Publicité
Publicité
Marchés - 09/03/2022

Shell renonce au pétrole russe

Par Reuters

Shell renonce au pétrole russe
Shell cesse d'acheter du brut russe en raison de l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

(Reuters) - Le groupe pétrolier Shell a cessé mardi d'acheter du brut russe et annoncé l'abandon progressif des hydrocarbures russes en raison de l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

La compagnie anglo-néerlandaise s'est en outre excusée d'avoir acheté du brut russe la semaine dernière après avoir déclaré mettre fin à ses activités en Russie, notamment sur le site de gaz naturel liquéfié Sakhaline 2, dans lequel elle détient une participation de 27,5% et qui est exploité par Gazprom.

"Nous sommes pleinement conscients que la décision ... d'acheter une cargaison de pétrole brut russe ... n'était pas la bonne et nous en sommes désolés", a déclaré Ben van Beurden, directeur général de Shell.

Shell a acheté une cargaison de brut russe au suisse Trafigura pour 28,50 dollars le baril de moins que le cours du Brent daté, ont indiqué vendredi dernier des sources de marché.

Le groupe britannique a déclaré qu'il modifierait sa chaîne d'approvisionnement en pétrole brut afin de retirer les volumes venant de Russie "le plus vite possible". Il compte également fermer ses stations-service et suspendre ses activités de carburants pour l'aviation et lubrifiants en Russie.

Shell a indiqué que cette adaptation de ses chaînes d'approvisionnement pourrait prendre plusieurs semaines et entraînerait une réduction du débit de certaines de ses raffineries, tandis que son retrait des produits pétroliers, des gazoducs et du gaz naturel liquéfié russes serait progressif.

Shell entend également renoncer à son implication dans le gazoduc Nord Stream 2 qui relie la Russie et l'Allemagne.

Les cours du pétrole sont en net hausse, le Brent ayant atteint lundi son plus haut niveau depuis juillet 2008, alors que les États-Unis et leurs alliés européens envisagent d'interdire les importations de pétrole russe.

Réactions

Slava Ukrainia,Putine go home

Alain, ne dîtes pas à Poutine "go home" car il considère l'Ukraine comme chez lui.

… Ce serait bien que nos dirigeants "droits de l'hommiste et bien pensants" reprennent leur sens et arrêtent avec l'émotion des "foules sentimentales" … Nous en avons un bel échantillon ici et à Bruxelles …
La "real politik" comme du temps de feu De Gaulle et uniquement cela, c'est ce qui doit prévaloir … L'Europe est en train de se tirer une magistrale balle dans le pied avec son cortège de sanctions à l'escalade dont nous serons "seul(e)s" les victimes …

Pendant 8 ans, ils "n'ont" pas foutu grand chose (allez regardez la photo des participants au format "Normandie" dont les discussions ne remontent pas aux calendes grecques et qui fût un "formidable" échec) … D'où le désastre pour la population ukrainienne de l'Ouest … Ceux là (ou plutôt leurs dirigeants) s'étant déjà "occupés" de l'Est (sic l'état et les 15 ou 16 000 victimes du Donbass depuis 8 ans) n'en déplaise aux bonnes âmes !

La seule voie "raisonnable", c'est la DIPLOMATIE pour obtenir "un cessez feu durable" et régler ce problème de sécurité concernant le dispositif de l'OTAN qui "énerve" tant Monsieur Poutine depuis BIEN LONGTEMPS … Kennedy n'avait pas particulièrement "apprécié" l'idée de fusées sur Cuba dirigées sur le sol américain en 1962 …

Que "l'Europe" arrête d'être dupe du jeu cynique de Biden voire de Johnson (qui est loin d'être un "monstre" de vertus) … Il faut trouver une solution acceptable par toutes les parties.
Qu'ils arrêtent aussi en même temps avec la folie de Poutine dans les médias "de grande audience"… A titre d'exemple, je ne me souviens pas que Bush OU Colin Powell ait été qualifié ainsi, alors qu'ils sont allés, au motif d'armes qui n'existaient pas, "gaillardement" foutre en l'air l'Irak, renverser Saddam Hussein et déstabiliser une région, durablement, …
Nous n'en sommes toujours pas sortis et avons payé chèrement le prix avec des vies perdues "en masse" sur notre territoire ...
Espérons que tout ceci ne restera pas que "des vieux pneus" pour rester dans l'auto

Parallèlement l'entraide humanitaire vis à vis des Ukrainiens doit se dérouler ... Mais çà c'est tellement l'évidence !

