Constructeurs - 02/07/2020

Luca de Meo, l’homme qui peut renouer avec la base pour réparer Renault

Aux commandes de Renault à partir de ce mercredi 1er juillet, Luca de Meo est un leader charismatique à même de fédérer les équipes sur un nouveau projet stratégique pour Renault et de reconnecter l’entreprise avec le terrain.

Luca de Meo, l’homme qui peut renouer avec la base pour réparer Renault

Luca de Meo (DG de Renault) accompagné de Vicente de los Mozos (directeur fabrication et logistique de Renault) en discussion avec Fabien Gloaguen (délégué FO de Renault Sandouville).

Auteur : Florence Lagarde
Directrice de la rédaction et Directrice de la publication

Partagez cet article     

L’image de Luca de Meo en discussion avec le leader syndical FO de Sandouville est un symbole fort du style du nouveau directeur général de Renault.

Ce mardi 23 juin, quelques jours après sa première apparition publique lors de l’assemblée générale de Renault du 19 juin, Luca de Meo effectue sa première visite dans une usine Renault.

"Même si cette visite était informelle, nous FO, nous nous sommes permis de l’interpeler et nous avons eu un réel échange qui a duré plusieurs minutes", nous a dit Fabien Gloaguen, fier d’avoir été le premier représentant syndical à rencontrer le nouveau directeur général.

Luca de Meo qui entre aujourd’hui en fonction lui a laissé une impression positive : "On peut dire qu’il est au dialogue. Il a pris la peine de s’arrêter, de nous écouter. Il a répondu à nos questions et il nous a posé des questions."

Après les péripéties vécues par le groupe, et celles particulières à cette usine à la sortie du confinement (fermée deux semaines suite à une décision de justice), le représentant syndical a tenu à mettre en avant l’implication des salariés auprès du nouveau dirigeant.

"A Sandouville nous avons toujours su relever tous les challenges et je lui ai fait passer le message que nous étions prêts à en relever d’autres s’il avait un projet à nous donner", nous a dit Fabien Gloaguen.

Ce à quoi Luca de Meo lui a confirmé l’importance stratégique du véhicule utilitaire pour Renault et la place centrale de l’usine de Sandouville.

Reconnu pour sa vision marketing, ses talents de stratège, sa grande connaissance du secteur automobile, Luca de Meo devra également renouer les fils du dialogue avec toutes les forces vives de l’entreprise et notamment une base déboussolée par les annonces récentes de suppressions de postes.

Le dialogue, avec les organisations syndicales, ce sera justement au menu de l’entreprise dans les mois qui viennent pour la mise en œuvre de ce plan de réduction des coûts qui doit se traduire par la suppression de 15.000 postes dans le groupe dont 4.600 en France.

Face à l’incompréhension des salariés des sites concernés, le nouveau directeur général devra rassurer la base et calmer la colère pour remettre l’entreprise dans une nouvelle dynamique.

C’était déjà le sens de son intervention lors de l’assemblée générale où il a déclaré son amour pour l’entreprise ("Je me mets donc au service de ce groupe que j’aime") et sa volonté de travailler en équipe ("C’est un défi que nous relèverons en équipe, avec cette équipe et avec les compétences de cette belle et glorieuse maison").

A 53 ans, Luca de Meo relève le plus important challenge de sa carrière avec la mission de redéfinir l'avenir du groupe Renault pour lequel il présentera début 2021 un nouveau plan stratégique.

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Force et Honneur ?

Grumly Ours, Le 01/07/2020 à 10:04

Il y a des nouveaux produits...et s'ils sont fiables et pas chers...toute l'Europe est à la portée de Renault !
Luca de Meo a intérêt à suivre de très près le gars qui s'occupe des problèmes techniques des nouveaux produits...sinon c'est mort !
Allez-y ricanez certains...nous auront l'occasion d'en reparler !!

