Publicité
Publicité
Constructeurs - 01/04/2021

Les constructeurs ouverts à des normes plus dures si les bornes de recharge suivent

(AFP) - Les normes d'émissions de CO2 peuvent être durcies, mais seulement si elles sont liées à des objectifs de déploiement de bornes de recharge pour les véhicules électriques, ont fait valoir mercredi les constructeurs automobiles européens.

Auteur : AFP

Partager cet article

La Commission européenne prépare actuellement la future norme Euro 7, qui pourrait donner un coup fatal aux moteurs Diesel et essence.

"Nous devons utiliser toutes les chaînes de propulsion disponibles pour réduire l'empreinte carbone de notre flotte automobile", a souligné dans un communiqué Oliver Zipse, président de l'Association des constructeurs européens (ACEA) et président du conseil d'administration de BMW.

"Pour l'adoption des véhicules électriques, une logique simple s'applique : le nombre de points de recharge (électrique) et de stations hydrogène que les Etats européens s'engagent à installer doit déterminer des objectifs réalistes en termes de C02 pour 2030", a précisé M. Zipse.

Pour atteindre les objectifs du "Pacte vert" européen, il faudrait atteindre un million de bornes en accès libre d'ici 2024, et trois millions d'ici 2029, ainsi que mille stations à hydrogène, ont réclamé en février l'ACEA, l'association Transport & Environment et la fédération d'unions de consommateurs BEUC.

Les Etats membres devraient également adopter un cadre juridique pour accélérer le développement de bornes de recharges privées et publiques, selon l'ACEA.

Les ventes de véhicules électriques ont doublé en Europe en 2020 et celles d'hybrides rechargeables ont triplé, dépassant au total le million de véhicules vendus.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Avec les milliards de résultats net qu'ils sortent, les constructeurs peuvent aussi se sortir les bras et montrer un peu de leadership. Des micro-constructeurs comme Tesla ou Nio y arrivent.

Arnaud C., Le 01/04/2021 à 08:36

Déjà, il est des constructeurs qui sont dans le rouge, faudrait pas l'oublier ...
... Ensuite comparaison n'est pas forcément raison ...
Car prenons l'exemple de Tesla...
Si j'ai bien compris, les résultats de 2020 qui sont, pour la première fois, positifs trouvent leur origine dans tout autre chose que l'exploitation directe de l'activité de production et de vente automobile ... Quant à Nio ...C'est un peu comme si l'on parlait de Moskovitch (?)
Ils (les constructeurs) sont déjà plusieurs à etre parties prenantes dans des réseaux de bornes de recharge qui continuent de se developper (?).
D'ailleurs la coexistence de différents réseaux pose quelques problèmes de transversalité du mode de paiement (voire de maintenance technique.) ...Beaucoup de système accréditif .(me semble t il).

Quant au développement des bornes de recharge par les pouvoirs publics, Allemagne exceptée, je peux me tromper mais il me semble que c'est un "vieux pneu" pour différentes raisons, maintes fois, développées ici .
;0)

Ade Airix, Le 01/04/2021 à 09:32

@Arnaud C., Le 01/04/2021 à 08:36
Pas sûr que tous les constructeurs soient d'accord avec vos dires...
Rappelez-nous combien de milliards perdus par Renault ?
Pourquoi GM a jeté l'éponge en Europe ?
Pourquoi Ford s'associe avec VW pour pouvoir vendre quelques bagnoles en Europe ?
L'arbre des gains de Tesla en 2020 - merci Fiat - cache la forêt des pertes non-stop du constructeur depuis le début de l'aventure.

A quoi sert-il de "sévériser" des normes pour des motorisations qui vont être interdites ?
Après Euro7 déjà quasi impossible à tenir pour un moteur thermique carburant fossile, aura-t-on Euro 8 qui exigera zéro CO, zéro CO2, zéro NOx ?
Dekissefouton ?

Bruno Haas, Le 01/04/2021 à 10:19

A savoir que Nio est un mauvais exemple pour les bornes de recharge car ils privilégient en ce moment une des premières idées du VE qui était la recharge rapide par simple changement complet du rack des batteries en 2 min.
2 000 000 de changements de racks effectués en 1 an par Nio en Chine avec du coup une très grosse clientèle de gros rouleurs comme les taxis.
;0)

Lucos , Le 01/04/2021 à 10:47

Bravo M.Lucos...c'est le seul ici qui fait avancer le shmilblick avec des infos intéressantes...car je me suis toujours demandé comment les chinois chargeaient leurs (millions) VE chez eux tous les jours !!!
Tout va à la baguette chez eux...c'est normal ils font tout en grand...même dans le génocide à petit feu !!
J'ai la réponse...pas de problème je suis un croyant laïque !!
Un chauffeur de taxi à Paris....m'a dis clairement:
J'ai acheté un Tesla S et comme je fais 400 km pour mes courses chaque jour...une charge par jour me suffit !!
Je suis prêt à tout croire !!
Concernant l'article...Monsieur Zip..se va un peu fort de la fermeture éclair mais je pense qu'il fait de l'humour teuton !!
Et puis quand on lit: "il faudrait atteindre un million de bornes en accès libre d'ici 2024..." rassurez-moi... en accès libre...mais payant ??
Et ce million sera visible où et dans quel pays d'Europe ?
Là ou VW vend ses ID par millions je suppose ?
A quand le premier million de caisses VW à hydrogène ??
Il va falloir que je câline Toyota et ses Miraï qui vont leur rester sur les bras !!
En tout cas si chez BMW certains ni croient pas beaucoup à la vente en masse de VE ils y croient en l'hydrogène...Ouff....
Madame Merkel n'oubliez pas la petite subvention pour eux !!

