Publicité
Analyse - 01/04/2021

Crise de foi

Y’a de l’électricité dans l’air aujourd’hui. Parce que j’en ai un peu marre de lire les même c… pour ou contre les voitures supposées propres ou sales, à moins que ce ne soit l’inverse. Alors j’ai décidé de me lâcher : ô grands mots, ô grands remèdes.

Crise de foi

Maxda MX-30 : Le SUV électrique urbain assumé.

Auteur : Jean-Philippe Thery

Partager cet article

Hier, j’ai appris un mot.

Un terme rare pour un comportement (trop) courant, qui évoque le biais cognitif théorisé par les deux psy américains qui lui ont donné son nom : l’effet Dunning-Krüger (ou effet de surconfiance) décrit le comportement par lequel les individus les moins qualifiés sur un sujet déterminé surestiment leur capacité, alors que les experts sont en proie au doute.

Accrochez-vous bien, parce que ce mot, c’est l’ultracrépidarianisme.

L’ultracrépidarianisme (à répéter dix fois sans bégayer) renvoie à l’attitude de ceux qui donnent leur avis sur un sujet pour lequel il n’ont aucune compétence. Un substantif pour le moins alambiqué, qui trouve son origine dans la locution Sutor, ne supra crepidam, que les distingués latinistes parmi vous auront immédiatement traduit par : "Cordonnier, pas plus haut que la chaussure". En Molière version XXIe siècle, ça donne "A chacun son métier, et les vaches seront bien gardées". Mais c’est en anglais que naquit l’ultracrepidarianism, inventé par l’écrivain Irlando-Britannique William Hazlitt, en hommage à un critique littéraire qu’il n’a sans doute jamais invité à prendre le thé.

Bravo si vous le connaissiez, parce que j’ai tout de même dû l’enseigner au correcteur orthographique Wordien, qui me l’a souligné de zigzags rouges. J’aurais d’ailleurs apprécié de le rencontrer plus tôt, tant il verbalise adéquatement la posture d’un certain nombre de fréquenteurs de réseaux plus ou moins sociaux sur un sujet qui nous préoccupe depuis un certain temps. Un sujet sur lequel je les observe avec effarement, et -je l’avoue- un rien de voyeurisme, s’écharper à grands coups d’affirmations péremptoires, d’interprétations abusives, de sophismes et autres fake news. Un sujet de la plus haute importance, puisqu’on nous dit que de lui dépend l’avenir de l’humanité.

Je fais bien sûr allusion à la voiture électrique.
Vous aussi avez sûrement assisté à ces escarmouches d’autant plus violentes qu’elles se produisent à distance. Des échauffourées qui constituent à mes yeux la preuve irréfutable que nous vivons en la matière une véritable crise de foi, où la mauvaise le dispute à la bonne. Sans préjuger d’ailleurs laquelle vaut mieux que l’autre, puisque de la première Machiavel estimait qu’elle est indispensable à "quiconque veut d’un état médiocre s’élever au plus grand pouvoir", alors que la seconde nourrit ces intentions dont on dit que l’enfer est pavé.

Quoi qu'il en soit, j’ai décidé moi aussi, de me mêler aux débats, n’étant pas homme à rester sur des aigreurs d’estomac. Mais comme je ne saurais évidemment pratiquer ce que je dénonce, n’attendez pas que je prenne définitivement position. Ce que je vous propose, c’est donc une petite revue de sophismes, qu’ils émanent des "pro" ou des "anti" de la voiture électrique.

