Publicité
Publicité
Constructeurs - 18/11/2022 - #Stellantis

Voitures autonomes : Stellantis rachète la start-up hongroise aiMotive

Par AFP

(AFP) - Le constructeur automobile Stellantis a annoncé jeudi l'acquisition de la société hongroise aiMotive pour accélérer dans la conduite autonome.

Fondée en 2015 à Budapest, la société AiMotive, qui a notamment conçu une suite logicielle pour les voitures sans chauffeur, a déjà travaillé sur des véhicules avec PSA, avant qu'il deveinne Stellantis, et avec Volvo.
 

La société compte 200 salariés travaillant en Hongrie mais aussi dans des bureaux en Allemagne, aux Etats-Unis et au Japon. Le montant de l'opération n'a pas été communiquée.
 

Cette acquisition permet à Stellantis de "consolider ses technologies fondamentales d'intelligence artificielle et de conduite autonome, d'élargir son vivier de talents internationaux et de dynamiser le développement à moyen terme de sa nouvelle plateforme STLA AutoDrive", a indiqué le constructeur dans un communiqué.
 

La société opérera comme une filiale de Stellantis et son fondateur, László Kishonti, continuera d'assumer ses fonctions de PDG.
 

Elle continuera à vendre à d'autres partenaires dans trois domaines de son portefeuille actuel de produits technologiques, comme son expertise en propriété intellectuelle pour les puces électroniques et les logiciels de simulation de conduite autonome.
 

D'ici 2026, Stellantis prévoit de réaliser 4 milliards d'euros de chiffre d'affaires par an dans les nouveaux services connectés (mises à jour, assurances, conduite autonome), contre 400 millions d'euros aujourd'hui.
 

En 2030, avec 34 millions de véhicules connectés à travers le monde, ce chiffre devrait atteindre 20 milliards d'euros, estime le groupe, soit environ un huitième du chiffre d'affaires annuel de Stellantis.
 

Ce dernier avait annoncé en juillet 2021 un investissement de 30 milliards d'euros d'ici 2025 dans son électrification et dans les logiciels.

Réactions

J'espère que Stellantis ne l'a pas payée cher.

La vieille formule est toujours d'actualité, à savoir, cela ne marchera pas !!
La voiture autonome n'intéresse personne et c'est un gadget où personne mettra un centime, et est un énorme gaspillage de ressources.
Stellantis est une boite de dinosaures et de ringards, le design des nouvelles caisses est une horreur, voire la 408, l'Alfa hybride rechargeable est super moche (disproportionnée) ratée et en plus hyper chère !
La Tucson la dépasse en tout et est 10000 euros moins chère.
Toute un génération de berlines au beau design sont en train de sortir chez les coréens...et Toyota sort non seulement une PRIUS mortel et deux aux trois Bz qui vont faire un énorme carton dans le monde et en tout cas en Europe et elles ont design agréable ...et les canards vilains chez eux c'est fini !!
Setellantis est en train de bousiller le design italien...bande de nases !!
SUVs avec moteurs 3 cylindres merdiques, bouffeurs d'essence et qui tournent comme des patates. Dans les VE des petites caisses et petites batteries que pour faire la ville !
Tout ceci est lamentable de perte de temps et d'occasions ratées.
Rien de valable et tout super cher...du banal...tout est à courte vue et le seul but c'est de gaver l’actionnaire !
De quoi désespérer le nouveau monde !

Jo, si le seul but est de gaver l'actionnaire, ils ont drôlement intérêt à vendre leur camelote, ce qui est le cas aujourd'hui, sinon comment pourraient-ils se gaver ?
Selon vos prédictions, leurs produits sont tellement "merdiques" qu'ils vont bien finir par ne plus se vendre, et là couic l'actionnaire.
A moins que les clients de Stellantis continuent d'apprécier ce que vous trouvez "merdique".

Comme dirait cet adage que vous devriez apprécier car en plein dans votre domaine de prédilection : chacun ses goûts, la merde a le sien.
Elégant n'est-il pas ?

Le commentaires bassement Caradisiaques du sieur Jo Durand sont toujours aussi lamentables et n'ont rien à faire sur ce site professionnel.
;0)

Pour en revenir à l'article, bon courage aux sbires de Stellantis pour bosser avec des Hongrois... champions du monde du flou artisitique...
;0)
C'est pas du tout ce qu'Hongrois !
(Je la fait avant Clerion et ADRX !)
;0)

..fais..
;0)
PS : comment prononce-t-on aiMotive ? Aïe Motive ?

