Publicité
Publicité
Constructeurs - 16/01/2023 - #Tesla

Tesla baisse les prix de ses voitures, l'action chute à Wall Street

Par AFP

Tesla baisse les prix de ses voitures, l'action chute à Wall Street

(AFP) - Tesla, pour doper ses ventes, a procédé à des baisses de prix allant jusqu'à 20% en Europe et aux Etats-Unis sur ses voitures les plus populaires, Model 3 et Model Y, une initiative fraîchement reçue à Wall Street.

L'action du constructeur, en forte baisse depuis plus d'un an, reculait encore de 4,4% en début de séance vendredi.

"Ce n'est pas un secret que la demande pour Tesla, dans le contexte d'un ralentissement de l'économie mondiale en 2023, commence à voir quelques fissures", a relevé Dan Ives du cabinet Wedbush, dans une note.

Le groupe a déjà baissé ses prix deux fois en Chine au cours des derniers mois et proposé des promotions inhabituelles en Amérique du Nord fin 2022 aux clients acceptant de prendre possession d'une nouvelle voiture avant fin décembre.

Cela n'avait pas suffi pour atteindre ses propres objectifs.

En 2022, le groupe a livré 1,31 million de véhicules électriques, ce qui représente un record et un bond de 40% sur un an. Mais l'entreprise d'Elon Musk s'est fixé comme but de faire grimper à long terme ses livraisons de 50% par an en moyenne.

Les investisseurs s'inquiètent de voir les ventes freiner en raison du ralentissement économique, de la hausse des taux d'intérêt qui rend plus cher l'achat d'une voiture et de l'arrivée de multiples concurrents sur le marché des véhicules électriques.

Dans un message transmis par un porte-parole en Europe, Tesla impute la baisse des prix dans la zone à la stabilisation des prix et à la croissance du groupe.

"Alors que nous sortons d'une année où la chaîne d'approvisionnement a été particulièrement perturbée, nous avons observé une stabilisation de l'inflation de certains coûts, nous donnant suffisamment de confiance pour pouvoir transférer cela à nos clients", y est-il expliqué.

"La production locale de nos véhicules continuant à s'accroître et générant de nouvelles économies d'échelle au niveau mondial, nous rendons aujourd'hui la Model 3 et le Model Y encore plus accessibles en Europe", ajoute Tesla.

Pour Dan Ives, cette décision arrive au bon moment.

"Tesla a désormais une envergure mondiale" avec des usines qui montent en puissance aux Etats-Unis, en Allemagne et en Chine, "et dispose d'une marge de manoeuvre lui permettant de prendre des mesures agressives comme celle-ci pour gagner des parts de marché dans cette course aux véhicules électriques", a-t-il relevé.

Il estime que les rabais pourraient doper les livraisons de 12% à 15% en 2023.

Réactions

Très bien mais à jouer au yo-yo comme cela, quel impact sur la confiance des acheteurs, futurs mais surtout passés ? Quel impact sur la valeur résiduelle des autos ?

Quel valeur du message transmis aussi : de nombreuses personnes sont maintenant persuadées que les constructeurs dans l'ensemble font des marges énormes sur leurs véhicules électriques, et que si Tesla pratique une baisse de cette ampleur, alors les autres vont etre obligés de suivre.

Honnêtement cela ressemble plus à des actions correctives brutales d'urgence qu'une gestion fine et progressive. Au risque de décevoir à l'usure, car à la prochaine hausse, les clients se mettront forcément en position attentiste du prochain rabais.

Et la grogne monte chez les acheteurs récents qui ont payé le prix fort.

Mouais,une hausse des volumes de 40% la cata quoi!
Une promo de 20% qui s’adapte aux changements d’aides,le prix d’une Tes c’est comme une action ça fluctue,bientôt des ordres d’achat comme à la corbeille?
Et puis moins 20 c’est rien ,mon voisin mandataire affiche moins 35 sur ses Rinos.
Y’a pas un prix pareil en Europe ,pourtant elles ont un prix de revient,non?