"La voiture électrique, c’est la modernité"
Le 19 avril 1881, rue de Valois à Paris, Gustave Trouvé le bien nommé testait avec succès un tricycle propulsé par le petit moteur électrique Siemens qu’il avait lui-même amélioré. Dans l’histoire de la mobilité individuelle motorisée, la voiture électrique a donc précédé sa cousine à moteur thermique, qui n’était point germaine comme Monsieur Benz et son tricycle aimerait à nous faire croire, mais bien française puisque construite par Monsieur Delamare-Deboutteville en 1884.
La conclusion s’impose donc d’elle-même : la modernité, c’est la voiture, électrique ou pas. Un truc dont l’homme a rêvé pendant des siècles, mais qu’il a inventé il y a moins de 150 ans. En rappelant au passage que la première automobile ayant dépassé les 100 km/h le 1er mai 1899 (il y a donc très exactement 122 ans), était une espèce de torpille à roulettes pourvue de deux moteurs électriques de 25 kW chacun, baptisée "la jamais contente".

"La voiture électrique, c’est une vieille idée qui n’a pas réussi"
Evidemment, le camp d’en face ne manquera pas de s’engouffrer dans la brèche. Et on serait tenté de lui donner raison, considérant qu’au début du XXe siècle, la maigre flotte automobile existant dans le monde était propulsée à proportions à peu près égales par la vapeur, l’essence de pétrole, et l’électricité. Et c’est vrai, le carburant liquide finit par l’emporter par sa densité énergétique supérieure, en vertu de l’équation "poids emmené vs énergie restituée". Oui mais.
En dehors de pauvres voiturettes de golf, les voitures électriques ont sombré dans l’oubli, étant par conséquence privées de la bonne centaine d’années de développement à laquelle eurent droit les pétrolettes. N’en déplaise aux conservateurs, il paraît donc légitime de leur donner enfin une chance, en ne feignant d’ignorer ni les progrès effectués depuis par les batteries, ni l’apparition de l’électronique.

 "La voiture électrique est propre"
L’expression "voiture propre" illustre parfaitement le pouvoir des mots. Elle me fait penser à ces sodas sans sucres mais au goût sucré, qui libèrent la conscience mais incitent à consommer ailleurs les calories que l’on n’a pas bues. Alors soyons clair : Les seules voitures propres sont celles qui sortent de chez l’Eléphant Bleu.
Parce qu’une voiture électrique n’en est pas moins voiture, et qu’elle distille elle aussi dans l’atmosphère son lot de particules issues des plaquettes de frein et du caoutchouc dont on fait les pneus.Et si son moteur s’abstient de toute émission à l’usage, avantage certes loin d’être négligeable, sa production et son recyclage ne sont pas des plus vertueux, en raison des matériaux qui composent ses batteries.
En rappelant qu’à peu près toutes les activités humaines polluent, du beurrage des tartines au brossage de dents, en passant par les vacances à la montagne ou l’écriture et même la lecture de cette chronique. Mais il serait bon de rappeler qu’une voiture neuve d’aujourd’hui, quelque soit l’énergie qu’elle consomme, rejette infiniment moins que celles d’il y a 50, 30 ou ne serait-ce que 10 ans. Histoire de se donner l’envie de continuer à progresser.

"La voiture électrique pollue plus que la voiture thermique"
C’est bien connu, la meilleure défense c’est l’attaque.
Je défie néanmoins les péremptoires de service de prouver cette assertion. Et comme je sais moi aussi Googler, inutile de me refiler le lien de je ne sais quelle étude, à laquelle il sera facile d’en opposer une autre apparemment tout aussi crédible, mais démontrant exactement le contraire. Alors à ceux -l’immense majorité d’entre nous- qui n’auraient pas les connaissances nécessaires pour se plonger dans les équations, modèles statistiques et autres calculs du genre qui vont bien, je recommande de relire la définition de l’ultracrépidarianisme en début de texte, et d’admettre que nos convictions sont souvent fondées sur des désirs.
D’autant plus que la question ne supporte probablement pas de réponse unique, laquelle dépend sans doute d’un tas de paramètres entre le type de modèle pris en compte et leur usage, la matrice énergétique du pays considéré, l’âge du conducteur et je ne sais trop quoi encore.