Ce n'est que mon avis...mais la presse tape à bras raccourcis sur le PHEV de la nouvelle Alfa...qui est moche et mal proportionné...plus trop cher !! La mort du design italien !
La 408 est moche surtout la partie arrière (jamais de photo de l'arrière avec son horrible pare chocs en plastique pas cher qui se voit comme une horrible verrue !!
Ce sera un bide commercial...mais la soupe est servie, il faut y aller coûte que coûte !!
L'autre là que au fond tout le monde méprise sans le dire, pourquoi perdre son temps, c'est lui qui n'a pas sa place ici, car c'est un provocateur et un agresseur !
La rédactrice en Chef attendait de la courtoisie, et des débats qui soient utiles ! Faux espoir !
Nous le trainons ici comme un boulet qui se croit gendarme. No comment au delà !!

M. Haas vous vous inscrivez en faux et vous avez une autre opinion que la mienne. Je l'admets parfaitement. Vous me faites rire avec l'argument des goûts et les couleurs...
Stellantis en matière de moteurs thermiques c'est toujours le même menu...rien de nouveau à l'horizon ! Remarquez que Mercedes sert toujours la même soupe réchauffée du moteur diesel de taxi 220CDI d'il y a quarante cinq ans...qui attendent des sommets de 85000 euros en coupé et cab !! En essence c'est pareil...du 6,3 L de la première guerre !
Quand on pense que la concurrence n'existe pas...les réveils peuvent un jour devenir cauchemardesques...et Stellantis n'est pas Daimler !! Daimler export beaucoup plus en dehors de chez lui !
Tous ces gens là ne savent pas que nous existons et alors notre opinion ....c'est le cadet de leurs soucis !!

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Analyse

La réalité rattrape les rêves d’électrification absolue et totale de l’automobile

Après des excès d’enthousiasme, la réalité sur les capacités de changement d’échelle s’étale au grand jour. Les doutes émis par le Commissaire Européen Thierry Breton et le Ministre délégué Clément Beaune pourraient bien ébranler les certitudes des prosélytes du culte électromobile. Les matériaux, la technologie, l’énergie révèlent de nombreuses barrières à une électrification absolue et totale de l’industrie automobile, ne serait-ce qu’à l’échelle de l’Europe. Sans véritablement émettre de doute sur les récentes décisions, on parle désormais de revoyure d’ici un peu plus de trois ans.

Constructeurs - 24/11/2022

Pièces de rechange Renault et PSA : quand Mediapart dénonçait une fraude qui n’existait pas…

Dans un article publié en mai 2018 et largement relayé par de "grands médias", Mediapart dénonçait des hausses de tarifs "en violation des règles de la concurrence" des pièces de carrosserie de Renault et PSA. Le quotidien relayait en réalité une action en justice dans laquelle la cour d’appel de Paris vient de conclure qu’aucune violation des règles n’avait été démontrée…

Constructeurs - 23/11/2022

Pierre-Paul Mattei, responsable design Peugeot 408 : "Pousser le curseur loin sans oublier qu’une Peugeot doit avoir de l’allure et rester élégante"

Peugeot organisait hier en avant-première pour les journalistes du jury Car of the Year, les essais de la nouvelle 408 dont les premières livraisons sont prévues en mars 2023. Nous y avons rencontré le responsable design de la voiture, Pierre-Paul Mattei, qui nous explique les spécificités et les défis de cette nouvelle silhouette positionnée entre une berline et un SUV. Cette Peugeot 408 s’inscrit dans le même programme que les 308 et 308 SW avec qui elle partage de nombreux composants.

Constructeurs - 22/11/2022

Horse, Ampere et autres entités : quelles conséquences pour les salariés français du groupe Renault

Les conséquences sociales de la stratégie annoncée par Luca de Meo lors du Capital Market Day du 8 novembre dernier seront détaillées aux organisations syndicales lors d’un comité central social et économique (CCSE) le 2 décembre prochain. La répartition des salariés dans plusieurs entités dont deux nouvelles, Horse et Ampere, intervient au moment où se négocie avec les syndicats l'application de la nouvelle convention collective de la métallurgie ainsi que l’ensemble des droits "maison". Cela fait beaucoup de changements…