Je croyais les médias Russes fermés !

- « Dugommier ! Au bureau ! »
- « Oui Chef ! Kesskya Chef ? »
- « Savez que le Président a son Yacht à Cul à St Trop ? »
- « Oui chef ! Dur de pas le savoir, la CGT a mis des photos sur tous les murs ! »
- « Savez aussi qu’il est en TT permanent dessus ? »
- « Oui Chef ! C’est dur la crise ! »
- « Il vient de nous envoyer un mail ! »
- « Problèm’ Chef ? »
- « Oui il régate cet AM avec son 12m JI et impossible de sortir du port ! »
- « Zavez appelé le Commodore ou la Capitainerie ? »
- « Oui, mais ils ne peuvent rien faire ! »
- « C’est quoi le souci ? »
- « Ya 19 tankers russes à l’ancre devant le port ! »
- « Euuuh.. oui Chef ! »
- « Et c’est une commande qui vient de chez nous !! »
- « Euuuh.. Oupss Chef faut que je vous dise, c’est Dugenou et Dubras ! »
- « La Dreamteam ! Allez-y je suis prêt à tout ! »
- « Ben y zont vu une annonce pour du fuel pas cher de Russie sur le Bon Coin ! »
- « Et ?? »
- « Ben à 28,50 en dessous du cours, y zont en commandé 19 ! »
- « Mais Dugo c’est la guerre et la société a décidé d’un embargo strict sur le pétrole russe ! »
- « Oui on sait, mais Chef, à ce prix ya plus de guerre ! »
- « Zallez vous faire engueuler par Ducrâne ! »
- « Savez, moi la corporate and social identity du brand manager ça me paye pas ma participation.. »
- « Et qu’est-ce que vous êtes allés me les foutre là ! »
- « Ben on voulait pas que ça se sache, alors on les a planqués dans un endroit improbable ou aucun satellite ricain ira les chercher.. »
- « Et maintenant kesse qu’on fait ? »
- « Ben on décharge discrétos le tout sans faire de vagues.. »
- « Soyez aux priorités Dugo SVP ! Je parle de la régate du Président ! »
- « Ahh ! Ben je vais demander à Dugenou qu’il organise un couloir humanitaire vers la Baie ! »
- « Et Fissa SVP, parce que le Tétris avec des tankers de 400m c’est pas les caddies chez Carrefour un samedi ! »
- « Pas de PB Chef ! La Dream’ va vous faire ça ! »
- « Et pas de prochaine fois SVP ! »
- « Oui Chef ! »
- « Enfin ! Vérifiez avant où sont les yachts du conseil ! »
- « Vozord’ Chef ! »
- « Autorisation de quitter la passerelle Dugo… »
- "Merci Chef !"

;0))

Et vous Bruno considérez vous que Poutine est chez lui?

Zavez pas plus con comme question ?
;0)

Non Alain, je ne "considère" pas que Poutine soit chez lui en Ukraine.
Comme je n'y connaissais rien à l'histoire de l'Ukraine et de la Russie, j'ai commencé à réduire mon ignorance crasse en la matière en lisant beaucoup. Les "choses" ne sont pas si simples. L'histoire des deux (?) pays est très intéressante. L'Ukraine n'a été "indépendante" que pendant quelques années dans toute son histoire millénaire. De 1918 à 1921, de 1941 à 1943 et de1991 à aujourd'hui.

