Publicité
Publicité
Equipementiers - 10/02/2021

Aciers spéciaux : Voestalpine revient dans le vert au 3e trimestre

(AFP) - Le sidérurgiste autrichien Voestalpine, spécialiste des aciers nobles, a renoué avec les bénéfices au troisième trimestre de son exercice décalé 2020/21, évoquant des signaux de "reprise" malgré l'impact des restrictions liées à la pandémie de Covid-19.

Auteur : AFP

Partager cet article

Cette amélioration ne suffit toutefois pas à sortir le groupe du rouge si l'on prend en compte l'ensemble des neuf premiers mois, où sa perte s'élève à 159 millions d'euros (comme un an plus tôt).

Sur la seule période d'octobre à décembre, Voestalpine a affiché un bénéfice net de 116 millions d'euros, contre une perte de 275 millions au troisième trimestre 2019/20.

Il a pu s'appuyer sur un redressement de ses comptes d'exploitation (Ebit), qui dégagent un profit de 81 millions d'euros (contre -312 millions auparavant) grâce à des réductions de coûts. Petit bémol, le chiffre d'affaires a poursuivi son déclin (-5,7% à 2,8 milliards d'euros).

Le sidérurgiste, dont les aciers spéciaux servent le ferroviaire, l'automobile, l'aviation, l'électroménager et l'industrie pétrolière et gazière, salue dans un communiqué "une tendance positive dans ses principaux marchés en dépit de la mise en place de nouveaux confinements".

"L'industrie automobile, en particulier, s'est progressivement redressée (...), retrouvant des niveaux de commandes quasiment équivalents à ceux d'avant la pandémie", souligne Voestalpine.

Idem pour la construction, les biens de consommation courante et l'électroménager. En revanche, dans les secteurs de l'aviation, du pétrole et du gaz, "les conditions demeurent difficiles".

Si le groupe reste prudent face à l'imprévisible impact de la pandémie, il espère atteindre un bénéfice annuel avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (Ebitda) d'environ 1 milliard d'euros, à supposer qu'il n'y ait "plus de restrictions économiques importantes", contre 1,2 milliard en 2019/20.

Voestalpine, dont le siège est à Linz, en Haute-Autriche (nord), réalise les deux tiers de ses recettes en Europe. Il emploie désormais 47.871 salariés dans une cinquantaine de pays après avoir légèrement réduit ses effectifs.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

J'ai regardé sur le site de ce sidérurgiste :
11 entités en France.
L’entreprise Voestalpine High Performance Metals France S.A.S exerce dans les domaines suivants :
Acier à outils et rapides
Acier de construction inoxydables et réfractaires
Alliages base nickel sous forme de produits longs (barres rondes, carrées, rectangulaires et profils) de tôles et de blocs
Feuillards d’acier (feuillard laminés à chaud, feuillard laminés à froid, feuillard de précision, feuillard profilé)
Fabrication additive
Stockage, sciage et usinage
Revêtement et autres traitements de surface (PVD)
Services spécifiques aux clients, tels que le stockage, le sciage, l’usinage et le conseil technique
À propos de Voestalpine
Dans ses secteurs d'activité, Voestalpine est un groupe sidérurgique et technologique de premier plan au niveau mondial, avec une combinaison unique de matériaux et d'expertise en matière de transformation. voestalpine, qui opère au niveau mondial, compte environ 500 sociétés du groupe et des sites dans plus de 50 pays sur les cinq continents. Il est coté à la bourse de Vienne depuis 1995. Avec ses produits et ses solutions de système de qualité supérieure, il est un partenaire de premier plan pour les industries automobile et des biens de consommation ainsi que pour l'aérospatiale et les industries pétrolière et gazière, et il est également le leader mondial du marché des systèmes ferroviaires, de l'acier à outils et des profilés spéciaux.../... Au cours de l'exercice 2019/20, le groupe a généré un chiffre d'affaires de 12,7 milliards d'euros, avec un résultat d'exploitation (EBITDA) de 1,2 milliard d'euros ; il comptait environ 49 000 employés dans le monde entier.

Clerion , Le 10/02/2021 à 11:20

Cette fois-ci Clerion ne rigole pas...je suis admiratif !
Dommage que cette industrie file (et des fois un mauvais coton) plus vite que la musique !
C'est à dire, que n'importe quel chien et chat, peut avec du fric...sortir une caisse de 1000 CV ...il suffit de s'adresser au départ à la bonne boite !!
Vous irez tous sur Mars...et l'Arabie saoudite vient d'y arriver avec un satellite...mais ont s'en fout royalement et également que les chinois soient sur l'autre coté de la lune à ramasser des cailloux aussi, mais çà les vexe et cela est dangereux pour l'égo de leur dictateur. Il se prépare à la guerre.
Regardez bien l'histoire, au temps des nazis....l'industrie la plus technologique était en Autriche...et ne manquez pas de regarder en streaming le fantastique documentaire sur la question et sur 1Arte "Les nazis et l'argent" !!
l'Autriche est là en vedette industrielle, avec des travailleurs prisonniers et forcés dans tous les coins...et seuls ceux les plus productifs avaient à manger. Certains cadres de l'usine avaient fait une formations sur qualité et valeur de la nourriture à distribuer.

Durand Pierre, Le 10/02/2021 à 12:52

L'AFP aurait peut-être dû en faire un peu plus, comme Clerion par exemple ?
;0)

Lucos , Le 10/02/2021 à 14:35

Il ne faut pas trop demander à l'AFP...mais ils nous donnent du grain
à moudre !!

Durand Pierre, Le 10/02/2021 à 15:10

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 10/02/2021

VPN Autos séduit les distributeurs Mitsubishi

L’enseigne VPN Autos est en passe de franchir la barre des 40 agences en séduisant notamment des distributeurs Mitsubishi à la recherche d'une alternative au gel des nouveaux modèles annoncés par le constructeur japonais.

Réseaux

La France pays pilote dans la stratégie hydrogène de Toyota

A travers deux sociétés de taxi en région parisienne, Toyota aura déployé d’ici fin 2021 une flotte de Mirai de plus de 800 véhicules, la plus importante dans le monde. Un projet mené à travers HysetCo dont sont coactionnaires Toyota, Air Liquide, Kouros, Idex et STEP. Les détails du projet avec Frank Marotte, Président et CEO de Toyota France.

Constructeurs

Catégorie Equipementiers

Faurecia fournira à Renault des réservoirs pour véhicules à hydrogène

(AFP) - L'équipementier Faurecia va fournir à Renault des réservoirs destinés à équiper des utilitaires légers fonctionnant à l'hydrogène, l'une des technologies promettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre des véhicules, ont annoncé les deux entreprises françaises vendredi.

22/02/2021

France Relance : le fonds de soutien à l’automobile finance 97 nouveaux projets

Le gouvernement a publié hier la liste des nouveaux projets automobiles financés dans le cadre du plan de relance pour un montant de 95 millions d’euros de subventions. Les projets de ces entreprises témoignent du dynamisme du tissus industriel français. Le fonds automobile dispose encore d’une enveloppe de 366 millions d’euros.

17/02/2021