"L’autonomie des voitures électriques est largement suffisante"
Pour 95% des trajets de bon nombre d’automobilistes, les 395 km WLTP d’autonomie affichés par Renault pour sa Zoe sont largement dimensionnés, même si réduits de moitié par grand froid et vent debout. Sauf que ce sont les 5% restants qui dimensionnent le cahier des charges de la voiture unique ou principale d’un foyer, quand Papa, Maman, les gosses et le chat s’y retrouvent à bord avec les bagages lors des départs en weekend ou en vacances. Si ce n’était le cas, nous roulerions tous en Smart Fortwo EQ !

Ce qui fait de l’auto électrique une excellente seconde voiture, comme attesté par les 2/3 de ses propriétaires dans l’Hexagone, lesquels sont multi motorisés. Mazda -qui ne fait décidément rien comme tout le monde- l’a d’ailleurs entériné, en équipant son SUV compact MX-30 d’une batterie d’à peine 35,5 kWh (contre 52 pour Miss Zoé) afin de contenir la prise d’embonpoint et le coût. En résulte un VE qui s’assume pleinement dans sa vocation urbaine avec ses 200 km d’autonomie WLTP (sans doute 120 réels), sans courir après une valeur qui risque d’être au final à la fois trop et pas assez. Mais c’est tout de même un monde étrange que celui où cohabitent une compacte aux dimensions citadines capable d’échapper au périmètre urbain et un SUV familial qui n’aspire pas à le quitter.

"La voiture électrique génère du travail infantile"
Là, je n’ai pas du tout envie de rire. Parce qu’on parle de mômes qui travaillent et parfois meurent dans les mines de Cobalt de la République Démocratique du Congo, pays qui détient 60% des réserves mondiales du rare métal entrant dans la composition des batteries. Certains en profitent pour poster la photos d’enfants décharnés, à l’appui de leur discours anti-bagnole électrique. Eh bien je vous fiche mon billet que ceux-là ne s’étaient auparavant jamais souciés de leur sort, pas plus qu’ils ne sont précipités sur leur chéquier pour faire un don à une ONG, ou qu’ils se préoccupent de l’origine des composants de leur téléphone ou ordinateur portable.
Certes, la croissance du marché des véhicules électriques se traduit par une demande accrue en cobalt susceptible d’aggraver le sort de ces enfants, si nous ne faisons pas en sorte qu’à l’inverse, elle attire l’attention sur eux. Mais la voiture électrique ne peut évidemment pas être tenue pour responsable de nos choix ou de leur absence en la matière, et l’utilisation de ces enfants pour affirmer le contraire relève ni plus ni moins d’une manipulation démunie de scrupules.

"La voiture électrique est maintenant abordable"
12.403 euros seulement ! C’est ce qu’ils vous en coûtera désormais pour entrer dans l’univers de la motorisation électrique grâce à Dacia et à sa Spring, qui la mettent donc à portée de toutes les bourses. Bon, avec tout de même un petit coup de pouce des camarades contribuables à hauteur de 4.787 euros. Sans oublier qu’au prix d’un Sandero de milieu de gamme ou du Duster de base, vous ramenez à la maison un Kwid, soit la voiture la moins chère disponible sur le marché brésilien.
Enfin, certains souligneront que l’électrique la plus abordable du marché est fabriquée en Chine, ce qui n’arrange ni le bilan carbone de l’engin, ni notre balance commerciale. Loin de moi cependant l’idée de fustiger l’initiative de Dacia qui prétend sans doute avec sa Spring provoquer un bond en avant du marché de l’électrique. Mais quelque chose me dit tout de même que les populaires à essence n’ont dans l’immédiat pas trop à s’inquiéter.

