Publicité
Société - 29/11/2021

37 départements sont repassés aux 90 km/h

(AFP) - Trente-sept départements sont repassés aux 90 km/h sur certaines de leurs routes hors agglomération, après l'abaissement de la vitesse limite à 80 km/h au niveau national, selon un rapport ministériel, révélé vendredi par la Ligue de défense des conducteurs.

Auteur : AFP

Partager cet article

Ces départements sont surtout "à dominante rurale et ayant une faible densité de population" sur un axe allant du Calvados à l'Hérault, mais aussi dans certains départements du Grand Est, selon ce rapport adressé par le ministère de l'Intérieur aux parlementaires, consulté par l'AFP.
33.428 kilomètres de routes sont concernés au total, sur des portions allant de 5.284 kilomètres dans l'Allier à 22 kilomètres dans le Haut-Rhin.   

L'abaissement en juillet 2018 de 90 à 80 km/h de la vitesse maximale, sur les routes secondaires à double sens sans séparateur central, où se concentrent les accidents mortels, avait été suivi de fortes protestations, notamment de la part des gilets jaunes.
Fin décembre 2019, la Loi d'orientation des mobilités a offert aux départements une possibilité de déroger aux 80 km/h, après avis de la commission départementale de la sécurité routière sur chacune des sections de route concernées.
Pour motiver leur décision, les conseils départementaux ont surtout évoqué la nécessité de "fluidifier le trafic et remédier à l'augmentation des files d'accumulation de véhicules, notamment derrière les poids lourds, générant des prises de risque lors des dépassements", et "de diminuer les temps de parcours pour lutter contre l'enclavement des territoires".   

Le rapport rédigé en septembre indique que les effets du retour aux 90 km/h sur la mortalité routière ont été mesurés de façon très hétérogène, empêchant d'en dresser le bilan, d'autant plus que l'année 2020 a connu des chiffres de circulation en baisse, du fait de la crise sanitaire.
Un premier rapport publié en juillet 2020 avait affirmé que la réduction de la vitesse autorisée avait permis d'épargner 349 vies sur 20 mois et d'économiser 700 millions d'euros par an (diminution des accidents, moindre consommation de carburant), pour une durée de trajet allongée de seulement une seconde par kilomètre en moyenne.   

Dans son communiqué, la Ligue de défense des conducteurs accuse le gouvernement d'"osciller entre deux stratégies : soit il arrange les résultats à sa sauce pour que les bénéfices apparaissent indiscutables, soit il les cache sous le tapis. Mais dans son viseur, toujours la même coupable: la vitesse".
"Les autres facteurs d'accident, alcool, stupéfiants, dégradation des routes, restent en revanche les parents pauvres de la Sécurité routière", a souligné la Ligue dans un communiqué.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Le trajet est allongé de 5 sec. par km !
8 min et 20 sec pour 100 km.
Une calculette pour Noël...
;0)

Lucos , Le 29/11/2021 à 02:11

Je note la dernière phrase de cet article qui est pour moi la plus importante : "Les autres facteurs d'accident, alcool, stupéfiants, dégradation des routes, restent en revanche les parents pauvres de la Sécurité routière", a souligné la Ligue dans un communiqué.
Ce n'est même plus parent pauvre, mais clairement aux abonnées absents.
35 ans de permis et seulement 2 contrôles d'alcoolémie alors que je fait entre 20 et 30 000 bornes par an. Ah mais oui c'est vrai, on ne peut pas le faire avec des radars automatiques !
L'état ne met les moyens que là où c'est facile et rapporte gros, mais l'effet sur les accidents est minime.

Fred Et Rick, Le 29/11/2021 à 09:34

Nous sommes arrivés à une stupidité sur le terrain : les automobilistes ne savent plus à quelle vitesse ils doivent rouler sur les routes nationales et départementales.
Si c'est 80klm/h, pas de panneau. SI c'est 90km/h, il doit y avoir un panneau seulement sur le secteur emprunté et dès qu'on quitte la route, c'est 80.
Combien se sont fait prendre en changeant de département sans le savoir et en excès de vitesse car pensant rouler à la bonne vitesse ?
Coût de la réinstallation des panneaux à 90km/h ?
Je mettrais un bémol sur le dépassement des camions comme argumentaire car étant limités à 90km/h, il faut forcément se mettre en infraction sur une route à 90km/h pour pouvoir les doubler...