Durand Pierre, Le 01/07/2020 à 10:38

… "On" souhaite bien sûr le meilleur à Monsieur de Meo pour relever ce challenge …

Si il est incontestablement un expert du marketing auto avec quelques faits d'armes fameux à son actif, le volet "social" semble une compétence moins marquée chez lui, même si il apparaît généralement d'un "commerce agréable" avec ses collaborateurs, çà n'est pas tout à fait le même registre ...

Comme il l'a dit lui même, en prenant la direction générale de Renault, il relève le défi le plus important de sa carrière …
Y a des chances pour que ce soit vrai … !
Espérons "être déçu en bien" selon la formule consacrée, c'est vital pour Rino et ses "ouailles" ...
;0)

Ade Airix, Le 01/07/2020 à 10:48

… Pas changé d'avis depuis hier ...

Ade Airix, Le 02/07/2020 à 08:13

Don Renault et ses ouailles donc ?
;0))

Lucos De Mea, Le 02/07/2020 à 08:59

... C un peu çà ?
;0)

Ade Airix, Le 02/07/2020 à 09:03

Le potentiel est là. Il va y arriver.

Bruno Haas, Le 02/07/2020 à 10:11

M. de Meo lance un signal fort en rendant visite rapidement à une usine de production Renault dès son investiture.
Rendre visite à toutes les autres va lui prendre du temps mais c'est un mal nécessaire à mon avis pour remonter le moral des troupes au moment où une réduction des effectifs est planifiée.
Bon courage aux salariés de Renault.

Clerion , Le 02/07/2020 à 10:13

Abandonnez la partie, nous n’êtes rien du tout dans cette affaire si vous n'avez pas votre portrait dans le "Canard"...Carlos Goshn a eu le sien (et pendant de années on a parlé de lui dedans) et Luca l'italien a eu le sien cette semaine !!
C'est déjà la gloire d'avance, et sans avoir bougé le petit doigt, sauf à bouger son dérrière de l'Espagne vers la France, avec le salaire qui va avec, ce diplômé des belles universités italiennes et avec le plus haut breloque italien à la boutonnière !!
Il aura bientôt le breloque français.
Il va casser quelques œufs avant pour faire son omelette !!
En tout bonne mauvaise fois le canard nous dit qu'il n'a jamais rien foutu sauf à faire d'un châssis de Panda...une 500 Riva pour ne parler que de la plus chic et chère sans compter avoir redorer le blason d'Abarth !!
Il a trainé ses costumes chez BMW et chez Seat pour les faire à la sauce allemande mais moins chères !! Les amateurs de corridas sont tout fiers de leur marque.
Pourvu qu'il s'en occupe d'Alpine...qui a eu des problèmes de rappel...avec la boite de vitesses !! Si cela ce termine dans un enterrement de première classe il saura faire une très grosse fête d’obsèques avec tous les collaborateurs !!
S'il sortait une Alpine junior au prix d'une MX5...et pourquoi pas aller chercher des pièces d'une ZOE pour mettre dedans, pour qu'on roule en toute bonne conscience... il serait bien avisé et de dire aussi aux actionnaires, vous n'aurez que des belles sucettes pour Noël ...c'est la crise !!
Il serait super malin de leur dire, les dividendes c'est ringard, investissez tous les ans comme chez Tesla...qui vient de ringardiser Toyota avec plus de valeur boursière...et de faire tout seul une usine pour ces VE en Chine sans être obligé d'embaucher des cadres du parti chinois !!
Vous suivez tous là..ou je vous fait un dessin ???

Durand Pierre, Le 02/07/2020 à 12:20

Des pièces de Zoé dans une Alpine !!
Préparez le respirateur pour Boise…
;0)

Lucos De Mea, Le 02/07/2020 à 13:22

Dans une nouvelle Alpine...pour bobo jeune...en quête de jeunette !

Durand Pierre, Le 02/07/2020 à 15:33

En fonction de ce que je lis : "On" en est encore aux "pièges à minettes" …
Tout une époque … La naphtaline ou presque !
En plus "bobo jeune" en Alpine … "Y a comme un défaut" !
Faut revoir vos sociostyles … Misère … !
;0)

Ade Airix, Le 02/07/2020 à 17:31

Ade Airix a (encore) raison.
L'âge moyen d'une bagnole en France est de 57 ans, celui d'Alpine doit être du double !!!???!!!

