Publicité
Services - 13/07/2022

Assurances auto : une offre en fonction des données de conduite patine en France

(AFP) - Une offre d'assurance automobile où la prime varie en fonction des données de conduite remontées par un boîtier installé dans la voiture : de telles initiatives peinent à s'imposer en France, frileuse sur le plan légal et culturel.

Auteur : AFP

Partager cet article

"La sensation d'être fliqué pour gagner cinq euros par mois, ça ne marche pas", assène dès le départ Christophe Dandois, patron de la néo-assurance Leocare. Pour le client, "le jeu n'en vaut pas la chandelle", les économies générées étant trop faibles pour justifier l'installation d'un mouchard envoyant vitesse, distance parcourue et style de conduite à son assureur.

La formule du "pay as you drive" (payer en fonction de votre conduite) n'est pas nouvelle en France. La compagnie Direct Assurance propose par exemple depuis 2015 une offre baptisée "Youdrive", qui va jusqu'à prendre en compte la qualité de prise de virages du conducteur pour ajuster sa prime au mois le mois. Elle reste cependant pudique sur son nombre de clients.

D'autres acteurs comme Groupama s'y sont essayés, avant de faire marche arrière.

Parmi les freins figure aussi en bonne place la réglementation "très stricte sur l'usage des données", souligne Axa France, qui ne se voit pas en l'état mettre sur pied une offre "fluide et satisfaisante" pour le client.

Le premier assureur français, par ailleurs maison mère de Direct Assurance, s'est cependant associé en décembre au constructeur automobile Stellantis, issu de la fusion de Peugeot-Citroën et Fiat-Chrysler, pour proposer ce type de produit.

Le nouveau propriétaire d'un véhicule se voit attribuer à l'issue des six premières semaines un score de conduite basé sur quatre critères : accélération, freinage, vitesse et utilisation du véhicule (distance et durée), sans installation de boitier puisque le véhicule est déjà connecté.

Cette note déterminera le niveau de remise consenti sur le tarif initial, revu au bout d'un an.

"Safety score" de Tesla
Ce type d'offre peut être intéressant pour "un nouvel acteur" qui chercherait à se différencier des offres traditionnelles, estime un expert du secteur.

Ou un constructeur. Tesla teste depuis moins d'un an sa propre police d'assurance dans neuf états des Etats-Unis. Grâce aux données collectées directement par la voiture, un "score de sécurité" est calculé et détermine la prime du mois suivant.

"Vous effectuerez des paiements mensuels basés sur votre comportement au volant au lieu des facteurs traditionnels tels que le crédit, l'âge, le sexe, l'historique des sinistres et le dossier de conduite utilisés par les autres fournisseurs d'assurance", vante la société d'Elon Musk.

S'il peine à se développer en France, le concept "peut avoir un sens pour les jeunes conducteurs", reconnait toutefois Christophe Dandois. Ces derniers ne disposant pas d'antécédents de conduite, ils payent par défaut le prix fort.

Les offres ne développent par ailleurs qu'un volet bonus, jamais de malus.

Une appli qui vous veut du bien
"L'accidentologie des clients Youdrive est sensiblement plus basse, de l'ordre de -15%", avance auprès de l'AFP le directeur marketing de Direct Assurance Emmanuel Wehry, le dispositif incitant selon lui à conduire "mieux, plus calmement et moins".

D'autres pays voient émerger des offres comparables sur la santé, mais le principe de solidarité de l'assurance maladie obligatoire rend impossible leur mise en place en France.

L'assureur Generali s'y est pourtant essayé avec Vitality, un "programme de prévention" accessible aux salariés des entreprises qui y souscrivent. Gratuit et facultatif, il leur permet de gagner des points grâce aux activités effectuées, convertibles en chèques cadeaux.

Les pays alémaniques et francophones "sont encore des pays assez réfractaires à lancer ce type de solution", explique à l'AFP Manuel Heuer, directeur des opérations de Dacadoo, du fait "de la loi d'un côté, du système de santé existant et de la culture", allergique au "Big brother is watching you" (Big Brother vous surveille).

La plateforme de la start-up suisse gagne cependant de nombreux marchés, dernièrement avec de grands réassureurs comme SwissRe et HannoverRe.

L'intérêt ? Elle "vous chatouille, vous motive à vous maintenir" en forme et peut vous "aider à adopter des comportements un peu plus sains", vante M. Heuer

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Il faudrait évidemment une très grosse différence de tarif pour que ça marche.

Bruno Haas, Le 13/07/2022 à 11:18

Tout cela passe par l'éducation de base ...car lors des mes voyages en Europe et surtout chez les germaniques...et en conduite ...ils y a des choses et des pratiques qui ne se FONT pas et tout le monde est d'accord pour cela !
Certains modes de conduite dangereuse ne sont absolument pas acceptés...par exemple si sur une autoroute allemande un gars peut rouler à 300 km/h ...si un panneau se présente à 110 km ...le gars à 300 km réduit immédiatement sa vitesse !
Ma chiotte PHEV ...à 160 km/h réels n'est pas à la hauteur des puissantes freinages des mêmes allemandes ...mais le prix est de 35000 euros de plus au tarif !!
Je me contente largement de mes 160 km/h ...et je ne pète pas plus haut que mon cul !!
Le fait encore que j'ai vu des prix de l'essence sur autoroute de 2,80 euros le litre dans sud de l'Allemagne ce mois de juillet ... met au "ralenti" ou presque beaucoup de BMW, Audi et Mercedes !!
Pour rigoler et en Hongrie dans certaines provinces, j'ai vu des pompes à sec pour tout carburant ...et comme ceux-ci sont vachement subventionnés...il n'y presque que les riches qui circulent et ont les moyens de payer de l'essence "Racing" à 100 octanes ...et celle-là n'est pas subventionné !
Nous parlions assurance !
Mon fils qui roule sur une Tesla Y à Atlanta ...c'est vu faire des propositions pour devenir bête testeur (du fait d'être obligé d'être un bon conducteur puisque médecin...rigolez !!) me dit que le paramétrage de sont parcours domicile-hôpital ...lui facilite automatique le parcours et la vie !
Il se met par contre très peu en en parcours automatique...hors de la ville !
Pour les prix et les gains, beaucoup savent qu'aux US...l'américain vit pour payer des factures !!
Sachez que les "subprimes" n'ont pas disparu...et que la dette "étudiante" est la plus élevé du monde !!
Ne sortez pas vos mouchoirs, doit gérer sa merde !!
Ah au fait, prévoyez un pull pour l’hiver...et arrêtez ceux qui pleurnichent que Poutine va nous priver de pétrole !! Nous verrons bien le moment venu ...
Les mots "économies d'énergie" n'existent pas dans la langue française !
Encore un hors sujet ...

