Publicité
Publicité
Equipementiers - 19/05/2021

Trois offres de reprise pour la fonderie Sam de Decazeville

(AFP) - Trois offres ont été déposées au tribunal de commerce de Toulouse lundi pour la reprise de l'équipementier automobile aveyronnais Sam, dont une nouvelle proposition "améliorée" du groupe espagnol CIE Automotive, a indiqué mardi la CGT.

Auteur : AFP

Partager cet article

Outre le groupe espagnol CIE Automotive, qui avait finalement retiré courant avril une première offre jugée "inacceptable" par les salariés, le groupe Alty, propriétaire de la fonderie Sifa Technologies à Orléans, et la fonderie Trinquet, "qui avait fait une visite sans donner suite", ont également déposé des offres, ont indiqué les représentants CGT, Ghislaine Gistau et Sébastien Lallier.

Les syndicalistes devaient présenter mardi après-midi ces offres aux quelque 350 salariés de la Société aveyronnaise de métallurgie (Sam) de Viviez dans l'ancien bassin minier de Decazeville, une société placée en redressement judiciaire et qui appartient depuis 2017 au groupe chinois Jinjiang.

Alors que fin mars seul le groupe espagnol CIE avait formulé une offre, prévoyant la suppression de 214 emplois et un projet industriel que la CGT jugeait "non viable", ces nouvelles propositions interviennent après "des engagements du groupe Renault", principal donneur d'ordre, qui devraient garantir le niveau d'activité.

"Nous avons reçu des engagements du groupe Renault qui nous garantissent de pouvoir maintenir au moins 250 emplois, plus notre bureau d'études et de maintenance", indiquait il y a une dizaine de jours le responsable de la CGT David Gistau, au terme de 23 jours de blocages du site.

Depuis le retrait début avril de la proposition du groupe espagnol, les salariés ont multiplié les rassemblements à Decazeville et à Rodez, appelant l'Etat et surtout le groupe Renault à prendre leur responsabilité pour trouver "un repreneur français".

Selon Sébastien Lallier, CIE Automotive "n'a pas changé de vision" avec sa nouvelle proposition, "légèrement améliorée" sur l'emploi mais qui pèche toujours au niveau de "la pérennité industrielle" en ne garantissant pas le maintien "du bureau d'études".

Concernant les deux nouvelles offres, c'est celles d'Alty qui semble susciter l'intérêt des salariés.

"C'est cette offre qui se rapproche le plus de nos critères", souligne Ghislaine Gisteau tant sur le plan industriel que social.

L'offre du groupe Alty, propriétaire de la fonderie Sifa Technologies à Orléans, prévoit un investissement de 10 millions d'euros sur trois ans, a indiqué lundi le PDG de l'entreprise Patrick Bellity.

Cet ancien dirigeant du groupe Arche, qui était jusqu'en 2016 propriétaire de la Sam, envisage d'augmenter les volumes, d'accélérer la robotisation, d'améliorer les conditions de travail et de compétitivité.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Ne faudrait il pas envisager un regroupement/fusion de toutes les fonderies françaises et de les regrouper sur un seul et même site pour garder la compétitivité ?

Frédéric C., Le 19/05/2021 à 11:35

Qui peut "s'offrir" un package de plusieurs fonderies alors que visiblement chacune d'elles n'a pas suffisamment de charge de travail ?
A mon avis, solution trop couteuse et trop risquée.
????

Clerion , Le 19/05/2021 à 11:47

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 19/05/2021

Catégorie Equipementiers

Equipements automobiles : la fonderie MBF fixée sur son sort le 22 juin

(AFP) - Le tribunal de commerce de Dijon se prononcera le 22 juin sur le devenir de la fonderie MBF Aluminium de Saint-Claude (Jura), ont annoncé mardi les syndicats de l'équipementier automobile, interpellant une nouvelle fois l'État pour éviter une liquidation pure et simple.

16/06/2021

La Souterraine: LSI (ex-GM&S) menacée de fermeture en 2022, selon la CGT

(AFP) - L'usine de l'équipementier automobile LSI (ex-GM&S) de La Souterraine, dans la Creuse, est menacée de fermeture en 2022, affirme la CGT dans une lettre ouverte, dont l'AFP a eu copie dimanche, où elle fait état de propos publics du directeur du site évoquant cette fermeture.

14/06/2021

Le sidérurgiste Voestalpine boucle son exercice dans le vert

(AFP) - Le sidérurgiste autrichien Voestalpine, spécialiste des aciers nobles, a conclu son exercice décalé 2020/21 dans le vert grâce à des réductions de coûts et à une reprise de la demande même si ses revenus ont souffert de la crise.

10/06/2021

Fonderies du Poitou Alu : nouveau délai pour trouver des repreneurs

(AFP) - Le tribunal de commerce de Paris a étendu jusqu'à fin octobre la période de redressement judiciaire de la branche aluminium des Fonderies du Poitou, se donnant plus de temps pour trouver un repreneur, a annoncé mardi à l'AFP Jean-Philippe Juin, délégué CGT.

09/06/2021

Vitesco Technologies mise sur l'électrification

Vitesco Technologies, la filiale Powertrain de Continental, prendra son autonomie en septembre prochain à l'occasion de son introduction en Bourse. L'équipementier veut devenir un partenaire majeur des constructeurs pour tous les composants qui équipent les motorisations électrifiées. Stéphane Fregosi, président de la filiale française nous en dit plus.

09/06/2021

Bosch inaugure une usine de puces, en pleine pénurie mondiale

(AFP) - C'est une annonce qui arrive à point nommé : le premier équipementier automobile mondial Bosch a inauguré lundi en Allemagne une nouvelle usine de semi-conducteurs au moment où l'Europe se mobilise pour tenter de rapatrier sur le continent la production de ces précieux composants.

08/06/2021