Publicité
Publicité
Constructeurs - 02/11/2021

Daimler : bénéfice en hausse malgré le manque de semi-conducteurs

(AFP) - Le groupe automobile allemand Daimler a fait état vendredi d'une forte hausse de ses bénéfices au troisième trimestre, malgré une "baisse considérable de la production et des ventes", en raison de l'actuelle pénurie de semi-conducteurs.

Auteur : AFP

Partager cet article

Sur un an, Daimler enregistre une hausse de 19% de son bénéfice net, qui s'établit à 2,57 milliards d'euros, tandis que son résultat opérationnel ajusté a progressé de 4% à 3.61 milliards d'euros, a-t-elle détaillé dans un communiqué.

"Nous restons en bonne voie pour atteindre nos objectifs pour l'ensemble de l'année (...) malgré un environnement difficile", a déclaré Harald Wilhelm, directeur financier de Daimler AG, lors d'une conférence de presse téléphonique.

"Sur tous nos marchés, nous faisons face à une demande très forte", a-t-il ajouté.

Ces bons résultats sont notamment liés à une "maîtrise des coûts fixes", a détaillé le producteur des Mercedes-Benz.

Daimler est lancé depuis 2019 dans un vaste programme visant à baisser ses coûts de 20% d'ici 2025, pour financer la coûteuse transition vers la voiture électrique.

Malgré ces bons résultats, Daimler n'est pas épargné par la mauvaise conjoncture sur le marché automobile, en lien avec la crise des semi-conducteurs, et fait état d'une "baisse considérable des ventes et de la production", qui a fait stagner son chiffre d'affaires, à 40,1 mds d'euros (40,3 au 3 trimestre 2020).

L'ensemble de la filière est actuellement plombé par les problèmes d'approvisionnement qui touchent ces composants électroniques essentiels de la production de voitures.

Comme les autres constructeurs, Daimler a dû ralentir sa production et "il n'a pas été toujours possible de répondre à la demande" des clients.

Plus globalement, "la hausse des prix des matières premières a réduit les bénéfices", selon l'entreprise.

Prévisions maintenues
Au troisième trimestre, le constructeur a vendu seulement 577.800 automobiles, en baisse de 25% par rapport à 2020, une année pourtant marquée par la crise sanitaire.

Seule Daimler Truck, la division poids lourds du groupe, a vu ses ventes grimper, avec une hausse de 8% sur un an.

Dans cette activité, "les vents contraires concernant les matières premières ont été partiellement compensés par une augmentation des prix nets", commente Daimler.

Le groupe allemand a annoncé en février vouloir organiser une scission de cette division, dans laquelle il va toutefois garder 35% des parts.

Le marché américain des véhicules et camions légers s'est contracté de 13%, tandis que les ventes en Chine ont chuté de 12%, selon Daimler. L'impact a été encore plus fort en Europe, avec un repli de 22%.

"Les pénuries auront un impact notable sur la production mondiale de véhicules au quatrième trimestre, et vont se poursuivre en 2022 même si la situation va s'améliorer progressivement", selon l'entreprise.

"Mais il reste difficile de fournir une prévision sur l'évolution de la situation", a-t-elle tempéré.

Pour l'ensemble de l'exercice, Daimler table sur un résultat opérationnel et un chiffre d'affaires "significativement plus hauts" qu'en 2020, une année marquée par la crise sanitaire.

A 8h30 GMT, après l'annonce des résultats, le titre de Daimler à la Bourse de Francfort était en hausse, gagnant 1,62% à 85,21 euros, sur un Dax perdant 0,60% à 15.602,60 points.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Je viens de me créer un avatar sur Metavers (du nez) de Zuckerberg de face de bouc...pour être à la pointe de la post-modernité !
Mon avatar se nomme DuranDuran et je met deux ou trois milliards en actions chez Tesla...mais pas un centime sur Daimler qui sont des super ringards et qui ne gagnent de l'argent qu'en sabrant sur tout chez eux.
Cela ne s'appelle pas gagner de l'argent...mais éviter de dépenser, ce qui est un minimum en gestion !
C'est un mauvais signe pour les zinzins !!

Durand Pierre, Le 02/11/2021 à 09:46

Vendez vos actions Daimler...elles sont en hausse avant la chute !!