Lisez l'analyse du général Lalanne-Berdouticq, ancien directeur de l'IHEDN (dont était diplômé mon beau-père, Expert international à l'AEIA, entre autre).
Un extrait de son analyse :
"Nul ne peut contester que l'Ukraine et la Russie, si elles ne sont pas strictement un même pays, sont indissolublement liées par l'histoire [...] Un Ukrainien est chez lui en Russie, comme un Russe l'inverse. C'est un fait et Poutine, comme tout Russe pénétré de patriotisme en est convaincu, avec raison."
L'article est long, ce général explique les raisons du déclenchement de la guerre, déclenchement qu'il ne croyait pas possible. Il parle :
- des causes lointaines = l'Histoire millénaire,
- des causes anciennes = la chute du Mur (1989) ayant entraîné le démantèlement de l'URSS (1991)
- des causes proches = le fameux accord entre les Alliés de l'OTAN et Gorbatchev sur ce qu'allait devenir toutes les têtes nucléaires positionnées dans tous les pays du Pacte de Varsovie, y compris l'Ukraine évidemment, où il était convenu que les Russes devaient récupérer toutes ces bombes, les démanteler et les éliminer contre l'assurance formelle de la non-extension de l'OTAN vers tous ces pays ex-URSS, promesse non tenue par les Alliés.
- des causes immédiates : guerre du Kosovo contre les Serbes, baisse des budgets de Défense des Français avec ce crétin de Fabius voulant "engranger les dividendes de la paix" -quel couillon- puis la Crimée (un referendum a été organisé sous surveillance internationale où 85% des habitants ont demandé le rattachement de la Crimée à la Russie ! Personne n'en fait état), puis le Donbass, puis les accords de Minsk en 2014 non respectés, ni par l'Ukraine, ni par la Russie, avec des "incidents" de frontière incessants depuis cette date (on parle de 14 000 morts, une paille), enfin retrait des USA de l'Afghanistan le 15 août 2021 laissant l'armée afghane en rase campagne, indiquant à Poutine que l'armée américaine n'était pas aussi forte qu'on voulait bien le dire.
Voila, à 4h du matin le 24 février 2022, la Russie envahit l'Ukraine.

On n'a pas le cul sorti des ronces, surtout si Poutine se met à tester une ou deux ogives dites tactiques (quelques kilotonnes) dans une région pas trop peuplée d'Ukraine, comme Tchernobyl par exemple...
Pas si simple non ?

.. Sur la capillarité Russe /Ukraine, Bruno, vous auriez pu citer Hélène Carrère d"Encausse qui traitait déjà de ces problèmes en 2015 ...les craintes de Poutine sur les avancées de l'Otan , les discussions byzantines (un comble) avec l'Ukraine... Çà ne faisait guère les unes des 20h00 à cette époque .

Votre "conclusion" sur les ronces et "la sève" qui pourrait pousser chez Poutine à faire usage d'une arme "tactique" est un grand danger ...
On ne saurait mieux dire que "Pas si simple !
Libre à certains de réfléchir en termes simplistes ...pour le bien de tous, au plus haut niveau, vaudrait mieux éviter...!
;0)

Chacun chez soi!l’Ukraine est une Nation quoique vous en doutiez!
Slava Ukrainia

J'aime bien votre certitude Alain.
Si jorai su, jorai pas retranscrit toute cette analyse.
Plus confortable de ne pas trop réfléchir. Les Gentils d'un côté, les Méchants de l'autre.
Libre à vous Alain, parfois j'envie votre simplisme.

C'est pas exactement comme cela que je l'aurais dit, mais j'apprécie la version fine..
;0))

Alain, le journaliste Vincent Hervouët demande à ceux qui font beaucoup de morale à propos de la guerre Ukraine / Russie ce qu'ils pensent des 25 guerres actuellement en cours sur la planète.
Quelle est votre position sur chacune de ces 25 guerres ?
Elles ne se déroulent pas en Europe, on s'en fout ?

Je commerce depuis longtemps avec les marchands Ukrainiens.
Le respect des frontières du simplisme….tout est dit .
Lucos dur de ne pas être insultant?
Et si l’Ukraine était dans l’OTAN ?

Seriez vous tous en train de donner l’absolution à Poutine.
Sur les Malouines ils voyaient ça comment les spécialistes de l’histoire ?

Alain, si ces questions s'adressent à moi, je ne daigne même pas vous répondre ; elles sont limite insultantes.
Bonne journée.