A l'heure où les constructeurs "historiques" augmentent leurs prix (2022 vs 2021) dans leur quasi généralité avec un choix de mix produit de plus en plus tiré vers le haut, la décision de Tesla laisse songeur.
Soit les anciens prix étaient surestimés, soit ils s'attendent à une érosion des ventes avec la concurrence de plus en plus affûtée, et la marque tient à tenir ses objectifs de ventes à la hausse pour maintenir ses cours à Wall Street.
de façon plus vicieuse, cela pourrait aussi être une annonce de prix d'appel pour attire le client avec une fois le souhait de commande arrivé, des indisponibilités ou des délais à rallonge ?
Quoi qu'il en soit, Tesla et son patron sont un peu dans l'oeil du cyclone en ce moment et la confiance aveugle des investisseurs envers eux ne semble plus de mise...

Je vais rappeler encore une fois ce que disait le directeur commercial d'un constructeur de PL à ses troupes des grands comptes :
"Je perds mille balles sur chaque tracteur, mais je me rattrape sur le volume !"
Et puis les VE sont aujourd'hui des véhicules à très grosse marge, Une batterie, un moteur de machine à laver et une tablette sur la console centrale ça ne va pas chercher très loin.
Regardez les profits juteux de cette période de crise chez les uns et les autres....
Etonnant non ?
Donc ya du gras chez tout le monde pour ajuster les prix et il vaut largement mieux lâcher du lest sur le retail que de corriger à la baisse la production prévue.
"On est là pour faire tourner l'usine à 100% et produire des camions pas chers !" disait aussi le directeur commercial...
;0)

Pour rappel, la Model 3 était à 36 800 € il y a un an.
Suite au pb d'appro, de covid en Chine et de disponibilités des puces et donc de production, les prix sont montés jusqu'à 53 990 € .
Aujourd'hui, la Model 3 revient quasi à son prix d'il y a un an.

Et à ce prix là, il y a énormément d'acheteurs qui ont pu s'acheter une Tesla même si cela reste une somme très importante.

Comme déjà dit, les acheteurs à 30 - 35 k de budget ont bien compris qu'avec les économies de carburant à la maison et l'entretien non obligatoire, les 5000 € d'écart sont amortis en quelques années (3 à 5 ans).

De plus la valeur de revente reste élevée.

Pour ceux qui ont acheté en haut de la vague, tant qu'il n'ont pas revendu, ils n'ont rien perdu !
Si ils achètent une Tesla, ils ne sont pas perdants car ils profitent eux aussi de la baisse à l'achat. En revanche si ils veulent sortir de la marque, là la perte sera réelle.

La raison principale (unique ?) de cette forte baisse est l'arrivée de nombreux concurrents qui font aussi bien, si ce n'est mieux, que Tesla.
Quand les politiques arrêteront de filer un max de pognon à ceux qui achètent des VE, les constructeurs arrêteront de se gaver et ce ne sera que justice (pour mon portefeuille...)

Cher ami Seb 16S il faut vous renseigner !!
Un de mes amis qui avait payé le prix fort pour une commande de T3...il vient d"être appelé au téléphone...que son VIM est arrivé et qu'il sera livré la semaine prochaine !
Il vient de dire au commercial j’annule ma commande, et c'est acté par Tesla.
Sa commande est annulée... et il n'a perdu que 250 euros !! Il n'y a juste plus de remboursement de son acompte.
Ce qui veut dire que son VIM à été attribué à quelqu'un d'autre qui accepte de payer le prix fort pour être livré tout de suite !
Libre a lui de passer une autre commande !
Quand on a pas compris que le mode de distribution de Tesla dans le monde n'a rien à voir avec ses concurrents...on a rien compris !!

Euh Bruno, tu peux me citer les modèles qui font mieux ??
Car en terme d'efficience et de vitesse de charge, j'en connais pas !

