Publicité
Publicité
Equipementiers - 27/04/2022

Une ONG met en garde les dirigeants de Shell sur les émissions de gaz à effet de serre

Par Reuters

Une ONG met en garde les dirigeants de Shell sur les émissions de gaz à effet de serre

(Reuters) - L'ONG environnementale qui a obtenu l'an dernier une décision de justice ordonnant à Royal Dutch Shell de réduire davantage ses émissions de gaz à effet de serre a averti les dirigeants du groupe que leur responsabilité personnelle serait engagée si le jugement n'est pas appliqué.

Un tribunal de La Haye a ordonné en mai 2021 au groupe anglo-néerlandais de réduire ses émissions de carbone de 45% d'ici 2030 par rapport aux niveaux de 2019, une décision sans précédent qui pourrait ouvrir la voie à des procédures judiciaires contre les compagnies énergétiques à travers le monde.

Shell a fait appel de cette décision.

La branche néerlandaise de l'organisation de défense de l'environnement Les Amis de la Terre a dit avoir envoyé dimanche une lettre aux conseils d'administration et aux représentants individuels de la société, y compris le directeur général Ben van Beurden, en les accusant de ne pas agir pour appliquer la décision de la justice néerlandaise.

"Shell a fait appel, mais le tribunal a déclaré le jugement exécutoire provisoirement, ce qui signifie que l'action climatique nécessaire ne peut pas être suspendue en attendant l'appel", dit l'ONG dans sa lettre, dont Reuters a pu consulter une copie.

"Milieudefensie estime que les administrateurs de Shell risquent de voir leur responsabilité personnelle engagée à l'avenir en ne prenant pas de mesures conformes à l'objectif (...) de réduire de près de moitié les émissions mondiales de CO2 d'ici à 2030";

Shell, qui dit se conformer au jugement sur la plupart de ses points, a déclaré examiner la lettre de l'ONG.

"Le tribunal a donné à Shell un large pouvoir discrétionnaire quant à la manière de respecter l'obligation de réduction d'ici à l'échéance de 2030. Notre stratégie et les mesures que nous prenons nous placent en bonne position pour respecter les obligations du tribunal", a dit le groupe.

L'entreprise ne s'est cependant pas prononcée sur une éventuelle responsabilité du conseil d'administration concernant le respect de la décision.

Dans son appel déposé en mars, le géant pétrolier a fait valoir qu'il avait été tenu à tort responsable d'émissions qu'il ne pouvait pas contrôler.

Shell s'est fixé pour objectif de réduire ses émissions de plus de 50% d'ici à 2030, mais sa stratégie prévoit de recourir au stockage et à la compensation du carbone plutôt qu'à la réduction des émissions.

Réactions

Et pendant ce temps la Putine brûle ,pollue ,viole,attaque des centrales nucléaires,pille,de quoi vivent tt ces ONG et pour qui roulent elles?
On découvre que le FSB ( KGB pour les vieux )manipulait les organismes écolos et même infiltrait le Canard enchaîné le journal le plus macho de France ( aucune Femme).
Aujourd’hui l’Allemagne se réveille avec la geule de bois avec son pseudo plan vert des Grünnens incapables de se passer du gaz Russe,et là elle dit quoi l’ONG?
Je trouve tt cela très curieux cette complaisance envers les Yvans ,et que dire de leurs positions envers de soit disants pays ou compagnies vertueuses avec des bilans carbone déplorables.
Faire condamner son propre pays …..incroyable et inconcevable à mes yeux!

Tout n’est que faux semblant et la fin de l’article est édifiant ….on compense,certains achètent des droits à polluer à Tesla ( Fiât),d’autres font croire qu’ils injectent de l’électricité verte dans le réseau alors qu’ils achètent à EDF du bon jus nucléaire ,et tout cela avec l’assentiment d’ONG style Greenpeace et son patron Jadot.
Oui tt n’est que faux semblant….faux nez!

Au lit Boise, il est tard...
;0)

… Oui le pétrole Saoudien, Quatari ou Iranien est terriblement vertueux et les super cargos qui sillonnent les mers sont "planet friendly" … Quant au recyclage, nul doute que le nouveau gouvernement va s'en occuper activement au regard du retard accumulé … C'est bô "l'écologie" !
… Il n'empêche les interrogations du pêcheur breton ne sont pas dénuées de sens …
"Simplement" le bashing anti Total Energies démontrerait, en quelque sorte au regard des intérêts en jeu, que l'entreprise de déstabilisation ne vient pas forcément du seul FSB ( KGB pour les vieux ) … D'autre ont intérêt à ce que l'Europe demeure sous dépendance … Et çà marche assez bien, on dirait … Il y a une vingtaine d'années, l'attaque de l'Irak avait bien "aidé" aussi les affaires de Total … (?) Sans parler de la déstabilisation de la région … Se défier du noir ou blanc !
;0)

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Equipementiers

Forvia prudent pour 2022 à cause de la Chine et de l'Ukraine

(Reuters) - Forvia, l'équipementier automobile né du rachat par Faurecia de son concurrent allemand Hella, s'est montré mardi prudent quant à ses perspectives pour 2022, évoquant un abaissement des estimations de la production automobile mondiale en raison de la guerre en Ukraine et à la situation sanitaire en Chine.

Constructeurs

L'essai de la Peugeot 308 plébiscité par la presse européenne

Parmi les 66 présentations dynamiques de nouveaux modèles réalisées l’année dernière, les journalistes européens interrogés par l’agence Advent ont préféré celle de la Peugeot 308. L’essai de la Voiture de l’année, la Kia EV6, arrive en seconde position, suivi de celui de la Cupra Born.

Equipementiers - 21/11/2022

BMW récompense ses fournisseurs les plus innovants

Le groupe BMW a décerné ses Supplier Innovation Award, récompensant ses meilleurs fournisseurs en termes d’innovation, avec un prix spécial cette année pour saluer l’engagement des salariés ukrainiens de ses fournisseurs de faisceaux électriques.