Publicité
Publicité
Equipementiers - 19/05/2021

Jura : les syndicalistes de la fonderie MBF en grève de la faim pour sauver leur entreprise

(AFP) - Quatre représentants syndicaux de la fonderie automobile MBF Aluminium menacée de fermeture à Saint-Claude (Jura) vont entamer mardi une grève de la faim devant le ministère de l'Economie à Paris pour obtenir de l'Etat des actions en mesure de sauver le site de 270 salariés.

Auteur : AFP

Partager cet article

Les quatre délégués, représentant l'intersyndicale CGT-CFDT-Sud, doivent débuter leur action vers 14H30 dans "l'espoir de se faire entendre et écouter" par le ministre de l'Economie Bruno Le Maire et la ministre déléguée à l'Industrie Agnès Pannier-Runacher, a annoncé à l'AFP Nail Yalcin, délégué CGT et l'un des grévistes de la faim.

Selon l'intersyndicale, les salariés de MBF, entreprise en redressement judiciaire depuis novembre dernier, attendent de l'Etat qu'il apporte des "garanties financières" de plusieurs millions d'euros pour accompagner une solution de reprise et qu'il "fasse pression" sur les deux principaux clients, PSA et Renault, pour "qu'ils honorent leurs engagements de commandes" auprès de la fonderie.

Les grévistes de la faim ont l'intention de "venir tous les jours devant Bercy de 10H00 à 18H00, avec nos pièces et nos banderoles", jusqu'à ce qu'ils soient reçus par les ministres, a précisé M. Yalcin.

Les différentes actions depuis début avril (manifestations, arrêt de travail, opération escargot sur l'autoroute, interpellation par courrier des ministres et demande d'audience) "n'ont pas été suffisantes pour attirer l'attention des constructeurs français et de l'Etat, qui seuls ont le pouvoir de pérenniser MBF", a souligné l'intersyndicale dans un communiqué lundi.

Cette dernière a déploré "l'immobilisme" de M. Le Maire, qu'elle juge "incompréhensible" et qui "pose vraiment la question de la volonté de l'Etat à garder encore une souveraineté dans le secteur de la fonderie".

Une audience sur le sort de MBF Aluminium, présentée comme celle de la dernière chance, est programmée le 25 mai au tribunal de commerce de Dijon (Côte d'Or).

Elle doit examiner l'unique offre de reprise déposée, celle de l'entrepreneur Michaël Azoulay, qui conserverait 229 salariés, soit une réduction de postes limitée à 42, a souligné M. Yalcin. Mais "les questions portent sur les perspectives industrielles" de ce projet, a-t-il ajouté.

L'entreprise fabrique des carters de moteurs et des éléments de boîtes de vitesse.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Bon courage à tous,merci à l’électrification,qu’en dites vous Lucos?avec vos allumeurs de réverbères !!!

Alain Boise, Le 19/05/2021 à 09:19

"On reste sur not' faim" (si j'ose ...) ?

... Pourquoi 3 offres de reprise dans l'Aveyron et 0 à Saint Claude ...
"nom d'une pipe" !
Pas d'engagement minimal des clients sur un niveau de commandes ? appareil industriel à bout de souffle ? Infrastructures "délicates" ? ou d'autres raisons plus obscures ?...
Là commence le boulot du journaliste ... pour l'instant c'est juste du tam tam ou de la typographie numérisée (je galèje, quoique) ...
;0)

Ade Airix, Le 19/05/2021 à 09:28

Eh oui Boise tous ces emplois sauvés dans les mines de charbon allemandes, vous devriez être content...
;0))

Lucos , Le 19/05/2021 à 09:33

C'est une situation dramatique qui ne doit pas durer.
Les grévistes de la faim ne pourront pas attendre 6 jours de plus sans s'alimenter...
Cela est bien triste.

Clerion , Le 19/05/2021 à 10:25

Montbéliard, c'est quand même plus proche de Saint Claude que Flins ou Douai voire Onnaing … ?
L'homme au cerveau d'or a le contact facile avec Carlos T. … Paraît il !

