Autour de l'auto - 23/09/2020

Automobile : tout ce qu'il faut savoir sur les batteries électriques

(AFP) - Elles sont partout: dans nos smartphones, nos tablettes, dans les pacemakers. Mais c'est dans l'automobile, secteur en pleine transformation, que les batteries électriques représentent un réel enjeu face à la transition énergétique.

Auteur : AFP

Partagez cet article     

A quoi servent-elles ? Qui les fabrique ? Quelles sont leurs limites ? Ce qu'il faut savoir sur les batteries électriques, au moment où le géant américain Tesla organise son "Battery Day" (Journée de la batterie).

Le lithium-ion, au coeur des batteries 
Les batteries rechargeables de voitures électriques fonctionnent aujourd'hui avec les cellules lithium-ion. 
Une telle batterie est composée de lithium, de cobalt et d'oxygène sur son électrode positive, et de graphite sur son électrode négative. Entre les deux, il y a un liquide où le lithium circule. Le mouvement des électrons et du lithium va provoquer une réaction électrique permettant de faire fonctionner un appareil ou de le recharger. 
L'avantage principal du véhicule électrique, c'est "d'être plus économe en CO2 et de contribuer à la réduction de l'effet de serre", explique à l'AFP Xavier Mosquet, directeur associé senior au sein du cabinet BCG.

Une production dominée par l'Asie
"Aujourd'hui les grands fabricants mondiaux de batteries sont chinois, coréens et japonais", précise le spécialiste, tandis que l'Europe représente seulement 1% de la production mondiale. 
La Chine, qui totalise la moitié des ventes mondiales de voitures électriques, mène la danse: le pays abrite les deux tiers des capacités mondiales de production de cellules.
Parmi les principaux fabricants mondiaux, le chinois Contemporary Amperex Technology (CATL), le japonais Panasonic ou encore le sud-coréen LG-Chem.
Tesla a lui implanté sa "Gigafactory", une énorme fabrique de batteries au lithium, au Nevada (Etats-Unis).

Des investissements en masse dans un marché en expansion
Malgré un marché automobile en berne en raison de la crise sanitaire, les investissements dans les batteries électriques se multiplient. Volkswagen a annoncé en mai un investissement de 1,1 milliard d'euros dans un fabricant chinois de batteries, Gotion High-Tech. 
Mais l'Europe tente de percer. Bruxelles a donné en décembre dernier son feu vert à un "Airbus des batteries", avec des aides d'État de 3,2 milliards d'euros. En France, PSA et Saft, filiale de Total, ont lancé une société conjointe (ACC) afin de produire des batteries pour véhicules électriques d'ici à 2023.
Selon BCG, le marché mondial des batteries automobiles pourrait atteindre 45 milliards d'euros en 2027, dont 20% à 30% en Europe.

Autonomie, environnement: les batteries ne font pas l'unanimité
Problème : il est fréquemment reproché aux batteries des voitures électriques de ne pas offrir une autonomie suffisante, comparé aux moteurs thermiques (diesel ou essence), constituant le principal frein à l'achat. 
Le nombre de bornes et le temps de recharge fait également débat. La France prévoit d'atteindre 100.000 bornes en accès public fin 2021, soit un an plus tôt que prévu.
Autre point sensible : l'impact social et environnemental. L'extraction du cobalt, un des composants des batteries, "pose problème en termes de violation des droits humains", souligne auprès de l'AFP Sabine Gagnier, chargée de plaidoyer à Amnesty International. 
L'ONG a mené une enquête en République démocratique du Congo, montrant que le cobalt était extrait des mines par des enfants. Or, le pays "totalise 50% des ressources au niveau mondial",ajoute-t-elle.
Les industriels s'attellent également à améliorer le recyclage de ces batteries, dont certains composants usés finissent dans les décharges.

Concurrence
La concurrence est rude pour rivaliser avec Tesla, de très loin le plus méditiqu acteur du secteur. Le groupe américain General Motors a dévoilé en mars sa batterie Ultium, qui pourrait permettre à un véhicule de parcourir jusqu'à 645 kilomètres (400 miles) avec une seule recharge. 
Les batteries solides doivent également augmenter l'autonomie des véhicules, en plus de réduire les temps de recharge. 
Enfin, l'hydrogène est considéré comme un moyen d'accompagner la transition énergétique en permettant de stocker à grande échelle de l'électricité et en servant de carburant dans les véhicules électriques, garantissant une meilleure autonomie que les batteries.