"La voiture électrique, ce n’est pas fun"
Là, les propriétaires d’Audi e-tron et de Porsche Taycan se marrent, même s’ils ne feront évidemment pas beaucoup de bruit. Alors prenez plutôt la Peugeot e-208, et dites-moi ce que la version électrique rend à ses collègues carbonées en la matière. A moins que le doux son du trois cylindres turbo ne vous enchante à ce point, ou que vous teniez absolument à changer les rapports à la main dans les embouteillages. Pendant ce temps, les autres apprécieront le couple abondant dès la première rotation du moteur, et les sensations d’accélération qui vont avec. Quelque chose me dit d’ailleurs que les électriques seront de plus en plus fun à conduire.

"L’électrique, c’est pour les bobos parisiens"
Pour assister leur vélo ou trottinette, sans aucun doute. Mais méfiez-vous du bobo au volant, c’est probablement un fake. Surtout que le possesseurs de VE roulent à l’essence et même -horreur- au gazole. Du moins les 2/3 d’entre eux, quand ils prennent leur première voiture.
Bon, vous l’avez compris, je milite en fait pour un monde automobile plus inclusif. Celui qui verrait les amateurs de thermique souhaiter la bienvenue aux VE, en se rappelant qu’une voiture, c’est une voiture, qu’elle marche au pétrole, ou au jus, ou bien qu’elle soit bi. Mais aussi un monde où les partisans du VE acceptent l’idée d’un mix énergétique, sur lequel semblent d’ailleurs travailler plusieurs constructeurs, entre Volkswagen qui lance une nouvelle plateforme thermique, BMW qui ne renonce pas au développement de ses motorisations à pistons, et Porsche qui travaille sur un carburant synthétique diminuant de 85% les émissions de CO2.

Bref, l’œcuménisme plutôt que la crise de foi

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Ça y est !
Boise nous l'a énervé..
;0)

Lucos , Le 01/04/2021 à 05:45

Sur Autoactu cette maladie serait plutôt l'ultranuncestbibendumisme qui se caractérise par l'arrivée brutale de certains vers 11 H et dont on peut traduire la citation latine par :
" Popop ! Pas plus haut que le verre.."
;0))

Lucos , Le 01/04/2021 à 05:55

Et encore sur Autoactu c'est plutôt sort et constructif les commentaires, ici globalement nous avons une culture automobile pas trop mauvaise.

En revanche, les commentaires sur les sites grands public et sur les forums, ainsi que les réseaux sociaux, c'est assez catastrophique et la situation décrite par Jean-Philippe est vraie et affligeante.

Pour ma part, j'ai complétement arrêté les réseaux sociaux.

Malheureusement tout ceci ne se limite pas à l'auto et on retrouve ces comportements et jugements pour à peu près tous les domaines, la situation covid en étant une belle illustration...

Seb 16S, Le 01/04/2021 à 06:51

Oui ... d'autant que l'oecumenisme, on peut le regretter certes, n'est pas trop de saison dans nos contrées et ailleurs aussi ...Il en va de la foi comme des idéologies ou des croyances ... Let it be !
;0)

Ade Airix, Le 01/04/2021 à 08:15

Je vous écris tt à l’heure je n’ai plus de batt........plouf

Alain Boise, Le 01/04/2021 à 08:57

Achetez un téléphone hybride...
;0)

Lucos , Le 01/04/2021 à 09:10

L'église au milieu du village...

Olivier Teil, Le 01/04/2021 à 09:40

Pas d'ultramachinbiduletrukchouette sur Autoactu, parce que NOUS, ON SAIT !
Comme dirait l'autre dans le film culte RRRrrrr "si je puis me permettre, j'suis un peu d'l'avis d'tout l'monde".