Durand Pierre, Le 01/04/2021 à 11:31

Je passe ma vie à faire ici le méchant contre la Porsche Taycan (ils ne manquent pas d'arrogance au vu du la capacité du bestiau...mais au vu du prix de près de 200000 euros c'est le minimum syndical) car leurs clients ne sont pas des blaireaux de la dernière pluie !!
Beaucoup répondent en achetant ce qu'il y a d'autre dans la maison !
Mais finalement les vrais MÉCHANTS arrivent et ils sont chez KIA et je parle de la nouvelle Kia EV6...et les spécialistes viennent de parler:
Voilà, pique chez un spécialiste qui si connait :
"...la kia EV6 elle a la faculté de recharger à un courant de 350 kW, grâce à son architecture en 800 Volts, la ....EV6 devrait afficher une autonomie de 510 km (WLTP, homologation en cours)...."traction intégrale bi-moteur de 430 kW (585 ch), capable de passer de 0 à 100 km/h en 3,5 secondes. Son tarif est déjà connu : 66 990 € ou... Beaucoup moins cher qu'une Porsche Taycan de performances comparables...."
Et fini par dire: Il est déjà possible de réserver son auto...
L'industrie auto allemande est dans la nasse...le roi est nu pour longtemps !!

Durand Pierre, Le 01/04/2021 à 19:39

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 01/04/2021

Munic, le spécialiste des boîtiers connectés, fortement impacté en 2020

Munic a subi une baisse de son chiffre d’affaires de 56% en 2020 pour une perte nette de 5,6 millions d’euros. Le lancement de son offre d'abonnements mutualisés, permettant aux professionnels d'offrir le boîtier à leurs clients, a été reportée d’un an. Néanmoins, l’entreprise maintient son objectif de 20 millions d’euros de CA en 2021 et de 100 millions d’euros en 2023.

Equipementiers

Crise de foi

Y’a de l’électricité dans l’air aujourd’hui. Parce que j’en ai un peu marre de lire les même c… pour ou contre les voitures supposées propres ou sales, à moins que ce ne soit l’inverse. Alors j’ai décidé de me lâcher : ô grands mots, ô grands remèdes.

Analyse

Renault améliore les conditions de départs dans l’espoir de motiver les indécis

Le rythme des départs au premier trimestre dans le cadre de l’accord de rupture conventionnelle collective (RCC) de Renault ne permettra pas d’atteindre l’objectif de 1.900 volontaires. Pour éviter d’en arriver à envisager des départs contraints, Renault propose des indemnités plus élevées et une garantie de priorité à l’embauche plus longue. Plus de fonctions sont éligibles au départ dans le cadre d’un processus de montée en compétence. Explications.

Constructeurs

Catégorie Constructeurs

Avec C5 X, Citroën invente le break au look de SUV

"La synthèse de la berline et du break", c’est ainsi que Citroën présente sa nouvelle C5 X, un crossover qui adopte aussi des éléments stylistiques des SUV. Assemblé et vendu en priorité en Chine, ce modèle fait l’impasse sur le Diesel, lui préférant l’hybride rechargeable de 225 ch qui équipe déjà le C5 Aircross.

13/04/2021

Amiante/Renault Trucks: plus de la moitié des plaignants déboutés

(AFP) - Plus de la moitié des plaignants réclamant que leur soit reconnu un "préjudice d'anxiété" découlant de leur travail sur un site amianté du constructeur Renault Trucks près de Lyon, ont été déboutés, a-t-on appris vendredi auprès de leur avocat.

12/04/2021

Jeep veut conquérir du terrain en Europe avec ses SUV hybrides

(AFP) - Jeep, une des marques du groupe automobile Stellantis né de l'alliance entre PSA et Fiat Chrysler, mise sur ses SUV hybrides pour conquérir du terrain en Europe, a déclaré vendredi le directeur de la marque, Christian Meunier.

12/04/2021

Tesla s'agace de la bureaucratie allemande et prodigue ses conseils

(AFP) - Le fabricant de voitures électriques Tesla, qui bâtit près de Berlin une usine géante mais attend toujours le permis de construire définitif, se dit "irrité" par les lenteurs de la bureaucratie allemande et va jusqu'à suggérer des pistes de réforme.

09/04/2021

Le super-malus de 30.000 euros modifie radicalement le mix des ventes de Porsche

Avec un malus qui représente un tiers du prix final, les ventes du Porsche Macan se sont effondrées et même les gammes 911 et 718 sont en net recul. Les hybrides rechargeables et électriques représentent 85% des volumes du premier trimestre. Marc Meurer, président de Porsche France nous explique comment la marque s’adapte.

07/04/2021

Hydrogène : Toyota investit dans une start-up française

Toyota Motor Europe a pris une participation dans la start-up française Energy Observer Developments (EODev) qui développe des générateurs électriques fonctionnant à l’hydrogène et utilisant une pile à combustible Toyota.

07/04/2021

Au Brésil, l’industrie automobile au ralenti

La forte dégradation de la situation sanitaire dans le pays, ainsi que la pénurie de pièces notamment venues de l’extérieur touche durement l’industrie automobile au Brésil. Et les prévisions initiales de marché pour 2021, établies sur l’hypothèse d’une reprise modérée doivent déjà être revues à la baisse.

07/04/2021