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Les matières premières ne valent pas grand chose de 7€ pour le Lithium à 25€ pour le Cobalt ,même si les progrès font baisser les quantités ( de qq dizaines de grammes ) ça ne changera pas grand chose.
Restera le problème du recyclage,n’oublions pas que les garanties incluent 30% de pertes comme normales...........
Et n’oubliez pas pour le prix d’une batterie chez Renault vous avec une......voiture chez Dacia.
En plus dans 4 ans tt les autos elec ou pas seront interdites en ville et l’arrivée des Amish dans les grandes agglomérations ne va rien arranger.
Poser 100000 ou 1 Milion de bornes ne changera rien ......y’a personne dessus,seule l’hydrogène paraît viable ......mais tout comme les électrons avec quoi le fabrique t’on ? Du charbon comme en Allemagne?
C’est vous qui voyez!

Alain Boise, Le 23/09/2020 à 08:34

La Pub ça ose tout j’ai même vu une photo d’un chargeur avec une éolienne et des panneaux solaires au dessus ,un bazar à 1 Milion d’euros .....incapable de charger mon téléphone,mdr

Alain Boise, Le 23/09/2020 à 09:01

Ce que tout le monde méconnait de "l'hydrogène", c'est qu'il y a aussi une batterie intermédiaire sur ces véhicules pour faire tampon entre la production de courant de la PAC, qui a l'inertie d'un tanker dans une baignoire, et la demande immédiate et donc instantanée du conducteur pour le moteur électrique.
Alors comme cette batterie est relativement petite, puisqu'il y a production d'énergie à bord, dès que vous allez mettre gaz sur l'autoroute avec votre H² la batterie va vite se retrouver à plat et votre véhicule va se mettre en mode dégradé forcé à basse vitesse et basse puissance le temps que la batterie se recharge…
on tourne en rond !
;0)

Lucos , Le 23/09/2020 à 09:11

Les utilisateurs de Mirai et Hyundai paraissent satisfaits de leurs PAC ,a part l’absence de pompes bien sur,3 minutes pour le plein et 500 bornes d’autonomie,à suivre

Alain Boise, Le 23/09/2020 à 09:44

Alain, 3' minutes pour le plein et 30' derrière d'attente pour le suivant pour comprimer l'hydrogène. J'ai effectué des essais de véhicules hydrogène, plus de 6 heures pour recharger 8 voitures...
Donner toutes les infos, c mieux :-)
Et le plein vaut entre 60 ou 80 € contre 10 à 20 € pour une électrique.
N'oubliez pas que pour produire de l'hydrogène (il ne se trouve pas à l'état naturel, H2O), on utilise de l'électricité ! C'est le chien qui se mord la queue ! Autant mettre une batterie.
Le débouché est peut-être plus pour les camions, bateaux...etc

Boisons Plus, Le 23/09/2020 à 12:43

Et même mieux, on produit de l'électricité, dont une production française avec encore du charbon, du gaz et du fioul, pour transformer du pétrole en hydrogène aujourd'hui !
C'est royal CO²...
;0)
*

Lucos , Le 23/09/2020 à 13:00

Heureusement que notre production électrique est décarbonée en France à plus de 80%......merci qui ?
Taxe carbone ?

Alain Boise, Le 23/09/2020 à 13:42

78g de CO2 à l’instant pour la France parkWh pendant que nos donneurs de leçons de l’Est et du Nord naviguent entre 450 et 800.....et nous laissons faire

Alain Boise, Le 23/09/2020 à 13:50

De plus Boisons Plus, c'est sans compter la quantité d'électricité pour faire monter le H² à entre 350 et 700 bars.
La dure loi de Mariotte…
;0)

Lucos , Le 23/09/2020 à 14:40

Il faudrait que M.Boisons Plus rajoute qu'il y a un entretien à faire sur une voiture à hydrogène qu'est le changement de la membrane du reformeur (ce n'est pas donné, sauf à le faire dans le cas de contrat d'entretien inclus chez Toyota et autres) car il faut que l'hydrogène soit un tant soit peut d'une certaine pureté !
Ce qui est marrant c'est de voir et entendre tous les "spécialistes" perroquets, pérorer sur place publique que c'est l'avenir...et pas une voix pour leurs faire rabattre le caquet d'ignorants qu'ils sont de la chose !!
Même ici la complaisance règne chez certains...pour qui "tout va bien madame la marquise" !! Demain on rasera gratis...et les tuyaux ne feront que de la vapeur d'eau !!

