Publicité
Constructeurs - 12/06/2020

Renault met son respirateur et son poumon artificiel numérique en open-source

Les ingénieurs de Renault ont imaginé une nouvelle version du respirateur développé avec le collectif Makers for Life. Il a pu être réalisé en un temps record grâce à l’utilisation d’un poumon artificiel numérique. Le constructeur a mis tous ses plans, logiciels et outils de simulation à la disposition de la communauté scientifique.

Renault met son respirateur et son poumon artificiel numérique en open-source

La version 2 du respirateur Makair, développée par Renault, ainsi que le poumon artificiel numérique, pour simuler les cas cliniques, ont été mis à la disposition du monde scientifique sur la plateforme d’open-source Github utilisée par Makers for life

Auteur : Xavier Champagne
Chef de rubrique

La lecture de cette actualité est réservée aux abonnés.

Partager cet article


Comment consulter cette actualité ?

Vous avez un abonnement INFORMATIONS, MARCHÉ ou CLUB : Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Choisissez une offre d'abonnement

En souscrivant un abonnement INFORMATIONS au prix de 122,52 € TTC/an

Je m'abonne

Découvrez nos abonnements MARCHÉ et CLUB pour profiter d’un accès illimité aux actualités et de leurs avantages spécifiques !

DÉCOUVREZ TOUS NOS ABONNEMENTS !

Vous pouvez aussi accéder aux actualités à l’unité ou par pack de 10

1 actualité

3,50 € HT

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Autres actualités

Edition du 12/06/2020

L’Explorer PHEV débarque dans les  concessions Ford cet été

450 ch et 2,5 tonnes de capacité de traction, pour une consommation de seulement 3,1 l/100 km, c’est ce que propose le gros SUV américain de Ford dans sa version plug-in hybride, qui débarque en France cet été. Proposé à partir de 77.000 euros, il entre en concurrence avec des modèles premium, les Volvo XC90, BMW X5 et Audi Q7.

Constructeurs

L'Allemagne veut devenir numéro 1 mondial de l'hydrogène

(AFP) - L'Allemagne va investir 9 milliards d'euros d'argent public pour servir son ambition de devenir le "fournisseur et producteur numéro 1" d'hydrogène au niveau mondial, dans le cadre d'un plan autant destiné à décarboner son industrie qu'à relancer son économie après la pandémie de Covid-19.

Marchés

Catégorie Constructeurs