Bruno Haas, Le 01/04/2021 à 10:04

Quoique ... ça dépend ...
Ni pour..ni contre.. bien au contraire
;0))

Ade Airix, Le 01/04/2021 à 10:20

Et réciproquement !
;0)

Lucos , Le 01/04/2021 à 10:34

Monsieur Thery (nothing personnal) est aussi crédible que la première photo qui illustre son post très amusant mais d'une objectivité à se damner et à perdre définitivement sa foi...tout en ayant des crises de foie !!
J'ai la la nausée vous dis-je....foi d'esclave en gestion de production automobile qui n'a pas été à l'école de la littérature et linguistique savante.
Personne a regardé le parfait "fake" coupable et construit exprès de cette photo qui ne cherche qu'à nous faire prendre des vessies pour des lanternes !!
Comme c'est dans la photo c'est donc vrai...elle est nette et sans bavure !!
La publicité nous prend pour des c...et elle nous rend c...
Regardez encore une fois ce bijoux de saloperie menteuse...la borne de recharge est du coté chaussée et pas sur le trottoir !
Dès qu'un VE se pointe, en silence SVP, dans une ville fleuri et pleine d'oiseaux qui chantent, et ou les coups de Klaxons et les fumées sont interdites...les bornes de rechargent vous sautent dessus, et pas la peine de les chercher, elles sont a votre disposition et jamais occupées par un quelconque véhicule....et moi parisien depuis 50 ans j'ai une foi et espoir infini dans cette avance technique de plus de 100 ans béni des Dieux (choisissez le votre car cela marche avec n'importe lequel).
Toyota avec l'hybride et Tesla avec les véhicules à piles sont des nullités historiques et je me demande bien pourquoi tout le monde s'excite et cherche à oublier cet incident minime et sans importance !
Par contre n'importe quel publicitaire qui cherche un gros budget pour s'engraisser en ces temps de vaches maigres...fait des photos et des films ou le mot "hybride" est affiché tous les deux secondes !!
La schizophrénie des concurents de Tesla va au point de déclarer à tout bout de champ que cette fois -ci ils ont l'arme fatale qui va tuer Tesla....mais pas ses prix !!!
Par exemple le pétard mouillé Porsche Taycan que vous citez Monsieur Thery ne va pas faire long feux électrique et est déjà bradé au grand regret des actionnaires de VW qui vend ses bijoux de famille.
Aucun risque de faillite sauf licenciements, dormez sur vos deux oreilles bonnes gens boursicoteuses.
On les adore et tout le monde vous adore ici Monsieur Thery !!
Le pire c'est que vous n'êtes coupable de rien et je me morfond de vous "accuser" de manquer d'objectivité et de tous les maux électriques de cette terre, mais beaucoup de vos adeptes vont s’empresser de me fustiger !!
Faites avec humour svp !!

Durand Pierre, Le 01/04/2021 à 10:51

Woaw ! 9 min. d'avance..
;0)

Lucos , Le 01/04/2021 à 10:52

Crise de foie ...?
;0)

Ade Airix, Le 01/04/2021 à 11:17

Non crise de la foi au même temps !! N'est pas agnostique (morale et amorale that's the question) qui veut...mais avec le choix des dieux (monocylindres) qu'il y a...il y a l'embarras du choix...dans la foi, ce qui n’empêche pas la crise de foie.