Durand Pierre, Le 23/09/2020 à 19:38

Finalement en y réfléchissant bien, ce qui vient de se passer sur Autoactu, ce n'est pas qu'il faille payer pour lire les meilleurs articles, mais qu'il faille payer pour ne plus avoir à supporter les trolls dans le forum !
Du grand art...
;0))

Lucos , Le 23/09/2020 à 22:04

Tous des trolls sauf moi...qui dit le cador qui réfléchit mieux que tout le monde !
Autrement dit...que des aveugles partout et un borgne (un troll aussi qui s'ignore puisqu'il nous fait rire) en haut de la pyramide !
N'en jetez plus, la cour est pleine !

Durand Pierre, Le 23/09/2020 à 22:39

M.Boisons Plus nous donne des infos intéressantes et que visiblement font part d'un vécu, mais il est mis dans le même sac expéditif des trolls par le chef de la cour de récréation !

Durand Pierre, Le 23/09/2020 à 22:56

Cher boisons parlez nous du fonctionnement des chargeurs à la chaîne comme pour Thanksgiving sur la toile ........
La première met 40 minutes pour charger 80% la deuxième 50 minutes pour 70% ......et la troisième ?
A vérifier en visionnant ....mdr,à vous Lucos le procureur)))))

Alain Boise, Le 23/09/2020 à 23:04

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 23/09/2020

Opel révèle les prix de son nouveau SUV Mokka

Le nouveau petit SUV d’Opel débutera à un tarif accrocheur de 21.300 euros dans sa version essence et à 36.100 euros dans sa version électrique. Les commandes ouvriront le 1er octobre prochain pour une disponibilité en concession début 2021 seulement.

Constructeurs

Les "Ligier Store", une nouvelle stratégie qui pourrait séduire les groupes de distribution

Ligier, fabricant français de voitures sans permis et leader du marché européen, a présenté la semaine dernière à son réseau une nouvelle stratégie commerciale pour rajeunir sa clientèle. Très rentable, la distribution de la marque Ligier est aussi très complémentaire des marques automobiles, estime Ludovic Dirand, directeur commercial Ligier Group. Des zones sont à pourvoir.

Constructeurs

Catégorie Autour de l'auto

L'Ile-de-France veut se débarrasser de ses bus Diesel

(AFP) - Sus au Diesel! L'Ile-de-France s'est lancée dans un vaste programme de verdissement de sa flotte de bus, pour ne plus faire circuler dans dix ans que des véhicules fonctionnant au biogaz ou à l'électricité, un effort se montant à plus de quatre milliards d'euros.

22/10/2020

Grand Prix ACF AutoTech : les candidatures sont ouvertes

Les entreprises souhaitant participer au Grand Prix de la start-up automobile organisé par l'ACF et l’Essec Automobile Club ont jusqu'au 27 novembre prochain pour déposer leur dossier. A la clé, plus de 200 000 euros de dotation, dont 25 000 euros pour le Grand Prix et 10 000 euros pour le Pionnier.

19/10/2020

Paris lance une consultation sur le passage à 30 km/h d'ici 2021

(AFP) - La ville de Paris va lancer une consultation publique sur le projet de limiter à 30km/h la vitesse (hors périphérique) d'ici 2021, une promesse de campagne de la maire PS Anne Hidalgo, a indiqué jeudi son adjoint aux Transports David Belliard.

16/10/2020

Brésil : l'indemnisation de VW, un espoir pour les victimes de la dictature

(AFP) - L'accord inédit signé par le constructeur automobile allemand Volkswagen pour indemniser des familles d'ex-ouvriers torturés ou assassinés durant la dictature militaire au Brésil pourrait inciter d'autres grands groupes industriels à faire de même et reconnaître leur coopération avec l'appareil répressif des années de plomb.

28/09/2020