Publicité
Constructeurs - 17/02/2022 - #Stellantis

La concentration des effectifs de Stellantis en région parisienne ne fait pas l'unanimité

(AFP) - "Projet purement financier" ou "vitrine" de la recherche et développement en France ? Le projet de "green campus" porté par Stellantis et visant à regrouper plus de 8.000 salariés sur un seul site en Ile-de-France soulève des inquiétudes.

Auteur : AFP

Partager cet article

C'est une réorganisation massive qui s'amorce. Avec son plan "ALTO", Stellantis veut concentrer la majorité de ses activités tertiaires, recherche et développement et ses moyens d'essai à Poissy (Yvelines).

Le site devrait accueillir 8.200 salariés à horizon 2024. "On veut favoriser les synergies et l'efficience de nos sites dans un souci de réduire notre empreinte immobilière", explique un porte-parole du groupe.

L'immense majorité des salariés de Vélizy, à une trentaine de kilomètres plus au sud, vont donc être déménagés. Dès janvier 2023, ce sont 2.800 collaborateurs qui seront déplacés.

A Trappes, l'ancien siège France de feu FCA (qui a fusionné avec PSA pour fonder Stellantis) a déjà été vidé. Même vide bientôt à Satory aussi, près de Versailles, où les activités de sport automobile (Stellantis Motorsport) vont elles être basculées vers Vélizy.

Au total, 10.000 salariés du constructeur automobile sont concernés par cette réorganisation qui se justifie pour plusieurs raisons, assure Stellantis.

Premièrement, l'impératif écologique. Le groupe va réduire sa surface foncière mais aussi construire de nouveaux bâtiments, moins énergivores, à Poissy.

Ensuite, "on veut que ces bâtiments soient faits pour les nouveaux modes de travail", souligne un porte-parole de Stellantis avec "des zones de travail à taille humaine" et "30% d'espaces communs".

Depuis l'émergence de la pandémie de Covid-19, Stellantis a mis en place une organisation de travail qui s'appuie sur un recours massif au télétravail.

"Les gens passent environ une journée et demie par semaine sur leur lieu de travail", indique la marque.

Ce paramètre a été pleinement intégré puisque le futur site de Poissy, malgré ses 60.000 m2 de bâtiments, ne sera conçu que pour accueillir 3.400 salariés (le projet initial était même de 3.000) sur 8.200.

Perte de compétences 

"Pour nous, c'est un projet purement financier", s'indigne Sébastien Sidoli, responsable de la section CFDT à Vélizy. La vente de bâtiments à Satory, Vélizy et Trappes ainsi que le recours massif au télétravail ne sert qu'à "faire rentrer du cash dans l'entreprise", dit-il craindre.

Pour la CFDT, qui s'est opposée au projet mercredi en comité social et économique (CSE), ce plan constitue "un risque de pertes de compétences liées au déploiement de R&D hors de France et renvoie au second plan l'aspect social et humain", a-t-elle écrit dans un communiqué.

"Il y aura forcément un impact social parce qu'on se doute que certaines personnes, avec une heure de transport en plus par jour, ne vont pas tenir", explique Sébastien Sidoli.

La CGT a elle aussi émis un avis défavorable. "Pour certains salariés, il pourrait y avoir jusqu'à 600 euros de surcoût de transport par an", s'inquiète Jean-Pierre Mercier, délégué syndical central CGT.

Il souligne enfin l'abstention de la CFE-CGC, "un syndicat extrêmement bien représenté dans ces catégories de personnel" et qui a refusé de valider le projet, "signe que c'est très mal vécu par les salariés".

Les syndicats critiquent également l'absence de garanties quant aux indemnités de transport ou de déménagement réservées aux salariés touchés par la réorganisation.

La direction renvoie à des groupes de travail futurs pour discuter de ces questions et, surtout, insiste sur le fait que le projet ne comporte pas de suppressions de postes.