Durand Pierre, Le 01/04/2021 à 11:39

Pour faire un brin de causette et ne pas accabler encore plus Monsieur Thery, loin de moi l'intention, je vais raconter une belle histoire vrai..et vécu pas plus loin qu'hier !!
Me baladant en silence avec ma caisse qui mouline, dans un quartier de riches, Levallois pour ne pas le nommer, voilà que je tombe nez à nez, et parechoc contre parechoc devant moi et me garant ( et devant une boulangerie, seule raison pour d'arrêter par les temps de Covid en ce moment) sur la petite (oui,oui) e-Honda à pas le loin de 40000 euros le bout si je veut l'acheter !
Je tourne autour, et la bougresse quatre portes est plaisante à voir...le TdB est immense mais noir à l'arrêt...et les sièges dimensionnés pour fessiers américains !!
Manque de pot...pour Honda...voilà qu'une Tesla 3 arrive pour se garer devant...et ma femme de demander, cela vaut combien ton petit truc à roulettes ?
Et moi de dire...plus chère que la Tesla qui est devant elle !!!
Je dirais quand même à Monsieur Thery....que la terre va le remercier chaleureusement (mettez la clim) quand les automobilistes friqués et pas que...vont par millions s’équiper d'au moins deux véhicules par foyer, un petit électrique pour aller chercher le pain...et un autre bien plus gros pour aller en vacances !!
Pour être modernes nous avons bien besoin de cela...mais attention, plus de Co2....donc tout est permis jusqu'à 2100 lors du grand soir !!
A partir de là...les voitures du coté de chez nous rouleront au méthane (comme au temps de la guerre, rien ne se perds) car tout le méthane des vaches et de la Taïga ne suffira pas pour remplir les bombonnes ! Il y a bon bonbonnes !!
Dans sa grande sagesse Poutine le héros de la grande Russie a dit: "Nous ferons du blé dans la Taïga" !!
Vous concernant Monsieur Thery puissiez-vous dire du Brésil et sur le bord de vos plages magnifiques une prière avec ferveur :
"Dieu donnez-nous le soja et l’alcool de notre essence quotidienne"
"Plus de fumée puisque tout est poussière divine, et à la poussière nous retournerons" !!

Durand Pierre, Le 01/04/2021 à 13:02

C'est un article qui fait en quelque chose, à travers l'exemple de la motorisation automobile, l'éloge de la tolérance.
Les sciences humaines ne sont pas exactes, même les plus grandes théories scientifiques sont régulièrement remises en cause.
On ne voit l'exactitude que par sa propre perception, comment on l'assimile, on l'analyse, comment on peut ensuite la restituer.
Nous sommes tous de sensibilité et de cultures différentes, c'est ce qui fait notre richesse.
Accepter nos différences, tout en respectant l'autre, c'est la vie en société.
L'automobile est avant tout un outil pour se déplacer dans cette vie en société.
Nous l'acquérons en fonction de nos besoins et de nos envies.
Merci aux constructeurs de nous laisser ce choix de diversité.

Clerion , Le 02/04/2021 à 08:53

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 01/04/2021

Munic, le spécialiste des boîtiers connectés, fortement impacté en 2020

Munic a subi une baisse de son chiffre d’affaires de 56% en 2020 pour une perte nette de 5,6 millions d’euros. Le lancement de son offre d'abonnements mutualisés, permettant aux professionnels d'offrir le boîtier à leurs clients, a été reportée d’un an. Néanmoins, l’entreprise maintient son objectif de 20 millions d’euros de CA en 2021 et de 100 millions d’euros en 2023.

Equipementiers

Renault améliore les conditions de départs dans l’espoir de motiver les indécis

Le rythme des départs au premier trimestre dans le cadre de l’accord de rupture conventionnelle collective (RCC) de Renault ne permettra pas d’atteindre l’objectif de 1.900 volontaires. Pour éviter d’en arriver à envisager des départs contraints, Renault propose des indemnités plus élevées et une garantie de priorité à l’embauche plus longue. Plus de fonctions sont éligibles au départ dans le cadre d’un processus de montée en compétence. Explications.

Constructeurs

Catégorie Analyse

La prospérité des "piéçards" est-elle durable ?

La lecture du très édifiant document défendant l’introduction en bourse de PHE confirme les analyses qui montraient depuis des années que, en matière automobile, les dépenses d’utilisation dominaient de plus en plus nettement les dépenses d’acquisition. Ledit document fait peu de cas de l’électrification et considère que cette mutation pourrait ne pas démentir la tendance à voir croître le marché de la pièce. L’argument est extrêmement intéressant mais les consommateurs pourraient lui infliger un démenti.

17/05/2021

Le sexe des Range

Il y a des jours comme ça, où on s’interroge sur des choses essentielles, et j’ai décidé de partager avec vous le fruit de ma dernière réflexion. Mais autant vous prévenir tout de suite : je ne suis pas sûr d’avoir trouvé la réponse.