Après, il me semblait que les batteries étaient encapsulées dans des coques alu ?
C'est pas dans les cordes (si je puis dire) d'une fonderie aluminium, çà ?
Les marchés sont déjà pris ? … D'autres applications, des éléments de suspension en alu (?) … L'ennemi c'est le poids, dix tons (tontine) … Ah Monsieur, c'est pas si simple !
Restent les pipes ? … Ah mince … le tabac c'est pas bien !
Le VE … L'énergie du désespoir ? (je continue de galéjer, quoique)
;0)

Ade Airix, Le 19/05/2021 à 11:08

Et puis il y a d'excellentes saucisses à Montbéliard.
Ha zut, inutile pour un gréviste de la faim. Entre parenthèses, je ne trouve rien de plus débile qu'une grève de la faim.
Tiens, je vais me servir un chti canon.

Bruno Haas, Le 19/05/2021 à 11:34

Dit autrement ... Préférez le remue méninge à la grève de la faim voire au remue ménage ...
Que dit SECAFI ou un collègue sur la pérennité de l'activité de fonderie à Saint Claude ?

P.S. : sans connotation aucune, ne pas confondre "saucisses de Montbéliard" et "Merguez"
;0)

Ade Airix, Le 19/05/2021 à 12:11

Merci Clerion oui un drame!
Lorsque les charbonnages ont fermés en France il y a eu des reclassements partout,PTT,EDF,Marine,etc etc personne n’est resté sur le carreau !!!
On aimait le Peuple à cette époque,à lire vos commentaires je vois que nous en sommes loin voire très loin

Alain Boise, Le 19/05/2021 à 12:59

... Ben ... En fait, çà dépend essentiellement de votre lecture, cher Alain ...
Elle peut quand même différer de celle de la CGT, sans ostracisme aucun ... ?

Ade Airix, Le 19/05/2021 à 13:25

Martinez !
Sors du corps d’Alain !

Bruno Haas, Le 19/05/2021 à 13:52

Le sens de ma lecture chers retraités bagnolards ,c’est que ces gens se battent pour garder leurs emplois ,un peu de respect svp!!!

Alain Boise, Le 19/05/2021 à 14:23

Je porte beaucoup d'espoir en toute cette équipe de spécialistes qui depuis un moment prennent vachement de la hauteur...et qui "philosophent" avec du bon sens !!
Des stratégies électorales pourries à peine voilées n'annoncent rien de beau ni de bon (ni de nouveau) pour l'avenir...des lendemains qui chantent !
Croyez en votre action et décision individuel...pour sauver votre peau et avec beaucoup d'anticipation....sans mettre tous les œufs dans le même panier !!
Une chose est sure, et inévitable, l'avenir sera de rouler en silence et sera la classe...et moins vous vous faites remarquer, mieux ce sera pour vous !! Amen.
Il va y avoir un revers de la médaille...attention et cela va couter bonbon !!
Cela n'a rien à voir (et avoir) mais est-ce que vous avez remarqué que des requins de la télé et de la radio s'apprêtent à vous piquer (jusqu'à l'os) votre temps de cerveau disponible en créant des monopoles dans les médias ??
Regardez sur M6 et les autres le dimanche et toute la semaine l'immense privilège que vous allez avoir de recharger à fond sur des millions de bornes de recharge vos VE le TEMPS d'avaler un sandwich !!
Merci d'avoir lu ma bafouille inutile, tout en sachant que vous êtes au courant de tout cela depuis belle lurette !!
Bonne terrasse...changez de métier, mettez-vous pour certains à la limonade ...il y a de l'avenir au grand air !!

Durand Pierre, Le 19/05/2021 à 14:29

@ Alain Boise, Le 19/05/2021 à 12:59
Ce n'est pas aimer le peuple, c'est être humain tout simplement.
Sans vouloir systématiquement se mettre à la place de l'autre (l'empathie a ses limites), l'écouter et essayer de le comprendre, c'est déjà faire un pas.
Non ?

Clerion , Le 19/05/2021 à 14:46

Alain ...Pour aller vite ...car ...
Un peu de respect pour les "retraités bagnolards" SVP !
;0))

Ade Airix, Le 19/05/2021 à 15:02

Cher Alain, Cher Clerion
J'ai commis, ici, suffisamment de commentaires à la fois empathiques et "solidaires", notamment sur les fonderies tricolores (je vous ai trouvé bien silencieux alors) mais dans le bon sens du terme, pas dans le " compassionel à la p'tite semaine" pour n'avoir pas de leçons d'"humanisme" à recevoir...
Desproges avait diablement raison, on peut rire de tout mais pas ..
Tant pis ... !
;0)

Ade Airix, Le 19/05/2021 à 15:12

Alain, je ne crois pas manquer de respect pour les salariés dans la mesure où ils ne sont pas cégétistes. Ceux là, je les renvoie à leurs responsabilités de destructeurs professionnels d’emplois.

