Publicité
Publicité
Constructeurs - 05/11/2021 - #Aston Martin

Aston Martin : les pertes se creusent au troisième trimestre

Par AFP

Aston Martin : les pertes se creusent au troisième trimestre

(AFP) - Le constructeur de voitures de luxe Aston Martin a creusées ses pertes au troisième trimestre, malgré l'envolée des ventes, le retour au cinéma de James Bond, son plus célèbre client, causant des dépenses marketing.

Au troisième trimestre, le groupe britannique a doublé ses ventes, mais sa perte après impôts s'est creusée d'un tiers, à 89,5 millions de livres, à cause d'une "augmentation des investissements dans la marque et de marketing", dont font partie les évènements associés à la sortie du nouveau James Bond.

Sur les neuf premiers mois de l'année, sa perte après impôts est toutefois en baisse, à  160,6 millions de livres contre 267,9 millions un an plus tôt, et ses ventes ont presque triplé à 736 millions de livres, d'après un communiqué jeudi.

La perte sur neuf mois reflète notamment l'absence du crédit de 13 millions de livres reçu en 2020 dans le cadre du programme de chômage partiel du gouvernement, qui s'est arrêté au 30 septembre, ou encore des "charges d'amortissement plus élevées" de 40 millions de livres.

Le troisième trimestre a été notamment marqué par la sortie du nouveau James Bond, "Mourir peut attendre". La marque préférée du célèbre espion "y joue le rôle principal" alors que le film "met en vedette quatre modèles Aston Martin", se félicite le constructeur.

Le très britannique James Bond et son goût pour les modèles sportifs n'expliquent pas tout, c'est le SUV de la marque, le DBX, qui a tiré les ventes, représentant plus de la moitié des voitures écoulées.

Et les clients d'Aston Martin ont été surtout en Amérique (34%) et en Asie-Pacifique (28%).

Aston Martin salue des "progrès significatifs" et maintient ses objectifs pour 2024-2025 : 10.000 voitures vendues, un chiffre d'affaires de 2 milliards de livres et un Ebitda de 500 millions. Pour 2021, la marque espère vendre 6.000 véhicules.

Depuis son sauvetage début 2020 par le milliardaire canadien Lawrence Stroll, le groupe mène une nouvelle stratégie qui donne la priorité à la demande sur l'offre, ce qui pousse à limiter le nombre de voitures vendues, réduire les stocks et augmenter les prix, pour se positionner encore davantage comme une marque de luxe.

Réactions

"pour se positionner encore davantage comme une marque de luxe".
Ah bon, pas suffisamment une marque de luxe ?
L'équilibre sport / confort / luxe / grand tourisme / classe de cette marque ne devrait pas être modifié d'un iota. A mon avis.

@Alain : ben non, il ne peut pas venir, James est mort pour de vrai dans ce dernier opus !
La saga est donc terminée et le dernier numéro est loin d'être le meilleur (un des pires pour ma part).
La bonne nouvelle c'est que cela va faire économiser des frais de marketing à Aston...

Bonjour F&R, j'ai tellement entendu de critiques négatives sur ce 007 que j'y suis allé avec des pieds de plomb et que, du coup, j'ai bien aimé. Comme quoi, c'est comme la bourse, les experts s'attendent à un mauvais résultat et les résultats sont un peu moins mauvais qu'annoncés, et c'est une hausse du titre !
En attendant, ligne indémodable et tellement belle, toujours à mon avis...

Il faut compter avec les sous-développés, car les portugais en regardant le dernier Bond...ont couru acheter 28 Aston Martin d'un coup !!
Dommage que ne soit pas suffisant pour remonter la boite ! Faites appel à BoJo, il va trouver la solution !
Il fait honneur au luxe et à la volupté...il rentre en jet privé de Glasgow pour aller diner et ne pas être en retard !!
Chaque indien chez lui va faire comme les Maharadjah et acheter Jaguar, Bentley, Rolls et Aston !
Regardez les prix dérisoires des grosses anglaises de luxe sur la Centrale...pas de problème pour la consommation d'essence. Pas de gros frais si vous faites uniquement 3000 km dans l'année. Le seul boulot les laver et les faire briller !
Bon, si vous êtes gilet jaune tout cela vous fera rigoler (jaune ou rouge), mais on ne fait pas des omelettes sans casser des œufs.
Nos cousins british son folkloriques...ils faut qu'ils disparaissent malgré leur résilience, mais très lentement !
Que ferions nous sans leur Queen et il faut bien amuser les enfants ??
Ils sont colorés et leurs cravates une source d'interrogations !
Essayez les barquettes "bacon beens" et les frites au vinaigre plus les fish and chips emballés dans le papier journal !! Dans les papiers à scandale typiquement british il faut convenir que les bimbos dans les pages intérieurs ont des formes parfaites et sont en grand format !!
Quelle expérience de culture ?

