Publicité
Marchés - 17/02/2022

Trottinettes électriques : elles doivent être assurées, rappelle le Fonds de garantie des victimes

Les trottinettes électriques sont des "véhicules terrestres à moteur" et leurs conducteurs doivent s’assurer pour les dommages corporels qu’ils peuvent causer. Beaucoup l’ignorent comme le montrent les statistiques de prises en charge du Fonds de garantie des victimes qui s’alarme de cette évolution.

Trottinettes électriques : elles doivent être assurées, rappelle le Fonds de garantie des victimes

Auteur : Florence Lagarde
Directrice de la rédaction et Directrice de la publication

Partager cet article

En 2021, le Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages (FGAO, l'une des deux branches du FGV, l'autre étant en charge des attentats) a indemnisé 393 personnes à la suite d’un accident impliquant un "engin de déplacements personnels", ou EDP dans le jargon des assureurs. Dans cette catégorie, il y a essentiellement des trottinettes électriques mais aussi toutes les nouvelles formules de moyens de déplacement dits "automoteurs" parce que actionnés par une force mécanique autonome : vélo électrique  (à ne pas confondre avec le vélo à assistance électrique “VAE” qui nécessite le pédalage et est limité à 25 km/h, bénéficiant de la réglementation d’un vélo “musculaire” traditionnel), gyropode, hoverboard, mono-roue.
Comme il s’agit de "véhicules terrestres à moteur", ils ont une "obligation d’assurance relative à la responsabilité civile automobile au sens des dispositions de l’article L 211-1 du code des assurances", rappelle le FGAO, aussi bien que les scooters, motos ou voitures. 
"L’obligation porte uniquement sur la responsabilité civile qui assure la protection des tiers en cas de dommages corporels et/ou matériels", précise l’organisme. 

Ce fait est très largement ignoré par les utilisateurs et parfois même les professionnels, s’alarme le FGAO qui agit au nom de "la solidarité nationale" et indemnise les victimes (mais pas les conducteurs) dans le cas d’accidents corporels.
Pour les non assurés les conséquences peuvent être dramatiques puisque le Fonds se retourne ensuite contre l’auteur de l’accident pour lui demander le remboursement des sommes versées, dette qui est transmissible aux héritiers... Chaque année, le FGAO récupère 20% des sommes versées. A cela peut s'ajouter une sanction pénale avec une amende de 750€ qui peut aller jusqu'à 3.750€ en cas de récidive.

La courbe de prise en charge par le Fonds suit celle de l’essor des EDP. Les premiers accidents ont été indemnisés en 2018 (3 seulement !) et sont depuis en croissance avec 135 en 2019 (dont 121 trottinettes), 293 en 2020 (dont 285 trottinettes) et donc 393 en 2021 (dont 386 trottinettes). La hausse a encore été de +35% en 2021 après un doublement entre 2020 et 2019.
"Il est urgent d’alerter les consommateurs sur l’obligation d’assurer les trottinettes électriques et autres engins de déplacements personnels à motorisation autonome et de vérifier qu’ils sont assurés en cas de location", souligne Julien Rencki, directeur général du Fonds de garantie des victimes, cité par un communiqué.
Les prix de ces produits d’assurance selon le comparateur Réassurezmoi donnent un éventail de prix (la responsabilité civile est le seul point commun de toutes les offres) entre 3,3€ par mois (Luko) et 22,30€ par mois (Maaf).  

En 2020, le FGAO a indemnisé 31.293 victimes pour un peu plus de 152 millions d’euros. Dans ce total, il y avait 29.986 victimes d’accidents de la route. les chiffres n'ont pas encore été officiellement communiqués pour 2021.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Un vrai fléau !

Alain Boise, Le 17/02/2022 à 08:17

Et on ne parle même pas des incendies déclenchés dans les appartements par ces trottinettes électriques... Autre risque important que les assureurs devraient aussi appréhender sérieusement.

Christophe Brumon, Le 17/02/2022 à 09:11

Ce phénomène des EDP est extrêmement intéressant et montre assurément qu'on se trompe grandement sur nos moyens de transport urbains et peri-urbain. La pression populaire a installé anarchiquement ces modes de transport des plus que logiques et hyper rationnels - Ca nous change !* - restant évidemment à encadrer un minimum tout cela, ce qui a été fait récemment. Reste aussi à faire passer le msg et à faire respecter tout cela.
;0)
* le rapport de masse (Charge utile/Poids total roulant) étant extrêmement favorable aux EDP d'un point de vue énergétique par kg à déplacer :
Trotinette = 75/75+12 = 86%
Voiture = 75/75+1500 = 5% pour un seul conducteur et jusqu'à 23% pour toute une famille + bagages.

Lucos , Le 17/02/2022 à 09:47

Merci à Autoactu, je vais redemander à ma compagnie si je suis assuré.

Bruno Haas, Le 17/02/2022 à 10:00

Et quand on fait un 720 suivi d'un back flip en Trot' freestyle faut être assuré ?
;0))

Lucos , Le 17/02/2022 à 12:13

Pour info, mon assureur me confirme que la RC couvre les accidents et les dommages causés au tiers dans la mesure où vous avez déclaré être en possession d'une trottinette.

Bruno Haas, Le 19/02/2022 à 10:21

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 17/02/2022

RRG réorganise son activité dans Paris intra-muros

La filiale de distribution de Renault revoit son dispositif dans Paris intra-muros, en fermant son établissement du 8e, Boulevard de Courcelles, et en renforçant l’activité commerciale de l’Atelier Renault et de ses 4 autres sites parisiens. La plaque intra-muros proposera aussi de la livraison à domicile et un service de jockey.

Réseaux

Le Salon automobile de Lyon fait le plein

C'est le premier grand salon automobile européen de l'année, avec l'annulation de Genève et de Bruxelles. Le Salon de Lyon ouvrira ses portes le 7 avril prochain avec l'ambition de battre le record de vente de 2019 !

Salons

Catégorie Marchés