Publicité
Publicité
Equipementiers - 29/04/2022

Schneider Electric va céder ses activités en Russie

(Reuters) - Schneider Electric a annoncé mercredi avoir signé une lettre d'intention pour céder ses activités en Russie à son équipe de direction locale, opération qui devrait se traduire dans ses comptes par une dépréciation pouvant aller jusqu'à 300 millions d'euros.

Auteur : Reuters

Partager cet article

Le groupe rappelle dans un communiqué avoir suspendu tout nouvel investissement et toute livraison internationale de nouvelles commandes de projets en Russie et en Biélorussie depuis le début de l'invasion de l'Ukraine par les forces russes le 24 février dernier.

Schneider Electric indique que la Russie représente environ 2% de son chiffre d'affaires.

"Suite à la vente et à la réduction progressive de sa présence en Russie, Schneider Electric prévoit, d’une part, de déprécier jusqu’à 300 millions d’euros de valeur nette comptable et, d’autre part, de réaliser une reprise - sans incidence sur la trésorerie - de la réserve de conversion de devises associée à ces activités, actuellement estimée à 120 millions d’euros", fait savoir le groupe.

"Schneider Electric prévoit un transfert ordonné de ses opérations et allouera des ressources pour accompagner ses 3.500 employés en Russie et Biélorussie tout au long du processus", ajoute-t-il.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 29/04/2022

Les représailles économiques contre la Russie vont-elles impacter durablement l’automobile ?

L’invasion de l’Ukraine par la Russie dévoile son cortège de complications sur le plan industriel. Constructeurs et équipementiers tentent de trouver des parades mais il semble que le marché européen s’enfonce inexorablement dans un ralentissement de longue durée. Les difficultés sur les plans de l’approvisionnement et de l’énergie pénalisent l’industrie automobile d’autant que toutes les solutions n’ont pas encore été trouvées.

Analyse

Catégorie Equipementiers

Symbio va créer deux usines de piles à combustible en France pour un milliard d’euros

Sélectionnée parmi les entreprises françaises bénéficiaires des aides d’Etat dans le cadre du premier projet d’intérêt européen dédié à l’hydrogène, Symbio a annoncé un investissement d’un milliard d’euros dans la création de deux usines de piles à combustible en France d’ici à 2028. Son premier site, implantée à St-Fons (69), doit débuter sa production au second semestre 2023 pour fournir notamment Stellantis et le fabricant de bus Safra.

07/10/2022

Gotion et One prévoient de construire deux usines de batteries dans le Michigan

(Reuters) - Le fabricant chinois de batteries Gotion High Tech et la start-up Our Next Energy (One), basée dans le Michigan, ouvriront deux nouvelles usines de batteries pour véhicules électriques d'une valeur totale de 4 milliards de dollars dans le Michigan, a annoncé mercredi le gouverneur Gretchen Whitmer.

06/10/2022

TotalEnergies est attendu sur le GNL et son cash-flow sans la Russie

(Reuters) - TotalEnergies devrait préciser mercredi ses perspectives de croissance dans le gaz naturel liquéfié (GNL), de génération de trésorerie et de retour aux actionnaires lors d'une journée investisseurs organisée à New York au cours de laquelle le groupe a prévu de détailler sa stratégie sans la Russie.

27/09/2022