En résumé du discours de Jo, je me situe :
- parmi les sous développés (j'adore Aston-Martin)
- parmi les Maharadjah (puisque j'ai une Jaguar, enfin)
- profiteurs des Anglaises de luxe pas chères de la Centrale (voir plus haut)
- amateurs de bacon & beans (avec un a vs e)
- en revanche je suis plutôt Jane Birkin, Kristin Scott Thomas, Charlotte Rampling que "bimbos des pages intérieures" (avec un e ce coup-ci).

Les goûts et les couleurs mon cher...mais vous êtes plus fin que cela encore...vous mettez surement l'humour anglais en première place même si vous ne le dites pas !!
Je suis sur que les british vont faire différemment que les français, exemple, dans ma revue de cabinets (choisissez) Auto Plus du vendredi l'éditorialiste raconte (en étant optimiste pour l'avenir, car il ne faut pas faire fuir ses lecteurs) qu'un de ses potes de la rédaction est tombé dans une aventure de jeune sans expérience en s’entêtant à faire un périple en VE de 460 km !!
Il a eu le droit a tous les mauvais avatars sur la route (pour recharger) qui sont déjà décrits en long et en large sur le net...sauf pour ceux qui regardent Bfm TV et Cnew plus M6 et Cie à la longueur de journée.
Les gars d'Auto Plus ils ont l'air encore une fois de plus tomber des nues !!
Le jeune en désespoir de cause fini par tomber sur Ionity (le roi de l'arnaque électrique) avec une facture de 40 euros pour mois de 200 km de charge !!
Avec moins de 20 euros de diesel il aurait fait la fête pour la même distance.
Le bourrage de mou est fantastique, puisque tout le monde dit que les VE se vendent par millions en Europe et dans le monde, et donc il faut les acheter les yeux fermés.
Je vous repose à nouveau la question, comment vont faire les british, puisque tout est original chez eux ???
Se marrer permets de se maintenir en forme !!

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Analyse

La crise d'approvisionnement révèle les problèmes d’aujourd’hui, et ne dit rien des solutions pour demain

Nombreux sont ceux à voir une crise comme le déclencheur d’une ère nouvelle, l’accès au monde de demain. Seulement, au rôle de déclencheur du Covid s’ajoute celui de révélateur. La crise liée à la pandémie révèle bien plus les problèmes d’hier et d’aujourd’hui qu’elle ne nous entraine vers l’automobile de demain. Tout manque pour faire repartir l’industrie.

Constructeurs - 29/11/2022

Lancia révèle sa nouvelle identité de marque

Lancia organisait hier "the Lancia Design Day", un événement qui pouvait être l’occasion de révéler, espérait-on, le concept-car de la future Ypsilon qui sera commercialisée "début 2024". C’est malheureusement un peu trop tôt pour la future "marque de l’élégance italienne" du groupe Stellantis, qui a en revanche révélé son nouveau logo et sa nouvelle identité de marque.

Constructeurs - 24/11/2022

Pièces de rechange Renault et PSA : quand Mediapart dénonçait une fraude qui n’existait pas…

Dans un article publié en mai 2018 et largement relayé par de "grands médias", Mediapart dénonçait des hausses de tarifs "en violation des règles de la concurrence" des pièces de carrosserie de Renault et PSA. Le quotidien relayait en réalité une action en justice dans laquelle la cour d’appel de Paris vient de conclure qu’aucune violation des règles n’avait été démontrée…

Constructeurs - 23/11/2022

Pierre-Paul Mattei, responsable design Peugeot 408 : "Pousser le curseur loin sans oublier qu’une Peugeot doit avoir de l’allure et rester élégante"

Peugeot organisait hier en avant-première pour les journalistes du jury Car of the Year, les essais de la nouvelle 408 dont les premières livraisons sont prévues en mars 2023. Nous y avons rencontré le responsable design de la voiture, Pierre-Paul Mattei, qui nous explique les spécificités et les défis de cette nouvelle silhouette positionnée entre une berline et un SUV. Cette Peugeot 408 s’inscrit dans le même programme que les 308 et 308 SW avec qui elle partage de nombreux composants.