Publicité
Publicité
Constructeurs - 27/05/2021

Nissan serait "en discussions avancées" avec Londres pour créer une usine de batteries

(AFP) - Nissan est en "discussions avancées" avec le gouvernement britannique pour bâtir au Royaume-Uni une usine géante de batteries dans le cadre d'un plan post-Brexit pour faire du pays le principal centre de production du constructeur hors du Japon, écrit mercredi le Financial Times.

Auteur : AFP

Partager cet article

"La nouvelle usine sur le site existant de Nissan à Sunderland serait gérée par le fournisseur de batteries chinois de Nissan Envision AESC, alimenterait la production de 200.000 batteries de voitures par an et génèrerait des milliers d'emplois", explique le Financial Times, s'appuyant sur trois sources anonymes.

Sans aller jusqu'à confirmer le projet, le ministère britannique des entreprises (BEIS), a dit dans une déclaration à l'AFP être "décidé à s'assurer que le Royaume-Uni reste l'un des meilleurs endroits au monde pour fabriquer des voitures à travers un programme d'investissements majeur de [sa] chaîne d'approvisionnement".

"Pour soutenir la transition du secteur automobile vers les véhicules électriques, nous prévoyons de permettre l'émergence d'usines géantes et de continuer à travailler étroitement avec les investisseurs et constructeurs pour avancer dans le projet de produire en masse des batteries au Royaume-Uni", a-t-il ajouté.

Le ministère des entreprises rappelle avoir annoncé allouer 500 millions de livres pour des projets d'électrification des véhicules britanniques.

Joint par l'AFP, Nissan s'est contenté de rappeler avoir "établi la production de voitures électriques et batteries au Royaume-Uni en 2013 pour la Leaf" et que "nous allons continuer à électrifier notre gamme dans le cadre de notre trajectoire vers la neutralité carbone".

Fin janvier, le constructeur japonais avait confirmé son engagement au Royaume-Uni, où il possède la plus grande usine automobile du pays à Sunderland (nord).

Le Brexit dans les conditions négociées par Bruxelles et Londres "nous donne un avantage compétitif au Royaume-Uni et à l'extérieur", avait alors expliqué Ashwani Gupta, l'un des dirigeants de Nissan, assurant que le constructeur allait continuer à investir au Royaume-Uni.

M. Gupta avait alors précisé que Nissan allait déplacer à Sunderland la production de batteries électriques qui équipent sa voiture électrique Leaf et qui sont fabriquées pour l'heure aux Etats-Unis.

Le secteur automobile est l'un des grands bénéficiaires de l'accord de libre-échange conclu à l'arraché entre le Royaume-Uni et l'UE à la veille de Noël.

Il permet de conserver des échanges fluides avec le continent et sans droits de douane, ce qui était capital pour les nombreux constructeurs étrangers implantés sur le sol britannique.

Fabriquer des batteries au Royaume-Uni représente un avantage compétitif pour le groupe japonais face à ses concurrents qui les importent d'Asie.

L'accord commercial post-Brexit prévoit qu'à partir de 2027 les véhicules électriques exportés vers l'UE seront soumis à des droits de douane s'ils ne comportent pas au moins 55% de composants fabriqués au Royaume-Uni ou dans l'UE.

Nissan prévoit notamment de construire à Sunderland son nouveau crossover, le Qashqai.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Ce serait quand même dommage de ne pas construire les batteries à côté de l'usine de montage ?
Et avec le demi milliard que balance le gouvernement UK dans ces affaires, ça va se faire.
;0)

Lucos , Le 27/05/2021 à 09:14

Un spécialiste ici qui a toujours en permanence une vue sur un lac...risque d'avoir raison (attendez cinq ans) que les british de la reine ont des chances de s'en sortir en travaillant sur certaines cibles industrielles automobile qui risquent d'avoir de l'avenir.
C'est peut-être un pari gagnant sur l'avenir du futur !!!
Pour les économistes en herbe...retournez voire sur les livre le chapitre...comment gagner de l'argent dans les métiers d'agent de change...le dumping déguisé et une petite dévaluation ne fait pas de mal de temps en temps !! Brexit new business as usual.
Have a nice cup of tea !!