Bruno Haas, Le 19/05/2021 à 15:32

@ Ade Airix, Le 19/05/2021 à 15:12
Je ne tiens pas à jour les compteurs sur ce que disent quotidiennement les uns et les autres. Je donne simplement mon avis.
Par contre quand il y grève de la faim, j'estime que la santé et la vie des gens sont en jeu (je ne dis pas que c'est une bonne méthode de revendication), et que cela ne peut pas durer.
Côté humour, je vous invite à relire ce que j'ai écrit aujourd'hui, donc de ce côté là...
Pour le compassionnel, je tiens à l'écrire toujours avec un m, comme il se doit.
Sans rancune, cher Ade Airix !
;-)

Clerion , Le 19/05/2021 à 15:37

@ Clerion , Le 19/05/2021 à 15:37
... C'est un chose de "tenir à jour des compteurs", c'en est une autre de savoir où l'on met les pieds surtout lorsque l'"on" entend donner des leçons de quelque nature que ce soit ... !
L'"astuce" sur le "m" ... Etait ce bien nécessaire pour la clarté du propos ... "chuis pas sur" ?
Sans rancune ... comme vous le soulignez !
;0)

Ade Airix, Le 19/05/2021 à 15:55

Et puis un peu de respect aussi SVP pour les "pas retraités bagnolards" qui travaillent encore et donc pique la place d'un jeune...
Alain est finalement un communiste nostalgique des plans quinquénaux avec un salaire pour tout le monde et du boulot pour la moitié d'entre-eux..
;0)

Lucos , Le 19/05/2021 à 16:01

Çà piquent un peu ...euh, çà pique !
Entre le faux cil et le marteau ...
;0)

Ade Airix, Le 19/05/2021 à 16:24

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 19/05/2021

Catégorie Equipementiers

Equipements automobiles : la fonderie MBF fixée sur son sort le 22 juin

(AFP) - Le tribunal de commerce de Dijon se prononcera le 22 juin sur le devenir de la fonderie MBF Aluminium de Saint-Claude (Jura), ont annoncé mardi les syndicats de l'équipementier automobile, interpellant une nouvelle fois l'État pour éviter une liquidation pure et simple.

16/06/2021

La Souterraine: LSI (ex-GM&S) menacée de fermeture en 2022, selon la CGT

(AFP) - L'usine de l'équipementier automobile LSI (ex-GM&S) de La Souterraine, dans la Creuse, est menacée de fermeture en 2022, affirme la CGT dans une lettre ouverte, dont l'AFP a eu copie dimanche, où elle fait état de propos publics du directeur du site évoquant cette fermeture.

14/06/2021

Le sidérurgiste Voestalpine boucle son exercice dans le vert

(AFP) - Le sidérurgiste autrichien Voestalpine, spécialiste des aciers nobles, a conclu son exercice décalé 2020/21 dans le vert grâce à des réductions de coûts et à une reprise de la demande même si ses revenus ont souffert de la crise.

10/06/2021

Fonderies du Poitou Alu : nouveau délai pour trouver des repreneurs

(AFP) - Le tribunal de commerce de Paris a étendu jusqu'à fin octobre la période de redressement judiciaire de la branche aluminium des Fonderies du Poitou, se donnant plus de temps pour trouver un repreneur, a annoncé mardi à l'AFP Jean-Philippe Juin, délégué CGT.

09/06/2021

Vitesco Technologies mise sur l'électrification

Vitesco Technologies, la filiale Powertrain de Continental, prendra son autonomie en septembre prochain à l'occasion de son introduction en Bourse. L'équipementier veut devenir un partenaire majeur des constructeurs pour tous les composants qui équipent les motorisations électrifiées. Stéphane Fregosi, président de la filiale française nous en dit plus.

09/06/2021

Bosch inaugure une usine de puces, en pleine pénurie mondiale

(AFP) - C'est une annonce qui arrive à point nommé : le premier équipementier automobile mondial Bosch a inauguré lundi en Allemagne une nouvelle usine de semi-conducteurs au moment où l'Europe se mobilise pour tenter de rapatrier sur le continent la production de ces précieux composants.

08/06/2021