Publicité
Publicité
Equipementiers - 29/04/2022

Schneider Electric va céder ses activités en Russie

(Reuters) - Schneider Electric a annoncé mercredi avoir signé une lettre d'intention pour céder ses activités en Russie à son équipe de direction locale, opération qui devrait se traduire dans ses comptes par une dépréciation pouvant aller jusqu'à 300 millions d'euros.

Auteur : Reuters

Partager cet article

Le groupe rappelle dans un communiqué avoir suspendu tout nouvel investissement et toute livraison internationale de nouvelles commandes de projets en Russie et en Biélorussie depuis le début de l'invasion de l'Ukraine par les forces russes le 24 février dernier.

Schneider Electric indique que la Russie représente environ 2% de son chiffre d'affaires.

"Suite à la vente et à la réduction progressive de sa présence en Russie, Schneider Electric prévoit, d’une part, de déprécier jusqu’à 300 millions d’euros de valeur nette comptable et, d’autre part, de réaliser une reprise - sans incidence sur la trésorerie - de la réserve de conversion de devises associée à ces activités, actuellement estimée à 120 millions d’euros", fait savoir le groupe.

"Schneider Electric prévoit un transfert ordonné de ses opérations et allouera des ressources pour accompagner ses 3.500 employés en Russie et Biélorussie tout au long du processus", ajoute-t-il.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 29/04/2022

Les représailles économiques contre la Russie vont-elles impacter durablement l’automobile ?

L’invasion de l’Ukraine par la Russie dévoile son cortège de complications sur le plan industriel. Constructeurs et équipementiers tentent de trouver des parades mais il semble que le marché européen s’enfonce inexorablement dans un ralentissement de longue durée. Les difficultés sur les plans de l’approvisionnement et de l’énergie pénalisent l’industrie automobile d’autant que toutes les solutions n’ont pas encore été trouvées.

Analyse

Catégorie Equipementiers

Michelin perturbé par les hoquets de l'industrie mondiale

(AFP) - Michelin a indiqué vendredi que sa production était perturbée depuis le début de l'année 2022 par les effets de la guerre en Ukraine, qui est venue s'ajouter à pandémie de Covid, à la hausse des coûts de matières premières et de l'énergie, et aux problèmes logistiques.

16/05/2022

Thyssenkrupp relève ses prévisions annuelles pour 2022

(Reuters) - Thyssenkrupp a relevé mercredi ses perspectives de chiffre d'affaires et de bénéfice d'exploitation pour 2022, mais a revu à la baisse ses prévisions de flux de trésorerie disponible, en raison d'une hausse des prix de vente et du coûts des matières premières.

13/05/2022

Le Royaume-Uni impose de nouvelles sanctions commerciales contre la Russie

(AFP) - Le gouvernement britannique a annoncé dimanche un nouveau train de sanctions commerciales contre la Russie et le Bélarus en raison de l'invasion de l'Ukraine, avec des interdictions d'exportation visant l'industrie russe et la hausse de tarifs douaniers, notamment sur le palladium.

10/05/2022