08:52

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 21/10/2021

Bagnole de pauvre

Dans bien des cas, ce sont les voitures les moins chères qui revêtent le plus de valeur pour leur propriétaire. Du moins tant qu’ils ont le droit de s’en servir…

Analyse

Catégorie Marchés

Xavier Chardon, Président VW Group : "Le réseau fait un travail fantastique pour tenir le portefeuille de commandes"

Comme le mois précédent, les marques du groupe Volkswagen ont manqué de production ce qui se traduit par une baisse des immatriculations à -22% pour les cinq marques (Audi, Cupra, Seat, Skoda et Volkswagen). Cet allongement des délais de livraison n’empêche pas le maintien d’un bon niveau de commandes. Dans ce contexte de pénurie, une part importante du travail du réseau consiste à faire patienter les clients.

03/12/2021