Analyse - 15/07/2020

L’hydrogène : la semaine du vrai décollage ?

Après qu’un chapitre de la feuille de route technologique de la filière parue le 2 juillet ait été consacré à l’hydrogène, la Commission annonçait le 8 une initiative majeure dans cette direction. Pour la galaxie des acteurs engagés dans cette voie, l’horizon s’élargit et dans une course déjà bien entamée par les acteurs allemands et chinois l’espoir de rester en lice renaît : le retard que la France aura du mal à rattraper sur le véhicule électrique à batterie est moindre sur ce terrain et l’idée de doter à nouveau la France d’un plan pourrait montrer là sa pertinence.

L’hydrogène : la semaine du vrai décollage ?

Bernard Jullien

Auteur : Bernard Jullien

La lecture de cette actualité est réservée aux abonnés.

Partagez cet article     


Comment consulter cette actualité ?

Vous avez un abonnement INFORMATIONS, MARCHÉ ou CLUB : Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Choisissez une offre d'abonnement

En souscrivant un abonnement INFORMATIONS au prix de 122,52 € TTC/an

Je m'abonne

Découvrez nos abonnements MARCHÉ et CLUB pour profiter d’un accès illimité aux actualités et de leurs avantages spécifiques !

DÉCOUVREZ TOUS NOS ABONNEMENTS !

Vous pouvez aussi accéder aux actualités à l’unité ou par pack de 10

1 actualité

3,50 € HT

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Autres actualités

Edition du 15/07/2020

Qualité de l’air : pourquoi le Conseil d’Etat met la pression sur le gouvernement

Dix ans après l’entrée en vigueur de valeurs limites pour les oxydes d’azote dans l’Union européenne, huit "zones administratives de surveillance" de la qualité de l’air en France enregistrent encore des dépassements, et trois pour les PM10. Après une première mise en demeure en juillet 2017, le Conseil d’Etat a condamné le 10 juillet dernier l’Etat français à agir sous astreinte de 10 millions d’euros par semestre.

Marchés

Catégorie Analyse

Le retrofit des véhicules thermiques en véhicules électriques : est-ce que l'affaire est sérieuse ?

Le lobby du retrofit a le vent en poupe et a gagné en 2020 ses principales batailles. Il lui reste à gagner celle des marchés et des volumes et à sortir ainsi de l’artisanat. Cela passe par des baisses de prix drastiques qui elles aussi appelleront des soutiens publics forts. Cela peut apparaître aujourd’hui comme un pari risqué mais l’enjeu politique est fondamental : si l’électrification a, pour l’instant, un caractère très élitiste qui exclut de fait des pans entiers de la société, le retrofit peut permettre une décarbonation "inclusive" et mérite pour cela d’être soutenu.

19/10/2020

Pourquoi le Michigan et l'automobile représentent un enjeu de taille dans les présidentielles américaines

Les tensions montent à quelques semaines des élections présidentielles américaines. Les candidats visent naturellement les swing states, ces Etats qui font pencher la balance. Et parmi eux le Michigan, où se trouve le berceau de l’industrie automobile américaine et la capitale mondiale de l’automobile, Detroit. Si les grands électeurs ont voté pour l’actuel président en 2016, les sondages donnent pour le moment Joe Biden en tête dans le Michigan.

16/10/2020

Confus Panda !

Un panda, c’est 100 kg de pure tendresse. Enfin ça, c’est ce que je croyais jusqu’à la semaine dernière.

15/10/2020

L’erreur du WWF n’est pas seulement statistique, elle est politique

Le WWF a tenté de nous convaincre cette semaine que les SUV étaient non seulement les amis du réchauffement climatiques mais qu’ils étaient aussi les ennemis des ménages modestes. Taxer les véhicules selon leur poids serait dès lors doublement nécessaire : cela économiserait des tonnes de CO2 et cela préserverait aussi les pauvres vivant dans le monde peu dense de l’irrationalité des choix qui sont les leurs couramment. Pour produire un tel "résultat" le rapport produit des évaluations qui révèlent moins des erreurs méthodologiques qu’une erreur politique : mépriser un monde que l’on méconnait et traiter les choix que les gens qui l’ont structuré ont fait et font comme indignes de considération.

12/10/2020

Les problèmes de la reprise du marché automobile aux Etats-Unis

Les Etats-Unis font toujours face à la première vague de l’épidémie du COVID-19 mais cela n’empêche pas le marché automobile de reprendre des couleurs. La demande est plus soutenue que prévue et les concessionnaires peinent à suivre. Les deux mois d’arrêts de production et certains défauts au niveau de la chaîne d’approvisionnement se font toujours ressentir.

09/10/2020

Est-ce que ce monde est sérieux ?

C’est de taureaux dont je vous parle aujourd’hui. De ceux qui les chantent, de ceux qui les abandonnent et de ceux qui veulent les tuer.

08/10/2020

Luca de Meo et Renault : un plan, vite !

Les organisations syndicales, peu coutumières du fait alors que les élections des représentants au conseil d’administration vont se tenir la semaine du 5 octobre, ont unanimement rejeté le plan d’économie de leur direction. S’adossant au rapport qu’elles avaient demandé au cabinet Secafi et sans contester la nécessité d’un tel plan, elles pointent l’incohérence qu’il y a à exiger des économies et des réductions d’effectifs aussi drastiques sans qu’il soit possible de se projeter sur les priorités et in fine le travail qui sera demandé à chaque site ou chaque service. Elles mettent ainsi Luca de Meo face à une exigence qu’elles ne sont pas les seules à ressentir : Renault a besoin d’un plan stratégique et ne peut plus attendre pour qu’il lui soit donné.

05/10/2020

Taxation de l’automobile au poids, l’Etat menace de faire passer sa lettre de licenciement à l’industrie automobile

Les gouvernants ont lâché les élastiques et parlent de taxer les voitures au poids, comme pour le pâté et la ferraille. Une semaine après le veto de Bercy et les oppositions de Bruno Le Maire, le doublement des hautes tranches du malus pourraient toutefois être accompagné d’une taxation au poids.  En pleine épidémie de Covid alors que les centres de réanimations sont de nouveau proches de la saturation, le gouvernement n’a rien trouvé de mieux pour remplir les rues de gilets jaunes que de tirer encore un peu de lait des automobilistes.

02/10/2020