Services - 05/10/2020

Goldman Sachs rachète l'activité cartes bancaires de GM

(AFP) - La banque d'affaires américaine Goldman Sachs va racheter l'entreprise de cartes de crédit de General Motors, GM Card,  pour environ 2,5 milliards de dollars, rapporte jeudi le Wall Street Journal (WSJ), citant des sources anonymes proches du dossier.

Auteur : AFP

Partagez cet article     

La firme britannique Barclays était également sur les rangs, selon le quotidien américain des affaires.

Goldman Sachs et GM Card se sont mises d'accord sur le prix de rachat et devraient finaliser l'opération dans les semaines à venir, selon le WSJ.

"Goldman Sachs, nouveau venu dans le domaine des cartes de crédit, a remporté l'enchère sur Barclays", ont déclaré des sources proches du dossier, ce qui permettra à la société de Wall Street de récupérer plus d'un million de titulaires de cartes GM et leurs dépenses annuelles d'environ 8,5 milliards de dollars, indique le journal.

Goldman Sachs, qui est en train d'étoffer sa division de banque de détail, n'est pas tout à fait novice dans le secteur puisqu'elle avait noué un partenariat avec Apple pour lancer une carte bancaire.

L'établissement compte attirer 300.000 nouveaux clients individuels dans la gestion de patrimoine et va proposer à partir de 2021 la possibilité d'ouvrir un compte courant.

Cette opération intervient à un moment compliqué, note le WSJ, puisque les banques ont dû reporter les paiements de millions de titulaires de cartes de crédit confrontés à des difficultés financières liées à la pandémie de coronavirus. Elles ont mis de côté des milliards de dollars pour couvrir les pertes potentielles si leurs clients n'honoraient pas leurs échéances de remboursements.

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 05/10/2020

Luca de Meo et Renault : un plan, vite !

Les organisations syndicales, peu coutumières du fait alors que les élections des représentants au conseil d’administration vont se tenir la semaine du 5 octobre, ont unanimement rejeté le plan d’économie de leur direction. S’adossant au rapport qu’elles avaient demandé au cabinet Secafi et sans contester la nécessité d’un tel plan, elles pointent l’incohérence qu’il y a à exiger des économies et des réductions d’effectifs aussi drastiques sans qu’il soit possible de se projeter sur les priorités et in fine le travail qui sera demandé à chaque site ou chaque service. Elles mettent ainsi Luca de Meo face à une exigence qu’elles ne sont pas les seules à ressentir : Renault a besoin d’un plan stratégique et ne peut plus attendre pour qu’il lui soit donné.

Analyse

Catégorie Services

ALD s'attend à un bénéfice net d'environ 140 millions d'euros au 3e trimestre

(AFP) - ALD, spécialiste de la gestion de flotte et de la location longue durée de véhicules, s'attend à dégager un résultat net d'environ 140 millions d'euros au troisième trimestre, profitant d'une reprise plus rapide que prévu des ventes de voitures d'occasion, a-t-il annoncé mardi dans un communiqué.

21/10/2020

Renault cède Marcel à la holding de By My Car

Après Keolis, qui a cédé LeCab trois ans après l'avoir acquis, c'est au tour de Renault de jeter l'éponge et de revendre Marcel, l’opérateur de VTC en Ile-de-France, à un opérateur inattendu, Ascom Invest, holding familiale du groupe By My Car.

21/10/2020

DMS : Imaweb se développe par acquisition en Europe

Après avoir fusionné en 2019, les deux fournisseurs de DMS, l’espagnol Imaweb et le français Datafirst-I’Car Systems, sont désormais réunis sous une unique marque, Imaweb, qui pèse plus de 40% des marchés français et portugais et environ 30% du Benelux, grâce à de récentes acquisitions qui ont encore augmenté son potentiel.

15/10/2020

Le loueur Sixt lance un abonnement "tout inclus"

(AFP) - Le loueur de véhicules Sixt a annoncé mardi le lancement d'un abonnement "tout inclus" et presque sans engagement, pour répondre à "l'évolution des besoins de mobilité".

14/10/2020