Au contraire, "il va y avoir un investissement de pas loin de 300 millions d'euros donc c'est plutôt rassurant pour l'avenir de la R&D en France", affirme Franck Don, délégué syndical central CFTC, dont le syndicat a voté pour le projet.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Aller de Velizy à Poissy chaque jour ,bon courage quelle transhumance

Alain Boise, Le 17/02/2022 à 08:13

Oui, même si ce n'est que 30km, aux heures de pointe il faut beaucoup de temps pour rejoindre les 2 sites.
Ce que l'article aborde très rapidement aussi c'est l'appel à la sous-traitance. PSA a initialisé un partenariat il y a quelques année avec Altran et a monté une antenne R&D au Maroc à Casablanca Near Shore (un espace bureau à la fiscalité très avantageuse).
Comme la pandémie a démontré que le télétravail n'était pas un pb, la concurrence low cost apparait comme un très bonne alternative financière. En espérant avoir de la perte au feu avec des gens qui ne suivraient pas le mouvement pour les problématiques de transport précédemment évoqué, on gagne sur les 2 plans. D'où le fait de ne pas construire trop d'espace... Les Marocains ne viendront pas souvent à Poissy !

Fred Et Rick, Le 17/02/2022 à 08:50

Il est à noté que FO a aussi voté pour...

Porte Nawak, Le 17/02/2022 à 08:58

Il n'y a pas que Altran à Casa, il y a aussi un site R&D PSA la bas...

Porte Nawak, Le 17/02/2022 à 09:03

... Eh oui, hélas, en dépit des déclarations d'intention contenues dans l'article, ce risque de " perte au feu" comme le qualifie aimablement Fred & Rick existe quasiment dans tous les processus de déménagement (en général n, site tertiaire ou support).
S'agissant d'ex PSA, la volonté de réduire la "voilure" des m2 des sites franciliens et de "faire rentrer du cash" existent depuis le départ de la "Grande Armée" et de Villeneuve la Garenne.
Çà fait presque une dizaine d'années et çà n'a pas cesser (?) ... Çà fait partie de la revue des frais généraux effectuée régulièrement par le top management ... Est venu se "greffer" le cas du siège de FCA.fr dans la configuration de Stellantis ...
Pour revenir à "la perte au feu" ce qui va moduler son ampleur c'est d'abord la "largesse" des mesures d'accompagnement (primes diverses) qui seront proposées aux collaborateurs les plus gênés par ces changements de site et ensuite (Çà n'existait pas de manière institutionnalisée il n'y pas si longtemps ), la normalisation du télétravail ; la gêne peut être acceptée plus facilement si c'est 2 ou 3 jours que tout au long de la semaine (?).
Très vite les réponses à ces questions vont apparaître ...
Bon courage aux intéressés directs de ce "dossier" ...

Ade Airix, Le 17/02/2022 à 09:24

Tout le monde dans le Rif?

Alain Boise, Le 17/02/2022 à 09:25

@Alain Boise, Le 17/02/2022 à 08:13
Bonjour Alain, le trajet n'est pas réellement celui que vous décrivez. Tous les salariés qui travaillent aujourdhui à Vélizy n'habitent pas Vélizy, loin s'en faut.
Les salariés devront dorénavant faire le trajet Domicile => Poissy vs Domicile => Vélizy. Ce n'est pas tout à fait pareil. Les salariés dont le domicile actuel est plus proche de Poissy que de Vélizy s'en félicitent.

Bruno Haas, Le 17/02/2022 à 09:56

Il sont moins nombreux que ceux qui ont un allongement de trajet en kilomètre.

Et je ne parle même pas en temps, faire la traversée de Poissy le matin ou en fin d'après midi, c'est une galère.

Ceux qui l'ont déjà pratiqué doivent comprendre.

Porte Nawak, Le 17/02/2022 à 10:00

C'est juste, il doit bien y en avoir ... !

Par ailleurs, Alain a un "sacré" talent pour soutenir le moral des "troupes" avec son "tout le monde dans le Rif" ...
C'est vrai que la Bretagne, c"est quand même assez loin de Velizy ou de Poissy...(j'entends déjà le "ne croyez pas çà....")
;0)

Ade Airix, Le 17/02/2022 à 10:03

@Porte Nawak, Le 17/02/2022 à 10:00
Oui Nawak, vous avez certainement raison.
J'ai passé toute ma carrière en région parisienne donc je sais la galère que c'est de s'y déplacer.
Il m'est arrivé de mettre 6 heures pour faire Nanterre Sèvres à cause des 2 cm de neige qui avait recouvert la région, y compris la fameuse N118 qui était évidemment bloquée.
J'ai même eu un bureau à Orléans quand j'étais DR chez Citron. C'est à ces moments là que je roulais à la même vitesse que le TGV qui longe l'autoroute A10 (200 km/h tout pile, cool à bord d'une XM V6 24 soupapes ; quelle bagnole !).
J'ai aussi cramé pas mal d'essence entre Sèvres et Marne la Vallée où se situait (se situe ?) le siège de Honda France. Quelle galère pour mes petits camarades qui faisaient ce trajet en bagnole (pas dingo, je le faisais en 2RM).
Les embouteillages permanents de la région parisienne ne datent pas d'hier, je dirais même qu'il y en a un peu moins qu'avant : télétravail, RTT, 35 heures, déménagement en province, Paris qui se vide, etc.

