Publicité
Publicité
Analyse - 06/04/2021

La loi climat-énergie : une opportunité de dés-hystériser les débats

Les débats qui concernent l’automobile et qu’implique depuis la fin mars l’examen du projet de loi "climat et résilience" restent, de prime abord, assez caricaturaux : la majorité s’y voit tour à tour reprocher d’aller beaucoup trop loin et/ou de ne pas aller assez loin au regard de "l’urgence climatique". Néanmoins, à mesure que les échéances que France et Europe se sont données se précisent, les postures prises par les uns et les autres dans le jeu de rôle qui avait fini par se nouer sont remises en cause et l’espoir de voir enfin traitées les vraies questions peut naître.

La loi climat-énergie : une opportunité de dés-hystériser les débats

Assemblée clairsemée le vendredi 2 avril pour la discussion en séance publique de la loi "Climat et résilience".

Auteur : Bernard Jullien

La lecture de cette actualité est réservée aux abonnés.

Partager cet article


Comment consulter cette actualité ?

Vous avez un abonnement INFORMATIONS, MARCHÉ ou CLUB : Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Choisissez une offre d'abonnement

En souscrivant un abonnement INFORMATIONS au prix de 122,52 € TTC/an

Je m'abonne

Découvrez nos abonnements MARCHÉ et CLUB pour profiter d’un accès illimité aux actualités et de leurs avantages spécifiques !

DÉCOUVREZ TOUS NOS ABONNEMENTS !

Vous pouvez aussi accéder aux actualités à l’unité ou par pack de 10

1 actualité

3,50 € HT

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Autres actualités

Edition du 06/04/2021

Peugeot à un point haut, Renault à un point bas sur le marché français au premier trimestre

Depuis quelques années, la marque Peugeot bénéficie d’une gamme attractive qui lui a permis de conjuguer hausse de prix et hausse de volume sur le marché français. Dans le même temps, pour tenir ses parts de marché, Renault a poussé les ventes tactiques, une stratégie coûteuse dont la marque tente de sortir. Analyse des immatriculations VP du premier trimestre 2021 et explications d’Ivan Segal (Renault) et Guillaume Couzy (Peugeot).

Marchés

Catégorie Analyse

Oui, je fais des rêves immoraux

Aujourd’hui, on prend de la hauteur en évoquant ces merveilleux fous volants et leurs drôles de machines. Ou du moins on essaye. Parce j’en connais certaine qui essaye de nous empêcher de rêver en rond…

09/04/2021

L’Agence Américain de Protection de l’Environnement annonce de nouveaux standards pour juillet

A peine un mois après sa confirmation, le nouveau responsable de l’Agence américaine de protection de l’environnement engage une profonde réorganisation et prévoit d’annoncer en juillet de nouveaux standards d’émission pour l’automobile. Michael Regan et la nouvelle administration ne perdent pas de temps mais prévoient une approche qui promet d’être pragmatique et inclusive.

09/04/2021

Semi-conducteurs : les ambitions de la Chine

Mathieu Duchâtel, directeur du programme Asie de l’Institut Montaigne, publie dans le dernier Cahier du Cercle des économistes, son analyse des forces en présence sur le marché des semi-conducteurs et évoque notamment les ambitions de la Chine.

09/04/2021

Crise de foi

Y’a de l’électricité dans l’air aujourd’hui. Parce que j’en ai un peu marre de lire les même c… pour ou contre les voitures supposées propres ou sales, à moins que ce ne soit l’inverse. Alors j’ai décidé de me lâcher : ô grands mots, ô grands remèdes.

01/04/2021

Pénurie de composants, comment l’automobile en est-elle arrivée là ?

Plus aucun constructeur automobile n’est désormais épargné par la pénurie de composants électroniques à l’échelle mondiale. Chaque semaine de nouveaux arrêts de chaine sont annoncés en Europe, en Amérique du Nord, en Chine, en Corée ou au Japon. La question est de savoir si la situation s’aggrave ou bien si la chaine logistique et la crise sont vraiment comprises.

02/04/2021

Les choix industriels de PSA plombent le commerce extérieur automobile français

Les statistiques du commerce extérieur 2020 sont disponibles et leur analyse est édifiante. Elle confirme largement la désindustrialisation et indique que, couplée avec les choix faits par les constructeurs français - et en particulier par PSA pour 2020 – la pandémie a entrainé un véritable effondrement de la production française. La baisse de la consommation a limité l’ampleur du déficit extérieur qui se creuse tout de même très sérieusement en matière de véhicules. De surcroît, là où les annonces politiques laissaient entendre que les véhicules électriques ou électrifiées pourraient constituer une chance pour le site France, les statistiques viennent mettre le doute et indiquer à quel point il faudra au politique être volontariste pour amener les constructeurs à inverser des choix anciens et lourdement défavorables au site France.

29/03/2021

Coupez !

Les belles voitures, ça se dessine aussi avec des ciseaux. A moins que ces derniers ne servent à couper dans les gammes des constructeurs, histoire de renouveler l’espèce automobile.

25/03/2021

ZFE : les chiffres qui montrent pourquoi le sujet pourrait vite devenir explosif

L’actualité de cette fin mars pour l’automobile française devrait être marquée par l’examen du projet de loi portant "lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets" qui propose d’introduire, d’ici à 2024, le concept de ZFE-m pour les villes de plus de 150.000 habitants. Interprétées de manière stricte, les obligations d’intervention faites aux responsables politiques locaux pourraient entrainer l’exclusion du parc de millions de véhicules et les autorités semblent le découvrir. Une réalité et une urgence que la "carte cognitive" des responsables publics peine toujours à repérer et à intégrer.

22/03/2021