Durand Pierre, Le 27/05/2021 à 11:46

Tout le monde mise sur des Gigafactory de batteries sans que celles-ci soient d'une technologie industrielle mature !!
Le piège va se refermer pour certains...car concernant leur durée de vie...certains sont en train de pousser le bouchon de leur longévité assez loin ... et la came qui ne dure que 160.000 km est condamnée d'avance !
Ceux qui poussent le bouchon sont Tesla et Toyota ...ils parlent que leurs futurs batteries vont faire un millions de km...nous allons bien rigoler !!
Je vois déjà d'ici les constructeurs européens se préparer à se planter comme d'habitude. Les pertes d'argent vont être abyssales !!
Croyez les menteurs du marketing qui nous disent "études qui le prouve..." ( rigolez de l'intox ) que les conducteurs de VE ne font pas plus de 100 km en moyenne par jour ...et encore !!
Études récentes qui le prouvent...que 67% des automobilistes français se méfient des VE et n'en achètent pas !! Par ailleurs ils pleurent le diesel !!

Durand Pierre, Le 27/05/2021 à 12:49

Qu'est-ce qu'il disait le mec du lac d'Annecy à propos du Brexit qui devait provoquer la mort des Rosbifs.
En attendant, bataille navale pour que les pêcheurs français puissent aller dans les eaux britanniques, Nissan qui va fabriquer la plus grande usine de batteries en GB, la population britannique vaccinée à l'AZ par millions sans que ça leur fiche la trouille tandis que nous avons 2 millions de doses qui cherchent preneurs car les Français sont débiles avec ce vaccin. (Entre parenthèses, une femme qui prend la pilule et qui fume a une chance sur 3000 de faire une thrombose tandis qu'un vacciné AZ a une chance sur 3 millions de faire une thrombose. Il y a beaucoup plus de décès par millions de vaccinés Pfizer que de vaccinés AZ).
Vive les Rosbifs, vive Jaguar, vive Aston Martin et surtout, God save the Queen.

L'UE a voté la pose de boîtes noires sur nos bagnoles à partir de 2022.
Que les députés européens et surtout les commissaires européens - non élus mais qui pondent nos lois - aillent au diable !
Le Frexit, vite, de toute urgence !

Bruno Haas, Le 27/05/2021 à 19:37

Oh là là la bouillotte de thé chauffe dur et crache de la vapeur......mais moi je préfère le lac ou il y a pas le feu !!

Durand Pierre, Le 27/05/2021 à 22:25

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 27/05/2021

Old new world

C’est d’une catégorie d’automobiles à l’étymologie inspirée d’un mode de transport totalement obsolète dont il est aujourd’hui question. Avant sans doute qu’elle ne soit elle-même dépassée.

Analyse

Ford mise encore plus gros sur les véhicules électriques

(AFP) - Le constructeur automobile américain Ford, suivant la tendance engagée par d'autres géants du secteur, prévoit d'accélérer ses investissements dédiés aux véhicules électriques et s'attend à ce que 40% de ses véhicules vendus dans le monde en 2030 fonctionnent sans essence ou gazole.

Constructeurs

Catégorie Constructeurs

Le fondateur de Nikola inculpé pour avoir menti aux investisseurs

(AFP) - Le fondateur et ancien patron du concepteur de camions électriques et à hydrogène Nikola, Trevor Milton, a été inculpé jeudi par les autorités américaines pour avoir embelli l'activité de la start-up lors de multiples interventions publiques dans le but de faire monter l'action.

30/07/2021

Le groupe Volkswagen relève ses perspectives de rentabilité pour 2021

Après avoir réalisé une marge de 8,8% au premier semestre, le groupe Volkswagen a relevé de 0,5 point ses prévisions de rentabilité pour l’année 2021, tablant désormais sur une fourchette comprise entre 6 et 7,5%, tenant compte des difficultés d’approvisionnement liés aux semi-conducteurs.

30/07/2021

Europcar va se remarier à Volkswagen

(AFP) - Un an après avoir frôlé la faillite, le loueur de voitures Europcar va être de nouveau racheté par Volkswagen 15 ans après leur séparation en bons termes, alors que le groupe allemand souhaite se renforcer dans les services de mobilité.

30/07/2021