Bruno Haas, Le 17/02/2022 à 10:20

En tout cas le retour de mes connaissances de feu FCA France n'est pas très heureux, car, en plus du déménagement géographique, ceux-ci souffrent en premier d'un changement radical de culture de société qui leur pèse et les fait réfléchir à "être perdu au feu" volontairement.
le sujet N°1 exprimé étant le manque d'empathie et la froideur de la hiérarchie et de l'organisation du travail.
;0)

Lucos , Le 17/02/2022 à 11:50

Stellantis ...les yeux rivés sur le pognon en Holande ...
Vieille rengaine "soutenir les troupes" nous avons entendu cela mille fois !!
Maintenant cela se complique avec deux cours de Versailles, la deuxième est aux US.
Nous regardons les produits qui sortent et ceux à venir ...et ce n'est pas brillant !!
Nous savons déjà ce qui sera dans les concessions chez nous dans 3/4 ans !
Exemple en Allemagne...et ce n'est pas la France hélas !
En ce moment les constructeurs teutons font un super lobbying pour mettre les PHEV de chez eux exactement au même niveaux que les VE et bénéficier des mêmes avantages !!
Ce sera tout bénéfice pour eux et ils vont gagner !

Durand Pierre, Le 17/02/2022 à 11:56

Si quelqu'un sait de quoi parle Jo ??
;0)

Lucos , Le 17/02/2022 à 12:09

@Lucos à 11:50
Ce qu'a fait et fait Carlos Tavares pour PSA et maintenant Stellantis est globalement très réussi. Maintenant, la manière utilisée pour ce faire est une toute autre histoire.
J'ai entendu des témoignages de cadres "calibrés" à ce sujet qui avaient les larmes au yeux en m'en parlant.
Jacques Calvet savait être hautain, cassant, voire méprisant mais je crois comprendre que Carlos Tavares n'a pas grand chose à lui envier. Dommage.
A sa décharge, la concurrence asiatique est infernale. La règle c'est "marche ou crève".

Bruno Haas, Le 17/02/2022 à 12:11

Visiblement d'après ce que j'en ai entendu cela ne vient pas forcément de tout en haut, mais que ça se passe plutôt dans les étages avec un certain rejet des nouveaux immigrants qui ont déjà bien du mal d'avoir quitté ce qu'ils avaient construit depuis des années.
Même si on peut bien croire que dans toute société il y a un ruissellement des pratiques managériales.
;0)

Lucos , Le 17/02/2022 à 12:19

... A propos de Vieille rengaine que ce soit en Hol(l)ande (plus défiscalisé que d'autres sites européens, c'esr sûr ) ou ailleurs, l'objectif pre requis de toute entreprise privée est de faire du résultat, jusqu'à nouvelle information (?)
Après s'agissant de la répartition du résultat et comment il est obtenu (ce résultat) est une autre histoire ...
Déjà "il faut en faire" ce qui ne semble pas à la portée de toutes les entreprises dont l'horizon ne se réduit pas au seul panel de celles du cac 40 pour rester "local" ...
le reste , c'est de la bouillie pour les chats pour adolescents attardés
;0))
Ps : au delà des situations personnelles qui peuvent être douloureuses, si le top management ne se préoccupe pas du bon fonctionnement des équipes, tout particulièrement, dans la R&D c'est la bonne définition des produits de demain qui en pâtira et par contre coup le résultat financier voire la pérennité de la firme ... Donc Chereau et Tavares doivent avec leurs équipes doivent être "un peu" conscients de ces risques et les anticiper ... c'est leur boulot (?).

