Marchés - 09/01/2015

Le marché du véhicule industriel pourrait enregistrer une nouvelle baisse en 2015

Après un recul de 13% en 2014, à 37 500 unités, le marché du véhicule industriel pourrait encore baisser de l’ordre de 1,5% en 2015, à 37 000 unités selon l’Observatoire du véhicule industriel (OVI). Les constructeurs et le Bipe sont plus optimistes, espérant un léger rebond au-dessus des 40 000 immatriculations.

Partagez cet article     


Comment consulter cette actualité ?

Accédez aux actualités de plus de 7 jours en choisissant l’offre de votre choix :
à l’unité ou par pack de 10

1 actualité

3,50 € HT

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Découvrez nos abonnements pour profiter d’un accès illimité aux actualités de plus de 7 jours !

DÉCOUVREZ TOUS NOS ABONNEMENTS !

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 09/01/2015

France : Le marché du VI en recul de 13,2% en 2014

Le marché du véhicule industriel (plus de 5 tonnes) a chuté de 13,2%, à 37 568 immatriculations, avec des tracteurs à -16,4% et des porteurs à -8,8%. Les distributeurs, qui ont dû faire de fortes remises, n'ont pas compensé le recul du VN par le VO ni par l'après-vente.

Marchés

Catégorie Marchés

Les constructeurs saluent la nouvelle prime à la conversion

(AFP) - Le retour à son niveau d'avant-crise, ce lundi, de la prime à la conversion pour l'achat d'un véhicule peu polluant va permettre au marché de retrouver un fonctionnement plus normal, en évitant les effets pervers du "dopage", s'est félicité le CCCFA.

04/08/2020

Marché automobile français : les très bons chiffres du mois de juillet

Le marché automobile français (VP) a été en croissance de près de 4% en juillet malgré un jour de moins. Dans ces bons chiffres ont peut relever la croissance des ventes aux particuliers, aux loueurs courte durée, une grosse performance de Renault, un haut niveau de véhicules électriques et hybrides.

03/08/2020

La filière automobile salue le succès du plan de soutien

(AFP) - Les mesures de soutien du gouvernement à l'automobile ont réussi à enclencher un redémarrage, s'est félicité mercredi le président de la Plateforme automobile (PFA), Luc Chatel, qui représente les entreprises du secteur en France, mais il prévient que la crise n'est pas terminée.

30/07/2020