Publicité
Publicité
Constructeurs - 18/06/2021

Hopium dévoile son premier prototype de sportive à pile à combustible

Comme Promis, Hopium a révélé hier le premier prototype roulant de ce qui deviendra en 2025 la première berline de luxe à hydrogène produite en France.

Hopium dévoile son premier prototype de sportive à pile à combustible

Auteur : Xavier Champagne
Chef de rubrique

Partager cet article

Hopium déroule son plan de marche en présentant, comme annoncé en octobre 2020, son premier prototype de sportive de luxe à pile à combustible. Ce démonstrateur technique baptisé Machina Alpha 0, a été conçu dans les ateliers d'essai et de développement d’Hopium, installés sur le circuit de Linas-Montlhéry (91).

Après les phases de design et d'architecture, puis l'implémentation de ses différentes composantes au sein du véhicule, le prototype a pu être évalué et perfectionné au travers d'essais sur banc et sur piste et s’approche déjà des performances visées pour le véhicule de série, affirme le constructeur.

La date de commercialisation est encore lointaine (fin 2025) mais les réservations pour les 1.000 premières unités numérotées de l'Hopium Machina sont déjà ouvertes.
Hopium nous donne rendez-vous au premier trimestre 2022, pour une nouvelle annonce.

Créée par Olivier Lombard, pilote de développement des prototypes de compétition à hydrogène du laboratoire suisse GreenGT, la marque Hopium a pour ambition de "réunir un écosystème français et européen" pour produire en France à partir de 2026 une berline de luxe à pile à combustible, la Machina.

Cette sportive de luxe d'une puissance de 500 ch pour 1.000 km d'autonomie sera commercialisée "entre 110.000 et 140.000 euros", nous a dit Olivier Lombard, lors de la révélation du projet en octobre 2020. "Nous comptons en vendre 8.000 entre 2026 et 2030 et réaliser un chiffre d’affaires d’un milliard d’euros sur la seule année 2030, en étant présent en Europe, en Chine, en Corée du sud, au Japon et aux Etats-Unis", projette-t-il.

Hopium, qui compte une trentaine de collaborateurs, a levé pour le moment 7,3 millions d'euros auprès d'investisseurs privés, a confié Olivier Lombard à l'AFP.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Entre 110 et 140K ?...
si je puis dire ... y a de la marge avant que cela devienne l'Hopium du peuple ...(je sais, elle était facile...)
;0)

Ade Airix, Le 18/06/2021 à 07:55

- "Bon, on met quoi sur le communiqué Chef ?"
- "Mettez la grosse louche Dugommier, faut impressionner !"
- "Pour les Watts et l'autonomie ?
- "500 ch et autonomie 1000 km !"
- "Mais Chef ça existe pas une pile qui te sort 500 ch pendant mille borne !"
- "Vous occupez pas des signaux, chargez la mule ! C'est du marketing Dugommier, pas une science exacte !"
- "Oui mais les chevaux c'est pour les thermiques pas pour les VE ! On met en Watt ?"
- "Des gros chiffres je vous ai dit Dugommier ! On s'en fout des unités ! Soyez pas ISO comme ça !"
- "Ok chef et faut prévoir d'en vendre combien des Bitza comme ça ?"
- "Faut 1 milliard de CA dans 5 ans, je vous laisse faire le calcul !"
- "Et on commence quand ?"
- "Ca devrait déjà être fini !"
- "Oulàà, c'est plus la Dreamteam qu'il vous faut là, c'est un magicien !"
- "Vous ! Dubras ! Dugenou !.. la Dreamteam ?"
- "Ben oui avec les délires des gars du 2ème, il y bien fallu le devenir !"
- "Dugommier ! Au boulot !"
- "Oui Chef !"
- "Et oubliez pas les chevaux.."
- " Vozord' Chef !"
;0)

Lucos , Le 18/06/2021 à 09:23

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 18/06/2021

Lancement 100% digital de l’EQA : on fait le bilan

Les groupes GGE, Hamecher et Huillier, ont fait appel à la puissance de feu de LiveCars pour mutualiser une opération marketing inédite : la présentation en direct sur internet de l’EQA par Malika Ménard, Miss France 2010. Comme promis, on fait le bilan de l’opération.

Réseaux

Aramis Auto a réussi sa levée de fonds de 250 millions d’euros

C’est la plus importante introduction en Bourse sur Euronext Paris depuis 2019 : Aramis Group va mettre entre 20 et 23% de son capital en Bourse et lever 250 millions d’euros de cash pour financer sa croissance. Stellantis reste un solide actionnaire, à 60,6%, d’une entreprise dont la capitalisation boursière atteint 1,9 milliard d’euros.

Internet

Pourquoi les réseaux de distribution ne sont pas tous logés à la même enseigne ?

En Europe, Stellantis initie la refonte de son réseau. Pendant ce temps, aux Etats-Unis, les réseaux de distribution sont en pleine effervescence. La demande pour des voitures neuves ou d’occasion reste forte et l’offre manque cruellement. Il faut pouvoir servir des clients sans inventaire et donc rivaliser d’ingéniosité pour profiter de ce moment où les volumes sont aussi faibles que les marges sont élevées. Plus facile à dire qu’à faire.

Analyse

Catégorie Constructeurs

Aston Martin ralentit ses pertes, la demande accélère

(AFP) - Le constructeur de voitures de luxe Aston Martin a annoncé mercredi avoir limité ses pertes au deuxième trimestre, grâce à la forte reprise de la demande depuis le début de l'année avec le déconfinement.

29/07/2021

Covid-19 et pénurie de puces maintiennent Tata Motors dans le rouge

(AFP) - Le constructeur automobile indien Tata Motors a réduit ses pertes au premier trimestre de son exercice décalé 2021/2022, porté par un bond de 108% de son chiffre d'affaires, même si ses résultats continuent d'être affectés par la pandémie et la pénurie de semi-conducteurs.

27/07/2021

Daimler va ouvrir quatre "giga-usines" en Europe d'ici 2030

(AFP) - Le constructeur automobile allemand Daimler sera prêt à passer au tout électrique avant 2030 et, pour y parvenir, va investir 40 milliards d'euros au cours de la décennie, a-t-il annoncé jeudi. Il compte notamment investi des 8 usines de batteries dans le monde.

23/07/2021

Herbert Diess : "Nous allons réinventer Volkswagen"

D'ici 2026, le groupe Volkswagen disposera d'une unique plateforme pour tous ses modèles électriques et de son propre système d'exploitation logiciel, prêt pour le niveau 4 d'autonomie. Une "New Auto" dans laquelle le groupe investira 73 milliards d’euros sur la période 2021-2025.

23/07/2021