Publicité
Services - 01/04/2021

Total devient l’opérateur du réseau de bornes de recharge Belib’ à Paris

Le 25 mars, Total est devenu le gestionnaire de Belib’, le réseau public de bornes de recharge pour véhicules électriques à Paris. Son ambition, un réseau de plus de 2.200 points de recharge dès 2022 alimentés en électricité verte.

Total devient l’opérateur du réseau de bornes de recharge Belib’ à Paris

Auteur : Marin  Prévôt

Partager cet article

En remportant l’appel d’offres de la Mairie de Paris en novembre 2020, Total Marketing France devient le gestionnaire de son réseau public de recharge Belib’ pour dix ans.
Exploité par Izivia depuis sa création en 2016, le réseau Belib’, composé de 90 bornes (soit 270 points de recharge), est repris par Total qui va également récupérer la majorité des emplacements Autolib’(*) pour proposer au total 433 bornes (soit 2.329 points de recharge), "soit une augmentation de 56% par rapport à l’offre actuellement en service", souligne Total dans un communiqué. 

Total prévoit ainsi le déploiement de 1.830 points de charge neufs (en 7 kW), de 140 nouveaux points de recharge deux-roues motorisés (3 kW) et de 80 points de recharge rapide (50 kW) qui seront répartis dans dix parkings souterrains.
Les dernières bornes en voierie seront livrées en janvier 2022, prévoit Total. Les bornes rapides seront installées progressivement jusqu’en 2024.

Les bornes de recharge Belib’ sont alimentées en électricité d’origine renouvelable, fournie par Total Direct Energie depuis la reprise du réseau. Total a également prévu de déployer un parc de centrales photovoltaïques qui sera dédié à couvrir l’intégralité des besoins en électricité de ce réseau.

Les points de recharge de l’actuel réseau Belib’ continuent d’être accessibles, sans interruption de service, pour les abonnés actuels.
Consulter les offres tarifaires sur le site de Belib’.

(*) Les opérateurs d’autopartage Ubeeqo, filiale d’Europcar, et Clem’ ont aussi récupéré, pour 7 ans, des emplacements Autolib’, respectivement 713 places (pour 140 bornes) et 266 places. Ils se sont engagés à installer des bornes plus puissantes, bornes qui seront réservées à l’usage exclusif des véhicules de leur service d’autopartage en boucle (retour au point de départ obligatoire). 

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Vous ne viendrez plus chez nous par hasard.

Bruno Haas, Le 01/04/2021 à 10:29

Quelle jungle le milieu de la recharge qui devrait commencer par tout normer, parce que avec les bornes, les points de recharge, les places, les emplacements, les Autolib, mais qui le sont plus, mais pas toutes, les Belib, qui sont aussi Total, mais tu peux garder ton abonnement, les rapides, les motos, les sous-terrains, les voiries, les nouvelles 7KVA ..
Comment voulez-vous motiver qqun à acheter un VE ?
;0)

Lucos , Le 01/04/2021 à 10:41

Même ceux qui ne sont pas mes copains...peuvent avoir souvent raison et poser souvent les bonnes questions...quand il veut !
Pour les autres ne forcez pas votre nature !!!

Durand Pierre, Le 01/04/2021 à 11:59

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 01/04/2021

Munic, le spécialiste des boîtiers connectés, fortement impacté en 2020

Munic a subi une baisse de son chiffre d’affaires de 56% en 2020 pour une perte nette de 5,6 millions d’euros. Le lancement de son offre d'abonnements mutualisés, permettant aux professionnels d'offrir le boîtier à leurs clients, a été reportée d’un an. Néanmoins, l’entreprise maintient son objectif de 20 millions d’euros de CA en 2021 et de 100 millions d’euros en 2023.

Equipementiers

Crise de foi

Y’a de l’électricité dans l’air aujourd’hui. Parce que j’en ai un peu marre de lire les même c… pour ou contre les voitures supposées propres ou sales, à moins que ce ne soit l’inverse. Alors j’ai décidé de me lâcher : ô grands mots, ô grands remèdes.

Analyse

Renault améliore les conditions de départs dans l’espoir de motiver les indécis

Le rythme des départs au premier trimestre dans le cadre de l’accord de rupture conventionnelle collective (RCC) de Renault ne permettra pas d’atteindre l’objectif de 1.900 volontaires. Pour éviter d’en arriver à envisager des départs contraints, Renault propose des indemnités plus élevées et une garantie de priorité à l’embauche plus longue. Plus de fonctions sont éligibles au départ dans le cadre d’un processus de montée en compétence. Explications.

Constructeurs

Catégorie Services

La recharge rapide de Fastned arrive sur les autoroutes françaises

Le groupe néerlandais Fastned arrive en France, avec l’ouverture prévue pour fin 2021 de 9 aires de rechargement rapide sur les autoroutes Paris-Dijon et Dijon-Lyon. Pierre Courgeon, son responsable pour la France, explique comment, en France, la mainmise des pétroliers rend difficile l’installation des bornes sur autoroute.

16/04/2021

Link & Co choisit ALD Automotive pour conquérir les entreprises en Europe

Un mois avant son arrivée en France, on ne sait toujours pas qui livrera et entretiendra les véhicules de Link & Co en France mais on connaît en revanche son partenaire pour la location longue durée auprès des entreprises, c’est ALD Automotive, qui interviendra dans 7 pays d'Europe.

14/04/2021

Les loueurs de voitures resserrent leurs flottes face au Covid

(AFP) - Réservations annulées, disparition des voyageurs internationaux, multiplication des visioconférences : les loueurs de voitures serrent les dents et resserrent leurs flottes depuis que les effets du Covid-19 paralysent leur activité.

09/04/2021

Europcar accuse 645 millions d'euros de pertes en 2020

(AFP) - Europcar a été durement touché en 2020 par la paralysie des voyages liée au Covid, avec une baisse de 45% de son chiffre d'affaires et une perte nette de 645 millions d'euros, a annoncé le loueur mercredi.

08/04/2021

E-Leclerc ne tient pas ses promesses avec la Dacia Spring

Annoncée à "un prix d'accessibilité jamais encore atteint", l'offre de location de la Dacia Spring dans les magasins E.Leclerc revient finalement au même prix que la location d'une Twingo, à environ 25 euros par jour pour 100 km (carburant inclus).

07/04/2021