Publicité
Constructeurs - 27/07/2022

Voiture solaire : la production de l'ambitieuse "Sion" prévue pour 2023

(AFP) - La "Sion", une voiture familiale couverte intégralement de panneaux solaires, devrait être produite en série au deuxième semestre 2023, a indiqué lundi la startup allemande qui la produit.

Voiture solaire : la production de l'ambitieuse "Sion" prévue pour 2023

Sono Motors annonce l'entrée en production de son modèle Sion au deuxième semestre 2023, selon la startup allemande qui la produit.

Auteur : AFP

Partager cet article

Après des années de développement, Sono Motors construit actuellement une flotte destinée aux tests et prévoit de lancer la production l'année prochaine chez un constructeur finlandais, Valmet.

Avec sa carrosserie noire, couverte de 456 cellules photovoltaïques, et son autonomie de 305 kilomètres, la Sion promet d'engranger assez d'énergie chaque semaine pour parcourir 112 kilomètres en moyenne. Elle intègre aussi le système "Vehicule-to-Grid", qui permet à sa batterie de restituer de l'électricité au réseau ou à une autre voiture.

Avec ses 4,40 mètres de long, et sa batterie moyenne de 54 kWh, la Sion vise des familles mais aussi des flottes en libre-service.

Sono Motors a enregistré 19.000 réservations avec un acompte moyen de 2.225 euros, qui ont permis de financer le développement du modèle. Son tarif final est annoncé à 25.000 euros. La jeune marque envisage d'en produire plus de 250.000 dans les sept prochaines années.

Le petit constructeur compte aussi vendre sa technologie solaire à d'autres, comme le groupe français de remorques frigorifiques Chéreau, et a présenté lundi un système de "rétrofit" solaire, qui permet d'ajouter des panneaux sur des bus pour limiter leur consommation de diesel.

A l'image de Sono Motors, quelques start-ups, mais aussi des géants de l'automobile comme Toyota ont commencé à installer des panneaux solaires sur leurs nouvelles voitures électriques, promettant un peu d'autonomie supplémentaire.

Les Hollandais de Lightyear doivent lancer fin 2022 leur modèle "O", doté d'une autonomie de 625 kilomètres et d'un prix très élevé, avant une version abordable qui pourrait affronter la Sion dès 2024-2025.

La start-up californienne Aptera affiche de son côté 25.000 précommandes pour son premier modèle prévu pour 2023, une petite voiture à trois roues et deux places. Selon les versions, facturées entre 26.000 et 46.000 dollars, elle affiche entre 400 et 1.600 kilomètres d'autonomie.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Déjà Avril?

Alain Boise, Le 27/07/2022 à 10:33

Boise, vous malheureusement partie de la catégorie des personnes que nous appelons "Mister No" dans nos sociétés, tristes personnages avec qui il n'est jamais possible de rien faire, d'avancer, d'évoluer, qui ont peur de leur futur, du changement, et faut toujours faire comme avant...
L'inverse d'un Musk...
;0)
;0)

Lucos , Le 27/07/2022 à 11:02

Je vous donne pas trop de détails car il y a ici des spécialistes (coté bureau des concierges) et qui répètent tout comme des perroquets, que votre serviteur (allez y très mollo) a eu comme responsabilité (avec d'autres) de l'installation d'un "Manufacturing software" type MRP dans une usine Valmet au nord du Portugal qui assemblait des tracteurs (super fiables) pour les pays en voie de développement !
Je ne démords pas que ces mêmes pays passeront progressivement à l’électrification avec moteurs essence type générateur embarqué (voyez Honda) ...et pour les PHEV c'est déjà fait !
Les distraits et les ignares feraient bien d'arrêter de se regarder le nombril et celui de l'EU ...
Bruxelles n'est pas le centre du monde...et pour les artistes intellos...Perpignan n'ont plus !!
Lisez le dernier Auto Journal (pub gratuite) de 400 pages sur plus de 5000 casses de toute sorte produites dans le monde...dans de vrais usines...et que beaucoup ne savent pas ce que c'est et n'y ont jamais mis les pieds.
Hélas beaucoup de mauvaise came est encore produite dans celles-ci.

Durand Pierre, Le 27/07/2022 à 11:02

Il faut que l'ignorant qui fait tout le temps le déplaisant tape comme un sourd (avec un procès d'intention bidon) alors que le pauvre roule depuis plus longtemps que lui en Prius ...et Musk ne serait peut-être pas là sans l'existante de la même Prius !!
Certaines choses sont loin d'être de la coupe aux lèvres ...et il y a des 1ers Avril qui se révèlent vrais et qui aboutissent !
Exemple, il oublie de dire qu'une Bugatti dans son essence est une voiture parfaitement merdique (dans sa complication mécanique) et complètement inutile, sinon un summum de gaspillage d'énergie ...pour des enfoirés de super riches (ou footballers) misérables qui donnent envie de vomir à beaucoup dans le monde!
Rien de ce qui est dans une Bugatti... n'a fait avancer techniquement l'automobile...et comble de l'ironie elle est plus lourde que le plus puissant des VE.
Il y a une marque qui conçoit plusieurs exemplaire d'une voiture homologué pour la route qui fait 500 km/h en pointe !!
Porca miseria de mondo cane !!