Ade Airix, Le 17/02/2022 à 12:40

Je rejoins les 2 commentaires précédents et concernant de celui de Lucas, le "vent des voiles" au niveau du management intermédiaire à Velizy ne semble pas dater de tout à fait hier ...(?)
;0)

Ade Airix, Le 17/02/2022 à 12:45

Quand M.Haas nous dit:
"...A sa décharge, la concurrence asiatique est infernale. La règle c'est "marche ou crève".
Bravo...et il y a maintenant certains qui découvrent que la concurrence existe !
Pour d'autres ils continuent de se regarder le nombril et même pire il y a un qui passe sa vie à quémander des infos par ignorance ou feignasserie (ce n'est pas dans le dico) !!
Rien à tirer de gars qui n'ont jamais travaillé à l'international !
Il n'a rien pigé de mon exemple en Allemagne...et pourtant tout ce qui ce se passe là bas va nous pendre au nez !
Il suffit qu'ils cassent les prix de leurs PHEV...(puisqu'ils ne gagnent pas d'argent avec leurs VE) ...et ils ont les moyens de casser les prix ! En Asie...c'est la même chose !!
C'est de l’inconscience d'ignorer ce que font les grands constructeurs au niveau international et de la dimension qu'ils ont déjà acquis sur leurs marchés !
Quand GM abandonne le marché Européen...même pas mal ...et est-ce que cela lui coute trop cher de revenir ?
Combien le patron de Honda perds comme temps à regarder les ventes en Europe ??

Durand Pierre, Le 17/02/2022 à 13:27

Et puis à Poissy y’a ….la Mosquée)))
Tt le monde rêve d’habiter Poissy ,même les peintres adoraient les boucles de la Seine)))))

Alain Boise, Le 17/02/2022 à 13:31

Il est tout en finesse ...ce matin !!

Durand Pierre, Le 17/02/2022 à 13:52

Toujours les mêmes lunes éculées
du côté de Jo Durand Pierre ..
;0)

Ade Airix, Le 17/02/2022 à 13:53

L'ignorant de ce qui ce passe à l'internationale...perds son temps ! Lamentable !

Durand Pierre, Le 17/02/2022 à 15:41

... Lamentable ? ...est ce bien raisonnable ...
"Je sais pas" si je suis ignorant à l'international (sans e ... à propos d'ignorance) ?
"J'vous" dirais bien que vous pour le national, à part les cc Toyota du coin de la rue, vous n'êtes pas trop au point ...mais à quoi cela servirait il ... !
Comme vous n'avez rien à dire sur le sujet, comme d'habitude, faut bien que vous disgressiez sur vos litotes préférées ... pôvre Jo !
;0)

Ade Airix, Le 17/02/2022 à 16:11

Ah bon ya de la concurrence dans la Bagnole ??
Sans blague ? Alors c'est pour ça qu'on n'en vend pas plus ?
Et CON entend Jo nous prendre pour des débiles profonds...
;0)

Lucos , Le 17/02/2022 à 16:19

Ah la bande de la cour de récréation fait des heures sup...jusqu'à 16:30 ...après c'est l'apéro !
Ils sont CACA huetes !!

Durand Pierre, Le 17/02/2022 à 21:07

J'ai autre chose à faire !

Durand Pierre, Le 17/02/2022 à 21:30

Bon ! Bilan de ce forum du jour, Jo est un con est Boise est raciste..
Génial Autoactu !
;0)

Lucos , Le 17/02/2022 à 22:18

Vous voyez du racisme partout comme pour les nains!

Alain Boise, Le 17/02/2022 à 22:44

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 17/02/2022

RRG réorganise son activité dans Paris intra-muros

La filiale de distribution de Renault revoit son dispositif dans Paris intra-muros, en fermant son établissement du 8e, Boulevard de Courcelles, et en renforçant l’activité commerciale de l’Atelier Renault et de ses 4 autres sites parisiens. La plaque intra-muros proposera aussi de la livraison à domicile et un service de jockey.

Réseaux

Le Salon automobile de Lyon fait le plein

C'est le premier grand salon automobile européen de l'année, avec l'annulation de Genève et de Bruxelles. Le Salon de Lyon ouvrira ses portes le 7 avril prochain avec l'ambition de battre le record de vente de 2019 !

Salons

Catégorie Constructeurs

Le groupe Renault a remboursé la moitié de son PGE

Le prêt garanti par l’Etat souscrit par le groupe Renault a été remboursé par anticipation à hauteur de 2 milliards d’euros et Renault a annoncé la semaine dernière qu’il en remboursera la totalité "au plus tard fin 2023".

04/08/2022