LA Megane est réussie, sa taille compacte est un atout mais aujourd'hui elle coûte plus cher et elle est clairement pas fait pour les longues distances (conso et vitesse de charge peu performante).

Les modèles Kia et Hyundai font aussi bien voir mieux en vitesse de charge mais sont clairement moins bien en conso sur autoroute.

BMW I4 est bcp plus chère et pas aussi performante (le comble pour une BM!).

A part cela, je vois rien d'autre. VW et Stellantis sont aux fraises niveau efficience et vitesse de charge.

Cher Boisons, tu -allons-y pour le tutoiement entre commentateurs sympathiques d'Autoactu- connais par cœur mon positionnement sur le VE.
Le tien est très différent et là, effectivement, Tesla est pour l'instant encore meilleur que les autres.
Si je m'en tiens à l'usage que je réserve aux VE, Tesla n'existerait même pas !

Le négrier Bolloré regarde en ce moment cramer une de ses usines de batteries...qui en plus à mis le feu à une montagne de 17000 pneus qui étaient stockés à coté de son usine !! Une centaine de pompiers n'arrive pas à venir à bout de l'incendie ! C'est à 12 km de l'usine de Brisol de triste mémoire ! Le préfet de la région dit que qu'il n'y a pas de quoi paniquer ...et c'est cela qui est inquiétant !! Zemmour et Hanouna sont partis là bas regarder le spectacle !

Le gros relou de Jo Durand est malheureusement revenu nous faire ici ses commentaires débiles et complètement sans intérêt.
Ce soir c'est des pneus qui brûlent..
N'importe quoi..
;0)

Négrier Bolloré ? Allez dire cela dans les écoles Africaines,stop Jo stop

@Durand Pierre, Le 16/01/2023 à 21:36
Je serais enchanté que Vincent Bolloré porte plainte contre Durand Pierre pour insulte publique.

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Analyse

La route européenne vers la fin du thermique est-elle bien tracée ?

A observer les prix catalogue des véhicules électriques et leur évolution ou la tarification des recharges sur la voie publique, on est saisi d’un doute. En effet, pour imposer la prohibition à brève échéance des immatriculations de véhicules thermiques, on avait, sur d’assez défendables bases rationnelles, prolongé des courbes de baisses du coût du kWh des batteries, des prix des véhicules et de leurs TCO. Dans la mesure où le tracé de ces courbes s’est brisé en 2022, la crainte de voir l’objectif de 100% d’électrique devenir plus difficile à atteindre ou susceptible de ne l’être qu’au prix d’une baisse drastique des immatriculations croît. Face à elle, le simple retour en arrière est une possibilité. Une autre consiste à interroger la manière d’interpréter l’impératif d’électrification.

Constructeurs

Jeep Avenger Car of the Year 2023, les clés du vote

Avec 328 points contre 241, la victoire de la Jeep Avenger face à la Volkswagen ID Buzz est incontestable. Les disparités des votes selon les jurés et aussi selon les pays traduisent une diversité des opinions qui font tout l’intérêt de cette distinction.

Constructeurs - 27/01/2023

Suzuki prend à son tour le virage de l'électrique

(AFP) - Le constructeur automobile japonais Suzuki a dévoilé jeudi une stratégie à horizon 2030 faisant la part belle à l'électrification, épousant ainsi une tendance mondiale de plus en plus forte dans son secteur, y compris chez ses concurrents nippons.

Constructeurs - 26/01/2023

Suzuki : une gamme bien placée et une politique commerciale lisible

En 2022, Suzuki France aura souffert d’un déficit de production qui a quasiment divisé ses volumes d’immatriculations par deux. La marque démarre l’année avec un portefeuille de 12.000 commandes fermes et sur une tendance "habituelle" de 2.000 commandes par mois. Les explications de Stéphane Magnin, directeur de l’activité automobile de Suzuki France.