Clerion , Le 29/11/2021 à 09:38

@Clerion : il me semble que justement les camions sont limité à 80km/h sur route secondaire même si la limite est à 90. Enfin en théorie...

Fred Et Rick, Le 29/11/2021 à 09:56

Une solution à ces remarques, notamment l' "absurdie règnante" décrite par clerion.. Bip, bip ..!

Que l'on s'en passe sur un trajet habituel voire récurrent peut se comprendre, mais sur un trajet aléatoire, bien malin celui qui prétend s'en passer (au détriment des points de son permis) ...
C'est comme l'assurance, çà ne coûte cher qu'avant et c'est pas réservé aux seuls c......ds,
n'en déplaise à .... Il vaut mieux consacrer son attention à ce qui se passe sur la route qu'aux "finasseries" de la signilasition routière ... mais c'est sûr chacun voit midi à sa portière !
;0)

Ade Airix, Le 29/11/2021 à 10:19

Blague politiquement incorrecte (surtout en ce moment).
Qu'est-ce qui est jaune à l'extérieur, noir à l'intérieur, qui fonce quand il n'est pas en "arrêts -de travail- fréquents".
Une camionnette de La Poste !

Bruno Haas, Le 29/11/2021 à 10:25

... Bruno ... Vous avez eu bigrement raison de souligner "surtout en ce moment" !
;0))

Ade Airix, Le 29/11/2021 à 10:29

Fred,
de mémoire les PL sont bien limités à 90 sur autoroute et 80 km/h sur les routes depuis des années, mais 90 km/ sur route avec des voies avec séparateur central pour les moins - de 12 t...
C'était trop simple !
Essayez un jeu génial; suivez un camion et dites où s'appliquent les limites de vitesse des autocollants à l'arrière...
Je recommande les vieux + de 12t en matière dangereuse qui n'ont pas l'ABS, quand il ne pleut pas...
;0))

Lucos , Le 29/11/2021 à 10:56

Un facteur d'accidents essentiel n'est pas cité ci-dessus par la Ligue: le SMARTPHONE et ses multiples déviances quand elles captent l'attention du conducteur.

Jacques Cheinisse, Le 29/11/2021 à 11:46

Nan mais Allôô quôa !
;0)

Lucos , Le 29/11/2021 à 14:05

Tout à fait d'accord avec Jacques sur l'utilisation du smartphone.
Maintenant la quasi totalité des voitures de moins de 8 ans sont normalement équipées de la partie main libre bluetooth. Ensuite je sais qu'il y en a qui envoient des SMS ou autre messages en roulants : des fous !
Ensuite, il y a quand même quelque chose qui est difficile à juger au niveau dangerosité : les smartphones étant aussi des GPS, pourquoi cela serait-il punissable alors que celui de l'écran fixe du véhicule ne l'est pas ? Idem pour la radio ou le chauffage / climatisation ? Certes pour le GPS vous allez me dire que sur les véhicules encore plus récents il y le Mirror Link. Mais en quoi tripoter l'écran de la voiture est plus dangereux que celui du smartphone pour la même opération ?

Fred Et Rick, Le 29/11/2021 à 15:33

@Lucos, du coup je suis allé voir ce que disait le code de la route pour les PL :
* 50 km/h lorsqu’ils roulent en agglomération (idem VP)
* 80 km/h lorsqu’ils circulent sur des routes à caractère prioritaire (toutefois, si la voie empruntée comprend deux chaussées séparées par un terre-plein et que le poids du camion n’excède pas 12 tonnes, cette vitesse maximale peut atteindre 90 km/h)
NB : S'il y a 2 chaussées, il n'y a plus de problème pour doubler. En plus dans ces conditions les VP sont eux limités à 110km/h.
* 80 km/h lorsqu’ils roulent sur tous les autres types de voies (toutefois, si le poids lourd transporte une remorque ou est articulé et que son poids excède 12 tonnes, cette limitation peut être rapportée à 60 km/h)
NB : rien n'est précisé sur ce qui "peut" limiter à 60km/h.
* 90 km/h lorsqu’ils circulent sur les autoroutes

