Publicité
Publicité
Constructeurs - 29/09/2022 - #Buick , #General Motors , #Cadillac , #Chevrolet , #Gmc

GM va investir 760 millions de dollars pour "électriser" son usine de Toledo

Par Reuters

(Reuters) - General Motors a annoncé vendredi qu'il allait investir 760 millions de dollars dans son usine de Toledo, dans l'Ohio, pour réaffecter sa première usine américaine de moteurs, à la production de véhicules électriques.

Le plus grand constructeur automobile américain fabrique actuellement les transmissions GM à six, huit et dix vitesses et à neuf vitesses pour ses gammes Chevrolet, Buick, GMC et Cadillac dans son usine de Toledo (Ohio) baptisée Toledo Propulsion Systems.

Il a annoncé vendredi qu'il allait investir 760 millions de dollars pour réaffecter cette usine à la production de véhicules électriques.

L'usine de Toledo emploie actuellement environ 1.500 personnes. De nombreux ouvriers de l'automobile ont exprimé leurs inquiétudes quant au passage aux véhicules électriques (VE) et à l'impact qu'il aurait sur l'emploi actuel dans le secteur de l'automobile.

Le vice-président exécutif de GM, Gerald Johnson, a déclaré que GM cherchait des moyens d'augmenter sa capacité de production de véhicules électriques au-delà de son objectif actuel de pouvoir construire un million de VE en Amérique du Nord d'ici 2025.

GM a déclaré l'année dernière qu'il augmenterait de 75% ses investissements dans les VE et les véhicules autonomes de 2020 à 2025 pour atteindre 35 milliards de dollars, alors qu'il s'est engagé à ne plus vendre de véhicules à essence d'ici 2035.

GM et LG Energy Solution ont déclaré le mois dernier qu'ils envisageaient de créer dans l'Indiana une quatrième usine de fabrication de cellules de batterie aux Etats-Unis par leur coentreprise Ultium. Le site devrait coûter environ 2,4 milliards de dollars.

Le ministère américain de l'énergie a déclaré en juillet qu'il envisageait de prêter 2,5 milliards de dollars à Ultium pour l'aider à financer la construction de nouvelles installations de fabrication de cellules de batteries lithium-ion.

En août, le Congrès a approuvé des incitations financières importantes pour les constructeurs automobiles afin de convertir les usines produisant des pièces pour les véhicules à essence en modèles électriques. Un projet de loi prévoit "plus de 15,5 milliards de dollars d'incitations et de subventions pour garantir que les Etats-Unis construisent des chaînes d'approvisionnement automobile et une plateforme de fabrication de batteries compétitive au niveau mondial".

Réactions

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Constructeurs

Les constructeurs sont beaucoup moins "verts" qu'il n'y paraît, alerte T&E

L’ONG Transport & Environment (T&E) met en garde les investisseurs institutionnels qui s'efforcent de décarboner leurs portefeuilles : selon ses calculs, les émissions de CO2 des constructeurs, au cours du cycle de vie de leurs véhicules, seraient en réalité 51% supérieures à ce qu’ils communiquent. Les agences de cotation sous-évaluent également très nettement les émissions du cycle de vie (scope 3), dont la divulgation sera obligatoire à partir de 2023 dans l‘UE. T&E recommande aux instances européennes de définir des règles de calcul précises de ces émissions indirectes de CO2.

CHRONIQUE

La Douanière Rousseau (et le Chef de Gare)

C’est une chronique un peu saignante que je vous propose comme plat du jour. Car ce n’est pas parce que je prends le train en marche, que je ne vais pas ajouter mon grain de sel à la désormais fameuse affaire de l’entrecôte…

Constructeurs - 01/12/2022

Véhicules électrique : vers une valeur résiduelle de 50% à 9 ans ?

La transition énergétique vers le véhicule électrique couplée au changement d’usage apporté par le numérique et l’exploitation des données des véhicules redéfinit le business model de la chaîne de valeur automobile. L’une des conséquences pourrait être une moindre obsolescence des véhicules avec des valeurs résiduelles qui auront une bien meilleure tenue, a souligné Nicolas Harlé, partner de Bain & Company lors d’une conférence de la PFA.

Constructeurs - 29/11/2022

Lancia révèle sa nouvelle identité de marque

Lancia organisait hier "the Lancia Design Day", un événement qui pouvait être l’occasion de révéler, espérait-on, le concept-car de la future Ypsilon qui sera commercialisée "début 2024". C’est malheureusement un peu trop tôt pour la future "marque de l’élégance italienne" du groupe Stellantis, qui a en revanche révélé son nouveau logo et sa nouvelle identité de marque.