Publicité
Publicité
Marchés - 18/01/2023

Voitures d'occasion : L'Argus remonte ses cotes face à des tarifs très élevés

Par AFP

(AFP) - L'Argus a annoncé mardi une exceptionnelle révision à la hausse de ses cotes pour les voitures d'occasion, suivies par les professionnels de l'automobile.

Alors que l'offre de voitures neuves reste ralentie par des problèmes logistiques, "les prix de vente des voitures d'occasion ont augmenté d'environ 30% en deux ans. Ce n'était jamais arrivé sur un laps de temps aussi court", explique dans un communiqué Olivier Flavier, vice-président Mobility France du groupe Adevinta, maison mère de L'Argus et propriétaire du Bon Coin.

"Comme nous avons constaté un écart qui devenait beaucoup trop fort entre les prix de vente des voitures d'occasion et nos cotes qui sont forcément plus basses, nous avons rectifié nos courbes de dépréciation pour s'assurer qu'elles collent plus au marché", a souligné M. Flavier.

Lancée dans les années 1930, la cote Argus sert de référence pour la reprise des voitures par un professionnel, indiquant une courbe de dépréciation pour chaque type de véhicule à partir de son prix de vente neuf.

L'Argus retouche rarement ses cotes, mais il a dû s'adapter aux soubresauts que l'industrie automobile a connus au cours des deux dernières années. 

Au printemps 2020, le marché automobile s'était effondré avec le confinement lié au Covid-19 et le journal avait suspendu ses cotes pour la première fois depuis 1940.

Le marché de l'occasion a ensuite connu une année record en 2021, mais s'est écroulé en 2022 (-13,5% avec 5,2 millions de transactions).

La rareté des voitures récentes a fait augmenter leur prix, poussant les acheteurs à se tourner vers des modèles plus anciens, indiquait le cabinet AAAdata début janvier.

"Aujourd'hui, il s'agit d'un ajustement anticipé et travaillé depuis plusieurs mois par les équipes d'experts et data scientists. Il concerne l'ensemble des véhicules particuliers, avec des niveaux d'ajustements différents en fonction de l'énergie et de l'ancienneté du véhicule", indique M. Flavier.

Réactions

Pourtant quand on est aussi propriétaire de Le Bon Coin, le comparatif est possible prix de vente/cote.
Sage décision de la part de l'Argus.

Non, variable d'ajustement tout a fait artificiel, qui n'arrange que certains qui sont en situation de monopole des chiffres bidons mais institutionnalisés depuis des décennies !!
Le particulier ajuste ses choix en fonction de son budget ...
C'est le principe de réalité !!
A Paris pour la mère Hidalgo le miracle s'est produit...plus d'embouteillages ou presque sur Paris !
Je n'ai pas voté pour elle, mais touts les VE et PHEV (inscrits sur la base de données de la Mairie) ne payent pas un centime de stationnement alors que le tarif est de 6 euros de l'heure au centre de Paris !!
Les marseillais peuvent rajouter en plus 5000 euros de la Mairie de Marseille à l'achat d'une Tesla qui casse les prix en ce moment ! Les idiots se rassurent...cela ne va pas durer !!
Les "Data scientist" bossent dur en ce moment pour l'Argus !!

Ben ??
Hier un article nous indiquait qu'on repartait à la baisse ?
Inertie de l'Argus ?
;0)

Ils ne sont pas tous nuls chez l'Argus.
Ils ont fait une enquête sur l'avenir de la filière du VE ...qui finira en désastre annoncé !!
Pas un jour de préparation et de formation jusqu'à maintenant sur les technologies électroniques et électriques des VE, et pas grand chose comme investissement sur des ateliers spécialisés et concernant les métiers de la carrosserie ...peanuts en experts du traitement de l'aluminium !
Il y a des gens avec des Tesla qui attendent depuis plus de six mois la réparation de leurs VE !
Tesla a toutes les pièces (quand elles arrivent) ...il suffit de boulonner et repeindre !
Je vais sortir mon mouchoir quand les pleureuses vont se mettre à chialer !
Dans l'avenir tout sera dans un VE des pièces de propriétaire et de monopole des prix !
Regardez déjà les carters des batteries, jamais un identique et rajoutez les cartes électronique autour et le soft associé ! Cela va bien se passer !

Bien sûr que non, il n'y aura pas d'argus sur les VE, mais que des VR décidées par les banques qui se foutent de la cote dans leurs tableaux de renta.
;0)

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Publi-rédactionnel

293 groupes de distribution à la loupe dans l'annuaire 2023

La quatorzième édition de l’Annuaire des groupes, publiée par Autoactu.com, s’est enrichie de 20 nouveaux groupes, compensant ainsi l’absorption de 19 groupes au cours de l’année. Elle présente pour la première fois un classement des groupes en fonction de leur volume de vente VO, en complément des classements par chiffre d’affaires et volume VN.

Marchés

ZFE : L’Etat tente de calmer la grogne avec la nomination d’un interlocuteur national ZFE, Edouard Manini

Si personne (élus locaux y compris) ne comprend rien aux ZFE, c’est normal. Cette réglementation qui aura des conséquences majeures sur le quotidien de nombreux Français est en effet le résultat d’une construction baroque avec trois niveaux de textes législatifs. Sans parler de la verbalisation… Edouard Manini, le Monsieur ZFE qui vient d’être nommé doit ramener un peu d’harmonie et de coordination.

Marchés - 18/01/2023

ZFE : L’Etat tente de calmer la grogne avec la nomination d’un interlocuteur national ZFE, Edouard Manini

Si personne (élus locaux y compris) ne comprend rien aux ZFE, c’est normal. Cette réglementation qui aura des conséquences majeures sur le quotidien de nombreux Français est en effet le résultat d’une construction baroque avec trois niveaux de textes législatifs. Sans parler de la verbalisation… Edouard Manini, le Monsieur ZFE qui vient d’être nommé doit ramener un peu d’harmonie et de coordination.