Mouvements - 29/07/2020

Thierry Bolloré nommé à la tête de Jaguar Land Rover

Thierry Bolloré rejoindra le groupe Jaguar Land Rover le 10 septembre prochain au poste de CEO, succédant à Ralf Speth, qui a dirigé l’entreprise pendant 10 ans.

Thierry Bolloré nommé à la tête de Jaguar Land Rover

L'ex-directeur général de Renault prendra les rênes de Jaguar Land Rover en septembre prochain.

Auteur : Xavier Champagne
Chef de rubrique

Partagez cet article     

Révoqué de son poste de directeur général de Renault en octobre dernier, Thierry Bolloré va rejoindre le groupe Jaguar Land Rover le 10 septembre prochain au poste de directeur général (CEO). "C’est un chef d'entreprise reconnu mondialement avec une expérience avérée dans la mise en œuvre de transformations complexes", a souligné Natarajan Chandrasekaran, président de Tata Sons, de Tata Motors et de Jaguar Land Rover PLC.

Thierry Bolloré succèdera à Ralf Speth, qui était aux commandes du constructeur premium depuis 2010 et qui restera vice-président non exécutif de JLR et continuera à siéger au conseil d'administration de Tata Sons, la maison mère. 

Nommé directeur général adjoint de Renault en février 2018, puis propulsé à la direction générale de l’entreprise en novembre 2019, suite à la démission de Carlos Ghosn de son poste de PDG, Thierry Bolloré, était entré dans le groupe Renault en 2012, où il se voit confier un an plus tard le poste de directeur délégué à la compétitivité.
Il a commencé sa carrière chez Michelin où il a connu une carrière très internationale pendant 15 ans (1990-2005), avec une longue expérience en Asie. Il a ensuite rejoint Faurecia (2005-2012) en tant que vice-président pour l'Asie de la branche pots d'échappement, fonction basée en Chine, dans laquelle il a unifié des activités jusque-là éclatées. Puis, il a été vice-président monde en charge du marketing, de la recherche et développement, de la stratégie et du développement. Il s'est plus tard occupé de l'industrie, de la qualité et des achats. Il est ensuite entré chez Renault, en 2012, au poste de directeur des fabrications et de la supply chain.

Une perte de 500 millions de livres au premier trimestre

Thierry Bolloré prendra ses fonctions alors qu'un plan d'économie important a été lancé par le constructeur. Après une perte avant impôt de 500 millions de livres au premier trimestre, le groupe veut en effet réduire ses coûts pour économiser 5 milliards de livres d'ici mars 2021, soit un milliard de plus que prévu jusqu'à présent. Il a déjà pris la décision de réduire ses investissements, à 2,5 milliards de livres pour l'exercice 2020-2021, contre 3,3 milliards pour 2019-2020. 
Le plan de restructuration annoncé l'an dernier prévoit de supprimer 5.000 postes.
En raison de la chute de ses ventes, sa trésorerie a fondu à grande vitesse et le groupe a dû se tourner vers des banques chinoises pour obtenir un prêt de 560 millions de livres, alors qu'il n'était pas éligible aux prêts des pouvoirs publics au Royaume-Uni.

(avec AFP)

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Tant pis pour JLR !!!

Maxime Andre, Le 29/07/2020 à 07:10

Oui ... Il semble que Thierry Bolloré est loin d'avoir fait l'unanimité chez les équipes de la "régie" ... (évasion des "cerveaux", recrutements atypiques hors du sérail peu convaincants, projets de transformation désorganisant lourrrdement certains domaines importants de l'entreprise, d'autres aspects plus obscurs ...)....Pas très convaincant le passage à la DG de Renault même si le contexte était plus que trouble ...Peut-être lui reste-t-il le choix des produits récemment apparus (?).
En tous cas, nous verrons bien si cette bonne nouvelle le concernant se révèle en être une pour JLR ...
Son parcours "chinois" a dû peser même si c'est pas mis en avant dans le communiqué de Tata ...

Au delà des restructurations à mener, c'est triste de constater que JLR ait été obligé de contracter avec des banques chinoises pour trouver du cash au pays des services financiers, au moins, pour quelques temps encore ...
;0)
PS : "chais" pas pourquoi mais l'annonce de l'arrivée de Tavares à la tête d'Aston , peu de temps après la "sortie" de Renault, semblait de bien meilleure augure pour la marque chère à l'espion international ...

Ade Airix, Le 29/07/2020 à 08:34

Ben dis donc ça flingue dès l'ouverture ce matin…
;0)

Lucos , Le 29/07/2020 à 09:11

Laissez le bosser et jugez sur pièce.
;0)

Lucos , Le 29/07/2020 à 09:32

wouaaa... je ne sais pas d'où est venu cette idée à JLR , si ils ont eu droit à des recommandations ça craint....courage à JLR... rien de tel pour toucher le fond...et peut être remonter ...ou peut être apprend on de ses erreurs comme on dit :-)

Alexandre Plucinski, Le 29/07/2020 à 09:37

Pour JLR ...On ne demande qu'à être déçu en bien !...
Au reste, pour ma part, j'ai tenté d'être factuel dans le "ressenti".
;0)

Ade Airix, Le 29/07/2020 à 09:59

On s'en fout de toutes ces histoire de dérrière les cuisines !
T. Bolloré est parfaitement capable de venir foutre encore plus la concurrence chez nous et en Europe avec les produits Jaguar et Land...s'il sait faire !!
Et en plus en Inde (un continent à lui tout seul) où il est tout seul ou presque...et personne de rien piger ici !! T. Bolloré est un gars dangereux, il ne faut pas le sous estimer !!

Durand Pierre, Le 29/07/2020 à 11:20

… Tout dépend de l'idée que l'on se fait de la dangerosité (…) !
;0)

Ade Airix, Le 29/07/2020 à 11:27

« T. Bolloré est un gars dangereux, il ne faut pas le sous estimer »
Surtout pour JLR ????

Maxime Andre, Le 29/07/2020 à 13:54

Pas de commentaire d'Alain qui ne manque pas de reprocher aux recruteurs d'embaucher des étrangers pour diriger les boîtes françaises.
Voila que les étrangers embaucheraient des Français, c'est fou non ?

Bruno Haas, Le 29/07/2020 à 15:09

Des Bretons Bruno des Bretons ,nous tenons les cinq Continents à bout de bras ,bravo Monsieur faites les mentir,quel challenge!!! Un Breton ne renonce jamais

Alain Boise, Le 29/07/2020 à 15:18

Les 5 continents…
A la limite sur les 5 îles de Perros Guirec (Archipel des 7 îles !) mais pas plus loin quand même..
;0))

Lucos , Le 29/07/2020 à 15:43

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 29/07/2020

Mitsubishi tire un trait sur le marché européen

Dans le cadre d'un plan de restructuration appelé "Small is beautiful", Mitsubishi a décidé de ne pas renouveler sa gamme en Europe, ne laissant plus aux distributeurs que deux modèles en 2021, le Space Star (seulement jusqu’au 31 août) et le pick-up L-200. Ainsi, en 2022, Mitsubishi sera, au mieux, l'équivalent d'un Isuzu en Europe.

Constructeurs

Le CES de Las Vegas aura lieu en ligne en 2021

(AFP) - La grand-messe américaine annuelle de l'électronique et des technologies, sera virtuelle en 2021 ont annoncé mardi les organisateurs, signe d'un durcissement à plus long terme des mesures d'hygiène pour parer au coronavirus.

Salons

Catégorie Mouvements