Si les clients de Boise étaient russes, Alain serait donc pro-poutine !
Alors rien ne sert de discuter avec lui dont les convictions sont commerciales, comme chez Shell !
;0)

Et puis le vase de Soissons Boise !
Votre avis sur la question ?
C'était pas grave c'était pas du Baccarat ??
;0)

Bruno, Boise nous confirme encore une fois qu'il est ici uniquement pour créer une polémique qui lui fera passer sa journée vide et sans fin...
;0)

Lucos, le coup des clients Ukrainiens est en effet très parlant. Vous avez raison, il aurait eu des clients Russes que sa vision du conflit eut été inverse.
Comme quoi, "ça" ne tient pas à grand chose.
Ca me fait penser à la blague de Thierry Le Luron : je ne suis pas raciste mon chien est noir.
C'est ce que je disais : simpliste.

Assurément ... même si j'avais fait seulement référence à "certains"

Le camp du bien vs le mal, le méchant vs les gentils et ainsi de suite ...plus manichéen tu meurs ...
Des fois ...faut se defier des rôles qu'on voudrait nous voir "jouer" ...

Une dernière...comme si quelqu'un de "normalement constitué" pouvait être raisonnablement pour tous ces drames humains (détresses, désastres, destructions, blessés, morts) qui se jouent sur le sol ukrainien, à cet instant ... Çà défie le peu d'intelligence qui me reste ...
Vous avez raison, Bruno, ces interpellations sont des formes d'insultes, de la part de Boise . ..

Ben voyons les Pharisiens ,des clients Russes j’en ai et même été un des premiers après la Glasnot.
Parlez moi de l’invasion de Poutine en Géorgie et son amputation de la frontière après sa guerre éclair.
Vous avez l’air de comprendre et soutenir les invasions.
Je vous le redit honte à Poutine ,Liberté Chérie.
Aujourd’hui l’Ukraine ,demain la Moldavie,heureusement que les Baltes sont Européens sinon ils étaient bouffés tt crus!!
Kaliningrad ça vous parle les spécialistes de salon?
Poutine au TPE état voyou 5000 manifestants arrêtés !
Ouvrez les yeux au lieu de vos calculettes !
Slava Ukrainia Slava

Voila qu'ils nous traitent de Pharisiens, lui qui s'offusque quand "on" insulte plutôt que d'argumenter. Faites ce que je dis mais pas ce je fais.
Bravo Alain, vous êtes le plus fort, le plus humaniste, le plus gentil. Nous, nous ne sommes que des monstres pro-Poutine.
Ce n'est plus du simplisme, c'est binaire, voire monomaniaque.
Continuez vos affaires avec les Ukrainiens (sans les arnaquer hein) mais prévoyez une petite baisse dans votre business-plan pour les semaines à venir, à moins que vous ne leur vendiez (donnez ?) des Kangoo blindés remplis de LRAC. Ya bon business là.
J'attends la suite de vos insultes, ça devient intéressant.

C'est bizarre cette propension qu'à Boise à venir nous prouver ici régulièrement qu'il est le roi des cons, ignare et d'une bêtise incommensurable ? Doit être maso en plus !
Qu'apprends-je ? Il a vendu aux russes... et vot' grand mère du beurre salé aux Allemands ?
C'est de famille..
;0)
;0)

En parlant de dons vous tombez bien tt les deux c’est vrai que vous faisiez équipe dans le passé .
Comment pouvez vous cautionner cette invasion au nom de l’histoire !
C’est un état voyou et un parano à sa tête !
Vous avez peur de quoi?quand à l’autre connard qui insulte la famille ,heureusement que t’est derrière l’écran !Marsoin en plus ,incroyable !
Continuez à soutenir ou excuser les assasins!

Et l’autre Connard qui déclare la hausse des prix du carburant va favoriser la vente de mes caisses électriques,chouette!
Slava Ukrainia

Alain, je ne vous ai jamais insulté, essayez de garder votre calme.
Par ailleurs où avez-vous lu que je cautionnais l’invasion de l’Ukraine ?
Peut être un peu trop de chouchen dans les veines ?

Vous ne m’avez pas répondu sur votre position sur les 25 conflits armés dans le monde. Vous vous en foutez ? Vois ne commercez pas avec tous ces belligérants ?