Durand Pierre, Le 27/07/2022 à 11:22

Je écrivez pour quel article ?
;0)

Lucos , Le 27/07/2022 à 11:23

Je suis toujours juge et partie pour asticoter les cerveaux mous !!!
Concluez ce que vous voulez...mais cela ne va pas exciter grand monde !!

Durand Pierre, Le 27/07/2022 à 12:19

Sion c’est comme la route solaire à Marie Ségolène ,Better place et le chargeur Lunaire a Lucos etc etc
Combien de subventions ?

Alain Boise, Le 27/07/2022 à 13:03

1600 km d'autonomie dans une bagnole qui n'a que trois roues et que deux places.
La punition ! 1600 bornes à côté de la même personne, sur trois roues ; l'enfer sur Terre.

Bruno Haas, Le 27/07/2022 à 13:58

Le design de la Sion n'est pas franchement dans l'air du temps avec ses airs de monospace façon Dacia Lodgy. Mais il faut une carrosserie avec suffisamment de surface pour pouvoir y mettre des panneaux solaires. cei pourrait expliquer cela.
25 000€ le véhicule, plutôt dans la fourchette basse pour un véhicule électrique type monospace qui en plus est solaire.
Mais pour le prix, on aurait pu au moins mettre des enjoliveurs sur les jantes en tôle.
J'ai hâte de lire les premiers essais route de ce véhicule et surtout de savoir quelle autonomie réelle il propose, et ce que les panneaux solaires permettent en plus en autonomie...

Clerion , Le 27/07/2022 à 14:03

La route solaire a été refaite à Tourouvre dans le Perche car la première version en test n'a produit que 230 GWh (1/3 des prévisions) et s'est détériorée trop rapidement. La société Colas la déconstruit sur le km d'origine pour en faire une nouvelle version plus performante et résistante sur 400 m.
Pour ma recharge lunaire ça évolue avec un chargeur de tél solaire plus gros acheté récemment sur Aliexpress pour peanuts..
;0)

Lucos , Le 27/07/2022 à 14:12

Voyez Boise si on essaye pas , on ne saura jamais... et on va rester là plantés comme un tacaud dans la vase.. comme on dit à Loctudy...
;0)

Lucos , Le 27/07/2022 à 14:14

Voyez Lucosgadgetalibaba,avec des Gus comme vous on paierait notre KWh gadget à 1€!
230 GWh pour quel prix Mister Yes((((

Alain Boise, Le 27/07/2022 à 15:04

Ben ? Bien moins cher que l'EPR à 15 milliards sans avoir jamais produit un seul watt assurément Mister No.
;0)

Lucos , Le 27/07/2022 à 22:16

Et à Taishan et Olkiuoloto? Pour une production 24/24 365 jours pendant ….80 ans Mister gadget,les essais à froid vont commencer à Flam,j’imagine votre tronche quand ça va démarrer))))

Alain Boise, Le 27/07/2022 à 22:46

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 27/07/2022

Axel Vilaséca (Groupe Chapat) : "L’avenir des distributeurs deux-roues en centre-ville, c’est la mobilité partagée"

Axel Vilaséca, directeur de la branche moto du groupe Chapat estime que l’avenir des concessionnaires deux-roues en ville dépendra de leur capacité à proposer une offre de mobilité partagée et prépare le développement en franchise de son enseigne Troopy. Leur avenir dépendra également de la capacité des constructeurs à proposer une gamme de véhicules électriques et pour beaucoup d’entre eux ce n’est pas encore gagné…

Réseaux

Le groupe Dubreuil poursuit la mutualisation des marques de Stellantis

Le premier distributeur Opel de France profite de la surface immobilière de ses concessions Citroën et Peugeot pour donner davantage de visibilité à Opel. Son récent rachat de 7 concessions Citroën lui permet d’envisager un troisième centre de préparation VN-VO, à Saintes (17), associé à une nouvelle plateforme Distrigo relais.

Réseaux

Catégorie Constructeurs

Le groupe Renault a remboursé la moitié de son PGE

Le prêt garanti par l’Etat souscrit par le groupe Renault a été remboursé par anticipation à hauteur de 2 milliards d’euros et Renault a annoncé la semaine dernière qu’il en remboursera la totalité "au plus tard fin 2023".

04/08/2022