Publicité
Equipementiers - 05/08/2022

Voestalpine (aciers spéciaux) double ses bénéfices au 1er trimestre

(AFP) - Le sidérurgiste autrichien Voestalpine a annoncé jeudi un doublement de son bénéfice net au premier trimestre de son exercice décalé 2022/23, mais prévoit un ralentissement du fait de la dégradation des conditions économiques.

Auteur : AFP

Partager cet article

Sur la période d'avril à juin, le groupe spécialiste des aciers nobles a enregistré un profit après impôts record de 614,5 millions d'euros, contre 259,2 millions un an plus tôt.

Son résultat d'exploitation (Ebit) a évolué dans les mêmes proportions, s'élevant à 692,7 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires de 4,6 milliards (+38%).

La demande a été "positive dans tous les segments malgré un environnement difficile : conflit Russie/Ukraine, hausses massives des prix de l'énergie, goulets d'étranglement de la chaîne logistique", explique Voestalpine dans un communiqué.

Le secteur automobile, bien que très touché par les perturbations des circuits d'approvisionnement, s'en est bien sorti.

La division aéronautique a profité du retour des voyageurs dans les airs, tandis que la branche énergie a continué de bénéficier de la flambée des cours du pétrole et du gaz.

L'activité des dépôts et technologies de stockage et la division photovoltaïque ont également affiché une performance solide.

Voestalpine confirme ainsi son redressement après le choc de la pandémie de Covid-19, mais se veut prudent.

"Nous sommes conscients des risques potentiels auxquels nous pourrions être exposés du fait des incertitudes économiques", a commenté le PDG Herbert Eibensteiner, cité dans le communiqué.

Le sidérurgiste, dont les aciers spéciaux sont utilisés dans le ferroviaire, l'automobile, l'aviation, l'électroménager et l'industrie pétrolière et gazière, s'attend à "un ralentissement significatif de l'économie et à un impact du même ordre sur ses résultats".

Pour son exercice 2022/23, Voestalpine table sur un bénéfice annuel avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (Ebitda) de 2 milliards d'euros, en retrait par rapport aux 2,3 milliards enregistrés en 2021/22.

Le groupe, dont le siège est à Linz, en Haute-Autriche (nord), réalise les deux tiers de ses recettes en Europe. Il emploie désormais près de 50.000 salariés dans une cinquantaine de pays.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 05/08/2022

Autoactu.com en mode estival

La diffusion de votre lettre Autoactu.com ne sera plus quotidienne à partir du 8 août, pour les vacances d'été. Nous ne vous quittons pas tout à fait et nous vous proposerons des rediffusions et des chroniques exclusives de Jean-Philippe Thery et Bertrand Rakoto.

Autour de l'auto

Diess missed, or not, le patron de Volkswagen paie ses relations avec les syndicats et sa stratégie concentrée sur l’électrique à batteries

Herbert Diess a usé les patiences chez Volkswagen. Son départ a été décidé en son absence pendant un voyage aux Etats-Unis. La méthode est surprenante, mais pour beaucoup le départ d’Herbert Diess était attendu. Le dirigeant n’était pas reconnu pour sa diplomatie et les difficultés liées à sa stratégie d’électrification forcenée ont eu raison de son contrat avec le constructeur allemand. Au premier septembre, son contrat prendra fin et il sera remplacé par le patron de Porsche.

Analyse

Catégorie Equipementiers

Bridgestone plus confiant dans l'avenir malgré des vents contraires

(AFP) - Le géant japonais des pneumatiques Bridgestone a relevé mercredi ses prévisions annuelles de chiffre d'affaires et de bénéfice opérationnel pour 2022, s'attendant à une accélération de ses ventes à partir du troisième trimestre malgré de nombreux vents contraires.

12/08/2022

Biden promulgue la loi de soutien aux semi-conducteurs

(Reuters) - Un vaste plan de soutien à l'industrie des semi-conducteurs aux Etats-Unis, visant à rendre le pays plus compétitif par rapport à la Chine, va être promulgué mardi par le président Joe Biden.

10/08/2022