Publicité
Publicité
Réseaux - 16/11/2021 - #Tesla , #Hyundai , #Kia , #Mg , #Toyota

VPN Autos mise sur le VO ancien pour compenser le manque de VO récent

Par Xavier Champagne Chef de rubrique

Article reservé aux abonnés
VPN Autos mise sur le VO ancien pour compenser le manque de VO récent
Le réseau VPN Autos, qui comptera 40 affiliés d'ici la fin de l'année, va se diversifier dans le VO ancien, avec des corners sous enseigne Matitine.com.

Le réseau VPN Autos, spécialisé dans le VO récent, un marché attendu en crise en 2022, va élargir son offre aux VO anciens en développant l’enseigne Matitine.com, avec les garanties de Gras Savoye NSA et la couverture d’EnchèresVO.

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Les différents abonnements InfoMarchéClub

Recevoir par mail la Lettre quotidienne des actualités

Recevoir par mail des Alertes Infos

Recevoir par mail les Lettres Statistiques et Evénements

Accès illimité à tous les articles du journal

Accès illimité à la base de données statistiques automobile

 

Tarifs préférentiels pour les événements Autoactu.com

  

Autres articles

Autour de l'auto

Augmentation de la mortalité routière en octobre

(AFP) - Pour la première fois depuis le début de la crise sanitaire, la mortalité routière a augmenté en octobre par rapport au même mois en 2019 : 14% de personnes en plus sont décédées sur les routes de France métropolitaine, a annoncé lundi la Sécurité routière.

Analyse

COP26 : piège abscons et absence de signataires

Difficile de comprendre les motivations profondes des chefs de gouvernements et des dirigeants présents à la COP26 de décider la fin des moteurs thermiques pour 2040 à l’échelle mondiale. Piège abscons, fuite en avant ou manœuvre politique, il est trop tôt pour y voir clair. En revanche, le faible nombre de signataires indiquerait qu’il est peut-être temps de réfléchir autrement avec plus de bon sens.

Réseaux - 30/01/2023

Un concessionnaire marseillais condamné pour fraude au malus

Pour se soustraire au malus, un important distributeur marseillais vendait ses 4x4 en les immatriculant comme des utilitaires mais sans respecter les règles strictes, consistant notamment à supprimer les sièges arrière. Autoactu.com vous révèle les détails de l’affaire.