Publicité
Publicité
Equipementiers - 08/04/2022 - #Renault

Manifestation des salariés de la Fonderie du Poitou, menacée de fermeture

Par AFP

(AFP) - Une centaine de salariés de la Fonderie du Poitou Alu, sous-traitant de l'industrie automobile, ont manifesté jeudi à Châtellerault (Vienne) pour réclamer un soutien de l'État avant la probable fermeture de leur usine, où travaillent 300 personnes, a constaté un correspondant de l'AFP.

"Les fondeurs sont en colère, car ils ont été abandonnés", a déclaré Jean-Philippe Juin, délégué syndical CGT et porte-parole de l'intersyndicale CGT/CFE-CGC, devant la sous-préfecture à Châtellerault où étaient réunis les manifestants.

Selon l'intersyndicale, l'entreprise se dirige vers une fermeture le 30 juin, faute de repreneur et sous réserve de négociations en cours avec son unique client Renault.

Fabricant de culasses en aluminium basé à Ingrandes-sur-Vienne, la Fonderie du Poitou Alu était une filiale du groupe Alvance de l'Indo-Britannique Sanjeev Gupta jusqu'à son placement en redressement judiciaire il y a un an.

Jeudi, les manifestants, munis de nombreux drapeaux de la CGT, ont déversé plusieurs culasses et fait exploser des pétards devant le portail de la sous-préfecture, puis devant la permanence du député de la 4e circonscription de la Vienne, Nicolas Turquois (MoDem), sans incident à déplorer.

Ils réclament des primes pour les derniers mois d'activité avec Renault et "demandent à l'État de prendre ses responsabilités pour mettre en place toutes les structures nécessaires au reclassement des salariés", a expliqué M. Juin.

La Fonderie du Poitou Alu était en difficulté depuis plusieurs années.

L'usine mitoyenne, la Fonderie du Poitou Fonte, qui produisait pour Renault des carters diesel, a fermé ses portes l'été dernier.

Réactions

... Le "p'tit gars du Modem ...
" y devrait p'tet" commencer à chercher du boulot, nan ... ?
Il a échappé au goudron et aux plumes, faut être raisonnable avec sa chance (?).
;0)

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Analyse

Pourquoi la perspective d’une reprise de la production automobile en 2023 s’éloigne

La production automobile espérait reprendre des couleurs en 2023, ce ne sera pas avant 2024. Les pénuries se multiplient. Les semi-conducteurs souffrent de rupture d’approvisionnements en matériaux. La hausse attendue des prix des minéraux et métaux pour les batteries a été très largement accentuée par les représailles économiques envers la Russie. Enfin, les nouveaux confinements en Chine ralentissent les approvisionnements et les perspectives s’assombrissent de nouveau.

Equipementiers - 21/11/2022

BMW récompense ses fournisseurs les plus innovants

Le groupe BMW a décerné ses Supplier Innovation Award, récompensant ses meilleurs fournisseurs en termes d’innovation, avec un prix spécial cette année pour saluer l’engagement des salariés ukrainiens de ses fournisseurs de faisceaux électriques.