12/05/2021

Bipolarité Europe/Amérique du Nord de Stellantis : atout ou handicap ?

La présentation des résultats du premier trimestre d’activité de Stellantis fait ressortir avec éclat ce que l’on pressentait déjà : l’entité est tiraillée comme FCA l’était entre un pôle américain et un pôle européen. L’un et l’autre n’appellent pas les mêmes produits et les mêmes technologies et dès lors les synergies attendues peinent à se dessiner. Si la question est une vieille question qu’ont rencontré très tôt Ford et GM, elle se pose en des termes nouveaux en 2021 car d’autres ont à gérer un pôle européen et un pôle chinois et cela paraît moins malaisé.

10/05/2021

Sur le papier, bon premier trimestre des "Detroit 3", mais attention aux effets d’aubaine

Les "Detroit 3" viennent de publier leurs résultats pour le premier trimestre et les chiffres sont plutôt encourageants pour l’année. Mais le marché connait des distorsions avec une demande très largement supérieure à l’offre et des ruptures dans les chaînes d’approvisionnement qui soulèvent la question des perspectives sur l’année 2021.

07/05/2021

Toy Car

En automobile aussi, la taille ça compte. Mais en milieux urbains, c’est plutôt à Mies van der Rohe avec son célèbre "moins c’est plus" qu’il convient de se référer. Or l’industrie semble prendre le chemin inverse. A moins que…

06/05/2021

Véhicule électrique : Volkswagen mène la course, il est temps d’y entrer

La dernière semaine d’avril 2021 a confirmé que, en Allemagne comme en France, on prenait acte de ce que la transition vers l’électrique s’accélère très nettement. En Allemagne, elle est voulue et conduite par VW. En France, les tergiversations que VW s’est employé à bannir du débat public persistent. Pourtant, semaine après semaine les dernières préventions se lèvent et la course vers un passage massif au véhicule électrique à batterie (VEB) paraît lancée. Un tel changement est pour l’industrie française une opportunité qu’il est encore temps de saisir puisque l’essentiel des capacités reste à installer. De premières briques sortent de terre. L’édifice industriel reste à agencer.

03/05/2021

Tesla annonce de bons résultats mais poursuit dans le vert pastèque

Tesla vient d’annoncer un bénéfice de 438 millions de dollars sur le premier trimestre. C’est une bonne nouvelle pour le constructeur, pour ses actionnaires et plus encore pour le CEO puisqu’il vient de valider la troisième tranche de compensation qui lui permet d’acheter des actions à 10% de leur valeur. Mais comme toujours, avant de s’extasier, il convient de regarder les chiffres de plus près.

30/04/2021

La raison d’être de Renault : formulation nébuleuse et engagement sincère

Les dirigeants de Renault croient honnêtement que l’entreprise, ses équipes et son histoire passée s’inscrivent aisément dans un projet que conformément à la loi Pacte ils appellent raison d’être et ont fait approuver la semaine dernière par le Conseil d’Administration.  En donnant à ladite "raison d’être" une formulation un peu nébuleuse, ils n’ont pas contribué à faire jouer à ce vote le rôle mobilisateur qu’ils espéraient lui voir prendre. Heureusement, les grands principes faisaient déjà l’objet de traductions un peu concrètes et cela donne quelques raisons de prendre l’engagement au sérieux.

26/04/2021

Quelles sont les conséquences des pénuries de composants dans l’automobile ?

L’automobile est plus souvent confrontée aux risques de surproduction et d’inventaires trop copieux qu’à la pénurie. Le manque de composants électroniques génère une situation assez inhabituelle puisque les lots des concessionnaires se vident, les publicités à la télévision ne mentionnent plus de promotions, et les loueurs font monter les prix.

23/04/2021

Poisson pas net

Aujourd’hui, je reviens trois semaines en arrière, quand une blagounette qui avait tout pour fonctionner a fait « plouf », tout ça par la faute d’une mauvaise exécution.

22/04/2021