L’Europe est en danger avec un fou qui nous menace du feu nucléaire et vous me faites des lignes sur un journaliste et un sondage ,putain ouvrez le yeux ce mec est Parano et dangereux ,hôpitaux ,femmes gosses tout y passe .
Même tirer sur des centrales nucléaires quand est ce qu’on l’arrête,depuis quand le fait d’avoir un voisin Otanisé est-il un danger ?c’est lui le danger.
Le Bélarus ( Loukachenko) et la Russie sont des états voyous,regardez le vol Ryanair detourné!
Ce dingue a même proposer à Macron des couloirs humanitaires qui menaient chez …..l’ennemi,quelle fourberie.
Nous venons d’expédier avec plusieurs marchands une ambulance bourré de médocs,j’aurais aimé planquer qq fusils dans le brancard.
Même les Russes se tirent en Finlande de peur d’être mis au Goulag! Heureusement que les Baltes sont devenus Européens et malgré cela croyez moi ils n’en mènent pas large voyant passer les convois pour Kaliningrad véritable poudrière de là Baltique.
Nous n’avons pas le droit de laisser mourrir un Peuple à nos frontières et regardez la Transnistrie c’est la que ça va repartir après la chute d’Odessa.
Vite Biden,Slava Ukrainia

Personne ne dit le contraire ?
Vous avez un souci dans votre tronche Boise, allez vous reposer, les neurones sont embués...
;0)

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Publi-rédactionnel

Déjeuner Débat Autoactu.com, Mardi 05 avril 2022 de 12h30 à 14h30 sur le thème "Accès aux données des véhicules en après-vente : une problématique réglementaire et économique"

La place prépondérante des logiciels dans les nouveaux véhicules ne fait qu’augmenter depuis plusieurs années. Et cette tendance n’est pas près de diminuer à l’avenir. Ce faisant, les voitures deviennent de véritables "ordinateurs sur roues", au point que les modèles économiques s’en trouvent bouleversés.

Marchés

ZFE Paris : comment remplacer 67% du parc VP et 93% du parc VUL en 2 ans ?

Avec l'interdiction des Crit'air 3 en 2023 et des Crit'air 2, et donc de 100% des Diesel, en 2024, la pression est forte sur les populations les plus modestes de région parisienne. La solution ? Un accompagnement de l'Etat (taux bonifié, prêt garantie) mais aussi des initiatives des financeurs, comme Cetelem qui s'apprête à lancer une offre dédiée.

Marchés - 30/11/2022

Le grand plan climat de Biden nourrit les tensions entre l'Europe et les Etats-Unis

(AFP) - Le grand plan climat arraché par Joe Biden au Congrès américain est devenu un sujet de tension entre les Etats-Unis et l'Union européenne (UE), qui craint de voir certaines mesures affaiblir son industrie, au point d'en faire l'un des principaux sujets lors de la visite d'Etat du président français Emmanuel Macron, qui débute mercredi.

Marchés - 29/11/2022

La station hydrogène de la Porte de St-Cloud va bientôt ouvrir

La plus grande station de production et de distribution d’hydrogène en Europe va bientôt être mise en service à la Porte de St-Cloud. Elle sera capable de fournir une tonne d’hydrogène par jour, soit plus du double de la capacité des trois stations déjà ouvertes par HysetCo.

Marchés - 22/11/2022

Mexique : à Guanajuato, tueries, théâtre, tourisme et usines Mazda

(AFP) - Bibiana Mendoza assistait à la découverte d'une fosse commune clandestine quand, à quelques dizaines de kilomètres, le public applaudissait les derniers spectacles d'un festival du Guanajuato, l'Etat le plus violent du Mexique, et l'un des moteurs industriels et touristiques du pays.

Marchés - 17/11/2022

Les Etats-Unis virent au protectionnisme, juge Roland Lescure

(AFP) - Les Etats-Unis "sont en train de basculer du mauvais côté" du protectionnisme avec son plan privilégiant l'aide à l'achat de véhicules fabriqués localement, a regretté mercredi le ministre de l'Industrie Roland Lescure, disant craindre "un repli sur soi généralisé".