Publicité
Equipementiers - 02/12/2021

Michelin prévoit de supprimer 614 postes pour la 2e année de son plan

(AFP) - Le fabricant de pneumatiques Michelin prévoit la suppression de 614 postes en France en 2022, deuxième année de son "plan de simplification et de compétitivité", a-t-on appris mercredi de sources concordantes.

Auteur : AFP

Partager cet article

Les suppressions prévues concernent principalement les sites du siège social à Clermont-Ferrand - avec 469 postes, dont 419 dans le secteur tertiaire et 50 dans l'industrie - selon une note transmise aux syndicats avant une réunion du comité social et économique, mercredi et jeudi.

Les sites de Troyes, Le Puy, Montceau, Cholet, Vannes et Bourges sont également concernés, dans une moindre mesure.

Parmi ces suppressions de postes, Michelin table sur 339 départs en retraite et 193 "places ouvertes" à la mobilité externe.

La création de 322 postes est prévue parallèlement en 2022.

Le groupe, qui compte 17.000 salariés en France, avait annoncé en janvier trois vagues de départs à venir dans le cadre d'un "plan de simplification et de compétitivité", en avançant le chiffre de 2.300 suppressions de postes d'ici 2023.

Fin mars, il avait confirmé la suppression de 531 postes en 2021 pour la première année du plan, en prônant la "coconstruction" avec les salariés.

"Nous observons une dynamique, avec un nombre (de départs, ndlr) en croissance pour 2022 et un premier bilan de coconstruction avec les équipes extrêmement satisfaisant, dans la lignée de ce que nous voulions faire", a déclaré à l'AFP Pierre-Alexandre Anstett, directeur du personnel pour Michelin France.

"Nous sommes loin des 2.300 postes prévus. Tant mieux mais est-ce qu'après l'élection présidentielle, on ne va pas accélérer certains projets ? Est-ce que Michelin va prolonger son plan en 2024, 2025 voire 2026 ? Nous avons des inquiétudes et des interrogations", a réagi Jérôme Lorton, délégué central du syndicat Sud.

"Nous restons prudents et vigilants sur la façon dont ce plan est détaillé et sur l'engagement de l'entreprise quant au volontariat", a ajouté José Tarantini, délégué syndical central pour la CFE-CGC.

Laurent Bador (CFDT) s'est dit quant à lui "plutôt surpris par ces chiffres" : "c'est dommage qu'une grande entreprise comme Michelin ne puisse pas communiquer sur un chiffre clair en amont. Est-ce qu'on va atteindre les 2.300 ? C'est une question qui se pose".

"Ce n'est pas un objectif à atteindre mais un plafond. Le véritable objectif, c'est d'installer la coconstruction comme une pratique naturelle, et en aucun cas d'atteindre je ne sais quel objectif après l'élection présidentielle", a assuré M. Anstett, en répétant que Michelin n'avait "aujourd'hui" aucun projet, "a priori", de fermeture de site.

Le manufacturier compte 123.000 salariés dans le monde.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Marrant pour une société à la relation paternaliste d'utiliser ce néologisme de "Coconstruction" dans lequel il y a "Cocon" alors que ça dégonfle chez Bib !
;0)

Lucos , Le 02/12/2021 à 05:10

Places ouvertes à la mobilité externe...
Qu'en termes élégants ces choses là sont dites.
Nicolas disait plus crûment : cassez-vous pov'cons !

Bruno Haas, Le 02/12/2021 à 12:09

Les "Directeurs du personnel" parlaient comme cela !
Ils s'occupaient des humains, et en frontal !
Aujourd'hui ils sont "Déherache" (Le sac est dans le dossier devant vous !) et s'occupent des ressources des humains.
Donc l'humain est passé au second plan derrière ce qu'on peut tirer de lui, et une fois sec comme un trognon, on le meut dehors.. (Tout doux Marguerite..)
;0)

Lucos , Le 02/12/2021 à 12:20

Le Covid, la pénurie, les cargos qui n'arrivent plus sur les ports (et les pneus chinois non plus)...c'est du pain béni pour Michelin !! Allez fermez toutes les usines partout ...licenciez partout (quel horreur 128000 employés dans le monde entier c'est bien trop) ...mais ne parlez pas des fameuses usines à la technologie ultra secrète qui fonctionnent et produisent sur peu d'espace avec trois pelés et quatre tondus !! Du pognon à l'infini.
En productivité les chinois peuvent toujours s'accrocher aux branches !!
Que du bonheur...les VE ont toujours besoin de pneus !!

Durand Pierre, Le 02/12/2021 à 14:39

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 02/12/2021

Citroën, Dacia et Kia en forme sur un marché automobile qui souffre encore en novembre

Comparé à un mois "normal", le marché VP de novembre a perdu près de 30%. Les modèles électriques et PHEV poursuivent en revanche leur progression pour peser 23,5% du mix, un record. Certains marques s'en sortent bien ce mois-ci, comme Citroën qui rebondit sur le marché BtoB, Dacia qui caracole en tête du marché des particuliers et Kia qui a gagné 4 places en un an, devançant notamment Ford en grande difficulté ce mois-ci.

Marchés

La Factory VO de Flins, un projet exemplaire du "nouveau Renault" rondement mené

Le groupe Renault a ouvert à la presse ce mardi 30 novembre le centre de reconditionnement VO de Flins en présence de Jean-Dominique Senard (Président), Luca de Meo (DG) et Ivan Segal (DCF). Ce projet a été mené de A à Z par une équipe engagée et qui a bénéficié du soutien de l’ensemble du comité exécutif. Le site concentre les meilleures pratiques du genre. Les précisions de Gilles Mériadec, pilote de ce projet pour la direction commerciale France.

Constructeurs

Dieselgate : une enquête vise Stellantis en Allemagne

(AFP) - La justice allemande a ouvert une enquête visant le constructeur automobile PSA, devenu Stellantis depuis la fusion avec Fiat Chrysler, dans le cadre du "dieselgate" lié à des moteurs diesel utilisés par Mitsubishi, Peugeot et Citroën, a-t-on appris mercredi.

Constructeurs

La plateforme de VO en ligne Cazoo arrive en France

(AFP) - Le vendeur britannique de voitures d'occasion en ligne Cazoo, qui connaît une croissance fulgurante depuis sa création en 2018, a annoncé mercredi lancer son activité en France et en Allemagne et dit vouloir poursuivre son expansion en Europe.

Internet

Catégorie Equipementiers

Bridgestone plus confiant dans l'avenir malgré des vents contraires

(AFP) - Le géant japonais des pneumatiques Bridgestone a relevé mercredi ses prévisions annuelles de chiffre d'affaires et de bénéfice opérationnel pour 2022, s'attendant à une accélération de ses ventes à partir du troisième trimestre malgré de nombreux vents contraires.

12/08/2022

Biden promulgue la loi de soutien aux semi-conducteurs

(Reuters) - Un vaste plan de soutien à l'industrie des semi-conducteurs aux Etats-Unis, visant à rendre le pays plus compétitif par rapport à la Chine, va être promulgué mardi par le président Joe Biden.

10/08/2022

Infineon relève ses perspectives pour 2022 en raison de la forte demande de puces

(Reuters) - Infineon a annoncé mercredi une hausse de son chiffre d'affaires au troisième trimestre et a relevé ses perspectives pour l'ensemble de l'année, le principal fournisseur de puces électroniques de l'industrie automobile continuant de bénéficier de la forte demande de semi-conducteurs dans un contexte de pénurie.

04/08/2022