Fred Et Rick, Le 29/11/2021 à 15:38

Quand vous étudiez ces opérations effectuées en voiture, il faut différencier celles-qui ont une communication/action bi-directionnelle, comme téléphoner, et les autres "mono-directionnelles" comme écouter la radio, régler la chauffage, etc..
Toutes ces opérations sont potentiellement dangereuses au volant, car perturbant la concentration sur la conduite, mais pour autant elles sont gérables à quasi 100% car en cas de PB le conducteur étant totalement maitre de sa situation et de ses actions peut lâcher naturellement, totalement et immédiatement l'opération ou la communication en cours pour gérer un cas d'urgence de conduite. Qu'apprend-on finalement quand on apprend à conduire une voiture si ce n'est de coordonner des actions simultanées mono-directionnelles ? Accélerer, mettre les essuies glace, les clignotants etc..
En revanche dans la communication bi-directionnelle comme téléphoner, répondre à une question du Coyote ou du GPS, le conducteur est sous l'obligation subconsciente et du formatage de son éducation de répondre aux solicitations de son interlocuteur. Ce qui fait que la priorité est donnée à cette activité au détriment de la conduite. Les films sur le sujet le montrent, les visages se figent, la tête se fixe droite, les yeux ne regardent plus à gauche ou à droite et l'attention de la route est grandement diminuée et le mieux est que ceci est valable aussi bien téléphone en main, qu'en main libre, le deuxième cas vous laissant seulement une main de plus pour réagir en cas de PB, mais votre esprit est ailleurs !
C'est votre subconscient et son expérience de la conduite et de la répétition des situations et des lieux qui fait le reste. N'avez vous jamais eu après un coup de fil main libre ou pendant 5 min sur l'autoroute que ce n'était plus vous qui conduisiez, avec effroi !
Conclusion,il faudrait donc interdire toute communication bi-directionnelle, donc plus de tél du tout, plus d'aides à la conduite demandant une réponse, etc..
Mais est-ce possible socialement ?
;0)

Lucos , Le 29/11/2021 à 15:59

essuie-glace !
;0)

Lucos , Le 29/11/2021 à 16:00

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 29/11/2021

Grande coalition allemande, contexte macro-économique et électrification du marché automobile

La grande coalition tricolore allemande dessine un paysage où la volonté des Etats et de l’Europe de soutenir à la fois l’activité et l’investissement nécessaire à la transition domine. Dans un contexte durablement structuré autour de politiques monétaires accommodantes, les appels au retour à des politiques budgétaires plus orthodoxes resteront probablement timides et ceci ne peut que favoriser une électrification qui, sans cela, serait autrement plus compliquée.

Analyse

Catégorie Société

La Feda fait campagne contre les "Zones à Forte Exclusion"

Branle-bas de combat contre les ZFE ! La Feda a lancé une grande campagne de communication dans la presse régionale pour demander un report et l’association Eco-entretien essaye de faire passer un amendement auprès des sénateurs pour obtenir une dérogation.

18/06/2021

Ne dites pas véhicule "autonome" mais "à conduite automatisée"

(AFP) - Il ne faudrait pas parler de véhicule "autonome" mais plutôt d'un véhicule "à conduite automatisée" pour que les conducteurs se sentent toujours responsables, selon un avis publié vendredi par des experts de l'éthique du numérique à la demande du gouvernement français.

25/05/2021

Zone à Faibles Emissions : qu’en pensent les Franciliens ?

Les habitants de la Métropole du Grand Paris sont invités à se prononcer sur le projet de renforcement de la Zone à Faibles Emissions (ZFE) prévu en juin prochain, dans le cadre d'une consultation citoyenne publique accessible en ligne.

11/03/2021