PS
Message personnelle pour notre ami M.Haas...mon fils s'est vu proposer un aller simple gratuite pour deux en hélico Manhattan-JFK ...a fin de faire la pub dans sont entourage de petit riches...et il semble que c'est la crise, les gens n'auraient plus 195 dollars pour faire la course...et des hélicos de 6 places tournent à vide ...alors que les avions sont pleins !
Question:
Est-ce que le petit riche américain devient écolo ??
Est-ce que pilote d'hélico c'est l'avenir aux US ??

Durand Pierre, Le 13/07/2022 à 12:30

Pour vous répondre cher Jo, mon fils a quitté les Etats-Unis quelque temps après la crise du Covid. Il est retourné à NYC chez Helicopter Flight Services (HFS) qui l'ont rappelé pour faire la saison été 2021 puis il est revenu en France pour passer toutes les équivalences lui permettant de voler en France.
C'est assez drôle de voir que ses instructeurs avaient entre 700 h et 1000 h de vol quand il en a 3000, qui plus est avec les Qualifs de NYC et ses trois aéroports (JFK, Guardian, Newark). Pas facile...
Surprenant que les hélicos soient vides car HFS a encore demandé à mon fils de faire la saison été 2022 mais comme il est maintenant en poste en France, il a décliné l'offre.
Je pense néanmoins que l'avenir des pilotes aux Etats-Unis est plus "assuré" qu'en France, d'autant que l'UE, aussi débile qu'à son habitude, interdit (va interdire) le survol des métropoles pour les hélicos mono-turbine. Principe de précaution ridicule : si panne = crash sur les habitations.

Aujourd'hui-même il emmène un client de Boffres (Ardèche) à Clermont-Ferrand et retour ce soir. Le client est un fournisseur de la société Hermès... On n'a pas tous les mêmes valeurs.

Bruno Haas, Le 13/07/2022 à 14:31

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 13/07/2022

Les risques de récession augmentent aux Etats-Unis, qu'est-ce que cela signifie pour l’industrie automobile ?

Tout le monde ne parle plus que de risque de récession économique. Aux Etats-Unis, l’économie perd de la vitesse. Les défauts de paiement pour les prêts automobiles et immobiliers sont de plus en plus nombreux. L’inflation heurte les ménages et la demande, pourtant toujours supérieure à l’offre, semble ralentir. Ce sont les signes qui pointent vers une récession économique. Que cela signifie-t-il pour l’industrie automobile ?

Analyse

Renault : les ventes du premier semestre bridées par le niveau de production

Sur le premier semestre la marque Renault annonce des résultats en phase avec ses objectifs : croissance de la part de ses ventes de véhicules électrifiés, rééquilibrage vers les clients particuliers, hausse de la part des véhicules du segment C. Les explications de Fabrice Cambolive, directeur général délégué de la marque Renault et Ivan Segal, directeur commerce France.

Constructeurs

Catégorie Services

L'Opep+ pourrait être amené à augmenter sa production, dit le Kazakhstan

(Reuters) - L'Opep+ pourrait être amené à augmenter sa production de pétrole pour éviter une surchauffe du marché, a déclaré mercredi le Kazakhstan, membre du groupe de producteurs de pétrole qui se réunit mercredi pour discuter des politiques de production à partir de septembre.

04/08/2022

Uber dégage un flux de trésorerie positif au 2e trimestre, son titre s'envole

Uber Technologies a publié mardi un flux de trésorerie trimestriel positif pour la première fois de son histoire et prévoit un bénéfice d'exploitation supérieur aux estimations pour le troisième trimestre, pariant sur une demande stable pour ses services de transport de personnes et de livraison de nourriture.

03/08/2022

Le développement de la LOA potentiellement entravé par une prochaine directive européenne

Une directive européenne relative aux crédits à la consommation est actuellement en discussion entre les trois colégislateurs européens. Depuis le texte de la Commission européenne publié en juin 2021, les Etats membres et le Parlement européen viennent chacun d’adopter une position. Plusieurs dispositions nouvelles auront un impact sur les conditions d’exercice du financement automobile sur le lieu de vente, dont la LOA. Les explications d’Isabelle Guittard-Losay, directrice des relations institutionnelles de BNP Paribas Personal Finance.

22/07/2022

BCA installe des portiques Proovstation chez Carrefour pour faire du rachat cash

BCA Group va utiliser les scanners de ProovStation (pour la carrosserie) et de Michelin (pour les pneus) pour proposer des offres instantanées de rachat cash sur les parkings des hypermarchés Carrefour. Les premiers tests débutent cet été à Vénissieux et Aix-en-Provence, puis en Ile-de-France à la rentrée.

21/07/2022