Durand Pierre, Le 02/11/2021 à 09:50

Pour tous ceux qui croient que Merco innove et sont les meilleurs, ils se font tromper sur tout la ligne tout en payant des prix surfaits.
Exemple:
Chez Merco ils viennent de sortir un SUV (armoire normande) le GLE 300d 4Matic , qu'ils classent dans la catégorie des hybrides, mais au fait leur "hybride" est bidon puisque ils ont ajouté une hybridation 48 V à leur gros SUV de 2 tonnes. Cette auto utilise le plus puissant 4 cylindres diesel de Mercedes (l'OM 654 M), un 4 cylindres 2 litres de 272 ch, auquel on a ajouté un alterno-démarreur de seconde génération, d'une puissance de 22 ch.
Voilà une "innovation" de motoristes feignants !! Je ne vous dit pas le prix de l'entretien de tout cela chez eux...et seulement deux ans de garantie !!
Pour 2500 euros de plus ont peut avoir un PHEV...chez eux dans le même format !!
Une bonne idée dans plein de caca cher produit chez eux !
La puanteur diesel pour l'automobiliste lambda va leur coller aux basques encore trente ans !
Le gros diesel sera là pour encore 50 ans, et là je n'ai rien à dire, c'est un héritage et un fait, et ils savent faire, mais dans le poids lourd ils ne sont pas tout seules, hélas pour eux !!

Durand Pierre, Le 02/11/2021 à 11:32

Bien sur je tape à bras raccourcis sur le tonton Merco, mais il y a un mister Hyde qui fait dans sont coin chez eux des PHEV et ils ont les moyens d'enquiquiner leurs concurrents...en faisant par exemple un PHEV classe C (le C 300e) et pas que lui, qui fait 100 km réelles en électrique si on le charge tous les soirs !
Je vais pas vous reprocher si vous êtes un petit riche, et a condition de le faire de manière intelligente un contrat d'entretien global (pas donné mais vous êtes riche) et aller chercher le pain tous les matins avec, même si votre boulanger est à 40 km de chez vous. Avec seulement deux ans de garantie, vous êtes un pigeon riche !!
Le drôle c'est que cette grosse "merveille" de PHEV est au même prix qu'un diesel 220CDI puant toutes options !
Prévoyez quant même 70000 euros !! Voilà du statutaire écolo pas cher du coup !!

Durand Pierre, Le 02/11/2021 à 19:16

Vite !
Mettez Jo Durand en PLS, défibrill, respirateur et assistance psychologique...
;0))

Lucos , Le 02/11/2021 à 22:39

Je ne peux pas mercredi j'ai piscine !!

Durand Pierre, Le 03/11/2021 à 12:14

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 02/11/2021

Elon Musk pourra-t-il encore longtemps transformer son récit en réalité ?

Le modèle des start-ups et le fait qu’elles réclament le droit de perdre de l’argent et d’être soutenues dans leurs volontés de croissance pendant de longues périodes brouillent les repères : là où l’on déploie d’habitude des critères économiques et comptables clairs au terme desquels les entreprises se doivent d’être profitables, il nous est demandé de "changer de paradigme" et de tenter d’évaluer la soutenabilité de la promesse de succès à terme. Le cas Tesla montre que si une proportion suffisante d’investisseurs y croit, l’innovateur peut bénéficier pendant plus d’une décennie d’une espèce de régime de subvention privée qui permet à l’entreprise de fonctionner à perte et d’avoir finalement raison contre les sceptiques. En 2021, fort de cette histoire, Elon Musk se lance dans un nouveau récit et promet de fabriquer demain 20 millions de voitures par an. Trouvera-t-il encore le soutien des marchés ?

Analyse

Japon : nouveau plongeon des ventes automobiles en octobre

(AFP) - Les ventes de véhicules neufs au Japon se sont effondrées de 30% en octobre, comme en septembre, selon de nouveaux chiffres mensuels publiés lundi reflétant toujours les difficultés actuelles des constructeurs automobiles nippons face aux pénuries mondiales de pièces.

Marchés

Catégorie Constructeurs

Renault Nissan : De Meo pourrait retourner au Japon dès juin

(Reuters) - Le directeur général de Renault pourrait retourner au Japon en juin pour le deuxième mois d'affilée, a dit à Reuters une source proche du dossier, signe d'une intensification des échanges avec Nissan sur le projet d'entité électrique du constructeur automobile français.

23/05/2022

Lancia prépare son retour dans cinq pays européens pour 2026

Lancia a annoncé vendredi les grandes lignes de son plan pour revenir sur les grands marchés d’Europe de l’Ouest avec une gamme de 3 modèles tous entièrement électriques et un positionnement premium. Le réseau sera peu dense et la moitié des ventes se feront en ligne. Dans chaque pays, la direction de la marque est confiée au directeur d'Alfa Romeo et donc à Paola Picchierri pour la France.

23/05/2022

Le design Renault retrouve l’inspiration avec Gilles Vidal

Renault a présenté hier le premier concept car de l’ère Gilles Vidal. Un design puissant et épuré qui réinterprète avec bonheur le cœur de gamme de la marque. Baptisé "Scénic Vision", il définit l’orientation design des prochaines années et aussi dans quel esprit la marque veut incarner la notion "ESG". Précisions avec Gilles Vidal.

20/05/2022