Bruno Haas, Le 02/07/2020 à 17:44

De l'acheteur de bagnole bien sûr..
;0)

Lucos De Mea, Le 02/07/2020 à 22:21

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 01/07/2020

Le marché automobile français de juin tiré par les ventes aux particuliers

Le marché automobile (VP) a été dynamique en juin avec un volume de 233.853 immatriculations en légère croissance. L’effet du plan de relance est manifeste avec une forte croissance des ventes aux particuliers, selon les données SIV traitées par Autoways. Renault est le grand gagnant du mois avec une part de marché de 23,5%.

Marchés

Edition du 02/07/2020

Le marché automobile français de juin tiré par les ventes aux particuliers

Le marché automobile (VP) a été dynamique en juin avec un volume de 233.853 immatriculations en légère croissance. L’effet du plan de relance est manifeste avec une forte croissance des ventes aux particuliers, selon les données SIV traitées par Autoways. Renault est le grand gagnant du mois avec une part de marché de 23,5%.

Marchés

Catégorie Constructeurs

La direction de Nissan passée sur le gril par les actionnaires

(AFP) - Les dirigeants du constructeur automobile japonais Nissan ont été copieusement critiqués lundi par de petits actionnaires lors de l'assemblée générale du groupe, tant sur sa gouvernance, sa crédibilité après l'affaire Carlos Ghosn que sur son avenir incertain dans la crise.

30/06/2020

Brevets en France : PSA reprend la première place devant Valeo

(AFP) - Le constructeur automobile PSA a repris lapremière place du classement des dépôts de brevets en France, repassant devant l'équipementier automobile Valeo, a annoncé vendredi l'Institut national de lapropriété industrielle (Inpi).

29/06/2020

Italie : garantie publique sur un prêt de 6,3 mds d'euros à Fiat Chrysler

(AFP) - L'Etat italien a donné mercredi son feu vert à une garantie publique sur un prêt de 6,3 milliards d'euros au constructeur automobile Fiat Chrysler (FCA), fragilisé par l'impact de l'épidémie de coronavirus et qui doit prochainement fusionner avec son homologue français PSA.

25/06/2020

Volkswagen envisage l'acquisition d'Europcar

(AFP) - Le constructeur automobile allemand Volkswagen envisage d'acquérir le loueur de voitures en difficulté Europcar, victime de la chute du tourisme provoquée par la crise sanitaire, a indiqué mercredi à l'AFP une source au fait des discussions, confirmant des rumeurs de presse.

25/06/2020

Opel révèle son nouveau Mokka

Premier modèle d'Opel à adopter la nouvelle face avant et le nouveau style intérieur de la marque, le Mokka et sa version électrique pourront être commandés à la fin de l’été mais ne seront disponibles en concession que début 2021.

25/06/2020

PSA Sochaux recrute davantage en local qu'en Pologne pour sa relance

(AFP) - L'usine PSA de Sochaux (Doubs) va faire travailler plusieurs centaines d'intérimaires et de salariés d'autres sites du constructeur, dont vingt Polonais, dans les prochaines semaines, pour accroître sa production qui avait chuté pendant l'épidémie du Covid-19, a-t-on appris mardi de sources syndicales.

24/06/2020

Xavier Peugeot, Directeur de la BU véhicules utilitaires de PSA : "Nous tablons sur 15% de notre mix en électrique dans les 5 ans"

A l’occasion d’une visioconférence, organisée pour annoncer le lancement de ses deux premiers véhicules utilitaires électriques, Xavier Peugeot, directeur de la BU véhicules utilitaires de PSA, a confirmé que 100% de la gamme VUL et dérivés VP de PSA sera électrifiée d’ici fin 2021. De 5% du mix la première année, l’électrique devrait peser jusqu’à 15% d’ici 5 ans, estime-t-il.

24/06/2020